Projets des membres ayant reçu l'appui du CRIEM

Public Houses and Hidden Networks of Sociability in Mid-19th-Century Montreal

Description du projet

Mené par Mary Anne Poutanen en collaboration avec Sherry Olson, le projet Public Houses and Hidden Networks of Sociability in Mid-19th-Century Montreal se penche sur les réseaux de sociabilité des femmes gérantes de brasseries – des pubs du coin les plus modestes aux hôtels haut de gamme – entre 1840 et 1860, une période d'agitation politique et sociale. Les fils de communication et d'échange étaient cruciaux aux relations de confiance dans lesquelles le commerce, les comportements sociaux et la politique étaient ancrés. L'analyse de Poutanen sur les mariages de ces femmes et leurs mobilités résidentielles dévoilera les stratégies semi-cachées employées par les familles en temps de besoin, en plus de divulguer des réseaux de collaboration et une nette ascension sociale parmi leurs enfants. La contribution de Sherry Olson se concentrera sur des méthodes pour rendre ces réseaux sociaux « visibles » et évaluer l'interdépendance des ménages. (Source : Mary Anne Poutanen)

Membre du CRIEM impliquée

Mary Anne Poutanen, membre régulière et chercheuse en résidence 2019-2020
Rôle : chercheuse principale

Financement

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (2020-2024)


TRYSPACES : jeunes, espaces et transformations

Description du projet

Nous vivons dans un monde interconnecté où les modes d’action et d’interaction urbains dominent. Cette urbanité dominante génère une vision du monde différente de celle qui a marqué le XXe siècle, caractérisé par le pouvoir des États-nations. Les jeunes sont à l’avant-plan de ces transformations culturelles, sociales, économiques et politiques. Ils·elles sont de plus en plus visibles dans les espaces publics parce que leurs pratiques déforment, dérangent, poussent les limites imposées par les normes sociales. TRYSPACES explore la relation entre la présence des jeunes dans les espaces publics et la façon dont ils vivent cette visibilité. Cette équipe rassemble chercheur·euse·s et étudiant·e·s interdisciplinaires, artistes multimédia, intervenant·e·s sociaux·iales, professionnel·le·s de la ville et des adolescent·e·s et jeunes adultes de Mexico, Montréal, Paris et Hanoi. TRYSPACES a une vision inclusive de la recherche et contribuons, par le financement des étudiant·e·s, à soutenir une relève universitaire plurielle. (Source : https://tryspaces.org/?lang=fr)

Membres du CRIEM impliquées

Julie-Anne Boudreau, membre régulière
Rôle : chercheuse principale

Valérie Amiraux, membre régulière
Rôle : cochercheuse

Annick Germain, codirectrice d'axe
Rôle : cochercheuse

Financement

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (2017-2023)


Écire l'histoire des savoirs urbains / Histories of Urban Knowledge

Description du projet

Le colloque bilingue Écrire l'histoire des savoirs urbains : Montréal, Québec, Canada et au-delà (19e-20e siècles) / Histories of Urban Knowledge: Montréal, Québec, Canada and Beyond, 19th-20th Centuries a eu lieu les 27 et 28 septembre 2019 à l’Université de Montréal. L’événement a réuni des chercheur·euse·s de différents horizons, mais s’intéressant tou·te·s aux façons d’appréhender et de comprendre ces entités complexes et changeantes que sont les villes et les sociétés urbaines. On y a donc entendu plus d’une vingtaine de conférenciers et de conférencières, et discuter avec eux·elles d’enjeux allant des formes les plus « classiques » du savoir urbain – l’expertise des urbanistes par exemple – à ses déclinaisons plus informelles – comme les souvenir d’immigrant·e·s ayant eu à se familiariser avec de nouveaux environnements urbains. On a vu notamment que connaître la ville, c’est être en mesure d’agir sur elle, son environnement et ses habitant·e·s. La conférence d’honneur a été présentée par le professeur Steven High de l’Université Concordia, sous le titre The Place of Urban Knowledge in Wider Deindustrialization and Gentrification Processes in Montreal’s Sud-Ouest. Le programme complet de l’événement est disponible ici. (Sources : https://savoirsurbains.wordpress.com et https://haroldberube.com/2019/09/24/...

Membres du CRIEM impliqué·e·s

Harold Bérubé, membre associé
Rôle : chercheur principal

Michèle Dagenais, membre régulière
Rôle : cochercheuse

Financement

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (2019)


Se faire une place dans la cité : la participation des groupes religieux à la vie urbaine

Description du projet

Se faire une place dans la cité : la participation des groupes religieux à la vie urbaine est un atelier international qui s’est tenu en octobre 2019. Au cours de deux journées de rencontres et de discussions il a regroupé des chercheurs (Canada, France, Pays-Bas) et des praticiens de la Ville de Montréal. L’un des objectifs de l’atelier était d’associer en un même événement des expertises différentes et pourtant complémentaires : celles des praticiens et celle des chercheurs. La Ville de Montréal et les Fonds de recherche du Québec (FRQ) ont été des partenaires dans ce projet. L’atelier fera l’objet d’un livre collectif dans la collection Matière à pensée des Presses de l’Université de Montréal. (Source : Frédéric Dejean).

Membres du CRIEM impliqué·e·s

Frédéric Dejean, codirecteur d'axe
Rôle : cochercheur

Annick Germain, codirectrice d'axe
Rôle : cochercheuse

Financement

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (2019)


The 2018 Canadian Municipal Election Study Conference : Montreal and Quebec in Focus

Description du projet

L'objectif de cette conférence, qui s'est tenue le 19 juin 2018 à l'Université McGill, était de transformer fondamentalement notre compréhension des élections municipales et du comportement de vote au Québec. À ce jour, Toronto et Vancouver sont les seules villes canadiennes à avoir fait l'objet d'études électorales au niveau individuel. L'examen des élections au Québec est particulièrement intéressant compte tenu de la nature unique de la politique et du gouvernement municipal dans cette province (comme les systèmes de partis, les structures de scrutin, la diversité linguistique et le nationalisme). L'ensemble des travaux produits par cette conférence représente un progrès immédiat et substantiel dans l'étude des élections municipales québécoises (et canadiennes). Nous avons cherché à créer un environnement de collaboration et d'intégration dans lequel des universitaires de tout le pays ont présenté et discuté des résultats de leurs recherches sur les élections de 2017 à Montréal et à Québec. Les travaux de la conférence se sont appuyés sur les données recueillies par l'Étude sur les élections municipales au Canada (EÉMC), notamment les données d'enquête au niveau individuel auprès de près de 4 000 électeur·rice·s dans nos deux villes, du contenu médiatique et une base de données d'informations sur les candidat·e·s. Les travaux présentés représentent l'analyse la plus substantielle et la plus complète d'élections locales jamais entreprise au Québec. (Source : Éric Bélanger)

Membre du CRIEM impliqué

Éric Bélanger, membre associé
Rôle : chercheur principal

Financement

Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (2018-2019)

Back to top