Quick Links

Communiqués news

Moins d'antibiotiques grâce au sirop d'érable ?

Selon des expériences menées en laboratoire par des chercheurs de l’Université McGill, un extrait concentré de sirop d’érable rend les bactéries pathogènes plus sensibles aux antibiotiques.

Publié le : 16 avr 2015

BicyclAir

BicyclAir – Montréal Clean Ride Mapper - Toronto

Catégorie :
Publié le : 15 avr 2015

Cancer de l'ovaire

Classification : Externe, CUSM, cancer d'ovaire
Catégorie :
Publié le : 15 avr 2015

Le tango contre le Parkinson

Danser le tango argentin pourrait profiter aux personnes qui en sont à certains stades du développement de la maladie de Parkinson (MP). Voilà ce qui ressort d’une nouvelle étude menée par des chercheurs de l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal – le Neuro, l’Université McGill et l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill.

Catégorie :
Publié le : 14 avr 2015

V. Kaspi reçoit le prix Killam en sciences naturelles

Victoria Kaspi, professeure à l’Université McGill et astrophysicienne de renommée mondiale connue pour ses recherches de pointe sur les étoiles à neutrons et les pulsars, a reçu aujourd’hui le prix Killam, une des plus prestigieuses récompenses canadiennes remises à des chercheurs et universitaires en reconnaissance de leurs réalisations exceptionnelles. Le prix de 100 000 $ a été remis à la professeure Kaspi pour ses travaux novateurs dans le domaine des sciences naturelles. Cinq prix, dans les catégories des sciences humaines, des sciences sociales, des sciences naturelles, des sciences de la santé et du génie, sont octroyés chaque année par le Conseil des arts du Canada.

Publié le : 14 avr 2015

Des cellules de peau pour comprendre le Parkinson

Les cellules cutanées d’un patient pourraient conditionner le développement de nouveaux traitements, voire de remèdes pour de graves maladies neurologiques.

Catégorie :
Publié le : 02 avr 2015

La violence conjugale décourage la contraception

La violence conjugale prend de nombreuses formes. Le contrôle de la contraception d’une femme par son conjoint en est une.

Catégorie :
Publié le : 31 mar 2015

Des chercheurs découvrent un matériau inhabituel

Le groupe de recherche du professeur Tomislav Friščić, du Département de chimie de l’Université McGill, s’est forgé une solide réputation dans le domaine peu connu, mais en pleine croissance, de la mécanochimie, où les transformations chimiques s’effectuent en concassant, broyant ou cisaillant des ingrédients à l’état solide – des techniques faisant appel à la force brute plutôt qu’à des agents liquides très recherchés. « Votre cafetière broie un produit, et le broyage de molécules dans un laboratoire repose sur un principe similaire », explique le professeur Friščić. L’usage de la force mécanique présente également un important avantage, puisqu’il permet d’éviter le recours à des solvants en gros nocifs pour l’environnement.

Publié le : 23 mar 2015

La fragmentation des forêts menace la biodiversité

La fragmentation des habitats naturels joue un rôle déterminant dans la perte de la biodiversité et, aujourd’hui, 70 pour cent des forêts qui subsistent dans le monde se trouvent à moins d’un kilomètre d’une lisière boisée, ce qui menace la biodiversité, selon une nouvelle analyse réalisée par une équipe internationale de scientifiques. 

Publié le : 20 mar 2015

La formation de la relève menacée par le projet de loi 20 : les quatre départements de médecine de famille du Québec

Les directeurs proposent cinq pistes de solutions pour améliorer l’accès aux médecins de famille

Classification : Externe, mcgill, Projet de loi 20
Catégorie :
Publié le : 19 mar 2015

Génétique : aucune preuve de son rôle dans l’écart de mortalité entre les groupes ethniques

En dépit de nombreuses études génomiques, il n’existe aucune preuve attestant que la génétique soit à l’origine des disparités entre les Noirs et les Blancs au chapitre des maladies cardiovasculaires

Catégorie :
Publié le : 16 mar 2015

Rester ou partir? Exode des cerveaux ou aide au développement en Afrique?

Depuis les années 1960, de nombreux programmes ont permis aux étudiants les plus prometteurs des pays en voie de développement de fréquenter les établissements d’enseignement supérieur du Nord afin de leur donner les ressources nécessaires pour contribuer plus efficacement au développement de leur propre pays. Toutefois, comment les lauréats de bourses d’études africains conçoivent-ils aujourd’hui les contributions qu’ils sont susceptibles d’apporter au développement de leurs sociétés d’origine? La situation est-elle différente pour ceux qui étudient dans leur propre pays, dans d’autres pays d’Afrique ou dans le Nord?

Catégorie :
Publié le : 11 mar 2015