Rencontrez le Dr David Ortiz-Paredes, récent diplômé du programme de maîtrise

Nouvelles

Publié: 21déc2020

Le Dr David Ortiz-Paredes est médecin généraliste et membre du Groupe de recherche sur l’éducation du Département de médecine de famille (FMER). En 2019, il a obtenu sa maîtrise du Département de médecine de famille de l’Université McGill. Originaire de Bogotá, en Colombie, le Dr Ortiz-Paredes a fait ses études de médecine à l’Universidad Javeriana. Son expérience en tant que médecin dans une petite ville en Colombie l’a poussé à vouloir approfondir ses connaissances en matière de relation médecin-patient, de modèles de rôle, de compétences en communication, d’identité professionnelle et de développement professionnel continu. « Au début de ma carrière, j’étais heureux en tant que clinicien, mais j’avais le sentiment que les soins primaires étaient un milieu complexe et que j’avais encore beaucoup à apprendre pour devenir un meilleur médecin », dit le Dr Ortiz-Paredes. C’est l’une des raisons pour lesquelles il a commencé sa maîtrise en 2017, en choisissant l’option Éducation médicale.

Après sa formation médicale, le Dr Ortiz-Paredes a pris conscience de l’importance pour les professionnels de la santé de développer les compétences en communication qui leur permettent d’expliquer et d’enseigner, non seulement à leurs collègues, mais aussi aux patients, pour les aider à bien comprendre une procédure, un diagnostic ou un traitement. « J’aime la médecine de famille parce que c’est une discipline qui est proche de la réalité des patients », ajoute le Dr Ortiz-Paredes. « C’est un domaine qui reconnaît le patient en tant qu’élément de la société, dont la santé est influencée non seulement par des aspects physiques, mais aussi par des variables sociétales, culturelles et psychologiques. »

Voulant mener des recherches de qualité sur l’enseignement de la médecine de famille, le Dr Ortiz-Paredes a rejoint le Département de médecine de famille en 2017. « Le programme met l’accent sur la nature interdisciplinaire de la recherche en santé. De plus, il offre une formation rigoureuse en méthodes qualitatives, quantitatives et mixtes, en synthèse des connaissances, en recherche participative et en fondements théoriques de l’enseignement et de l’apprentissage », explique-t-il. Le Dr Ortiz-Paredes a mené une étude qualitative qui s’est déroulée dans le cadre d’un programme d’apprentissage hybride pour le programme de développement professoral. L’étude a été mise en œuvre dans une faculté de médecine brésilienne. Le programme a été développé par le programme d’Innovations pédagogiques en médecine de famille et de développement professoral du Département de médecine de famille.

Le Dr Ortiz-Paredes a fait ses recherches de maîtrise au sein du FMER, dirigé par la Dre Charo Rodriguez. « J’estime être le chercheur que je suis aujourd’hui grâce à la Dre Charo Rodriguez, ma superviseure de maîtrise », ajoute-t-il. Son rôle au sein du FMER était de soutenir les projets de recherche dans l’un des cinq axes de recherche présentés. « Ce qui est vraiment intéressant dans ma participation au FMER, c’est que le groupe m’offre un milieu idéal pour continuer à développer mes compétences en recherche après ma maîtrise, tout en contribuant à l’avancement de la recherche sur l’éducation en médecine de famille », explique le Dr Ortiz-Paredes.

Au fil des ans, le Dr Ortiz-Paredes a remporté de nombreux prix associés à sa maîtrise. En 2017, il a remporté le prix d’excellence à la maîtrise en médecine de famille de l’Université McGill. L’année suivante, il a obtenu la bourse GREAT en médecine de famille, une bourse de voyage décernée par l’Université. En 2020, il a reçu le prix d’excellence pour un article de recherche de l’Association for Medical Education in Europe (AMEE) en reconnaissance de son mémoire de maîtrise. « En tant qu’ancien étudiant international, je me suis toujours senti accueilli et soutenu au sein du Département. C’est un contexte interculturel où vous pouvez apprendre de tous ceux qui vous entourent », partage-t-il. « Pendant ma maîtrise, j’ai vraiment apprécié le soutien de l’Association étudiante de deuxième et troisième cycles en médecine de famille et les événements universitaires et sociaux qu’elle a organisés, ce qui a donné un goût unique à mon expérience. »

Le Dr Ortiz-Paredes a un grand avenir devant lui. À court terme, il veut être exposé à autant de projets de recherche et de méthodologies que possible pour continuer à se développer en tant que chercheur. Il travaille actuellement sur un projet avec le FMER, sous la supervision de la Dre Charo Rodriguez et avec la collaboration du Dr Martin Desseilles. À moyen et long terme, ses projets de carrière consistent à entreprendre un doctorat en éducation médicale ainsi qu’un programme de résidence en médecine de famille. « Mon ambition est de devenir un médecin de famille aux multiples facettes dont l’identité professionnelle implique les rôles de clinicien, d’éducateur et de chercheur », conclut le Dr Ortiz-Paredes.

 

Back to top