Message du vice-principal exécutif concernant le nom « Redmen »

Chers membres de la communauté mcgilloise,

Comme vous, j’entends des appels provenant de la communauté mcgilloise, parfois répétés par les médias de l’extérieur, nous demandant de changer le nom de nos équipes sportives masculines, les Redmen. Même si ce nom fait référence à la couleur portée par les joueurs, je suis sensible aux sentiments exprimés par le personnel et les étudiants autochtones de McGill, ainsi que par les communautés autochtones, en raison du sens péjoratif du terme « Redmen » (hommes rouges) qui est associé aux peuples autochtones – une association que les logos d’équipe ont malheureusement déjà reflétée il y a longtemps.

Je suis également conscient du sentiment d’appartenance qu’une bonne partie des membres de notre communauté entretient envers le nom Redmen et la tradition athlétique de notre université. Les étudiants-athlètes remportent des honneurs et suscitent une grande fierté depuis des générations.

Je comprends la frustration et l’impatience des personnes qui trouvent qu’une décision à ce sujet tarde à venir, surtout depuis la diffusion du rapport final de mon Groupe de travail sur les études et l’éducation autochtones, qui demandait qu’un processus de consultation soit entamé concernant le changement du nom des équipes sportives masculines dans le cadre des efforts de réconciliation de l’Université.

Un changement de nom au sein d’un établissement ayant une histoire aussi longue que la nôtre est une décision importante. Elle doit être prise avec diligence, ouverture et délicatesse, dans le respect de toutes les personnes concernées. Dans ce cas précis, la décision concernant le nom des Redmen doit découler d’un dialogue entre toutes les personnes concernées et d’un sentiment de partage et d’engagement envers l’Université McGill.

Un tel processus s’appuiera sur le rapport final du Groupe de travail sur les principes régissant la commémoration et les changements de nom (coprésidé par la doyenne Anja Geitmann et le doyen Robert Leckey). Depuis dix mois, le Groupe de travail s’affaire à l’établissement de principes qui guideront les décisions de l’Université dans toutes les initiatives de commémoration et de changement de nom. Pour ce faire, il a lancé une vaste consultation auprès de l’ensemble des membres de notre communauté.

Le Groupe de travail présentera son rapport final en décembre. Nous nous appuierons sur les principes énoncés dans ce rapport pour prendre une décision raisonnée, juste et inclusive concernant le nom des Redmen et toute autre question de commémoration ou de changement de nom.

Christopher Manfredi
Vice-principal exécutif et vice-principal aux études

Back to top