Quick Links

CUSM news

Mark Ware, v.-p. du groupe de travail sur le cannabis

Le Dr Mark Ware, spécialiste de la douleur et chercheur médical sur le cannabis de renommée mondiale, et directeur de la recherche clinique à l’unité de gestion de la douleur Alan-Edwards du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), a été nommé vice-président d’un important groupe de travail fédéral pour orienter le gouvernement canadien qui, au printemps 2017, proposera une loi pour légaliser la marijuana.

Catégorie :
Publié le : 30 juin 2016

Essai clinique pour le diabète type 1 à HGJ et au CUSM

Un essai clinique historique sur une nouvelle thérapie combinée pour le diabète de type 1 débute à l'Hôpital général juif et au Centre universitaire de santé McGill

Publié le : 25 nov 2015

Nos cellules immunitaires n’auraient pas la dent sucrée

On estime actuellement à 1,5 million le nombre d'espèces de champignons sur terre, mais un seul, connu sous le nom d’Aspergillus fumigatus, est responsable des aspergilloses humaines.

Publié le : 05 nov 2015

Quand les parasites deviennent gourmands

Une découverte explique comment le parasite de la leishmaniose « booste » son infection

Publié le : 23 oct 2015

1ère transplantation d’îlots pancréatiques au Québec

Le Centre universitaire de santé McGill (CUSM) vient de procéder à la première transplantation d’îlots pancréatiques au Québec. Cette percée scientifique faisait suite à un processus complexe visant à isoler les cellules des îlots pancréatiques d’un donneur, réalisé au laboratoire de transplantation d’îlots humains du CUSM.

Catégorie :
Publié le : 23 jui 2015

Syndrome de « l'œil paresseux » : nouvelle approche

Une équipe de recherche sous la supervision du Dr Robert Hess de l'Université McGill et de l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR-CUSM) ont utilisé le jeu de casse-tête le plus populaire, Tetris, dans une approche novatrice pour traiter l'amblyopie chez l'adulte, couramment appelée « œil paresseux ». En divisant l'information entre les deux yeux de façon complémentaire, le jeu vidéo les entraîne à travailler ensemble, ce qui est nouveau par rapport aux traitements précédents  qui utilisaient un cache-œil. Cette avancée médicale fournit des données probantes qui confirment qu'en atténuant la suppression de l'œil le plus faible en forçant les deux yeux à coopérer, on augmente le niveau de plasticité du cerveau de la personne amblyope et on lui permet de réapprendre. La recherche est publiée dans la revue Current Biology.

Catégorie :
Publié le : 22 avr 2013

Les traitements ne déclencheraient pas de cancer

Le lupus érythémateux disséminé (LED), communément appelé lupus, est une maladie auto-immune qui se produit lorsque les cellules du système immunitaire commencent à attaquer des tissus sains comme la peau, les articulations, les reins et le cerveau, résultant à l'inflammation et aux lésions. Cette maladie touche environ un Canadien sur 2 000, et plus particulièrement des femmes.

Catégorie :
Publié le : 25 Jan 2013