Entretien avec la Pre Tamara Carver, responsable de l’éducation au programme FMIL

Nouvelles

Publié: 30avr2020

La Pre Tamara Carver a suivi un parcours inhabituel qui l’a menée au Département de médecine de famille de l’Université McGill. Elle a obtenu son baccalauréat et sa maîtrise au Département des sciences de l’exercice de l’Université Concordia, avec une spécialisation en physiologie de l’exercice clinique. Après avoir obtenu son doctorat en physiologie à la Faculté des sciences de l’éducation de McGill en 2014, on lui a proposé de faire ses études postdoctorales au Département de médecine de famille. Six ans plus tard, elle est responsable de l’éducation du programme Innovations pédagogiques en médecine de famille (FMIL) à McGill et professeure adjointe au Département.

« Je me suis d’abord intéressée à l’obésité dans les communautés autochtones pour mes recherches postdoctorales, et je ne voulais pas quitter Montréal », explique la Pre Carver. En essayant de déterminer sa prochaine étape, elle a rencontré la Pre Gillian Bartlett, ancienne directrice des programmes d’études supérieures et de la recherche au Département de médecine de famille. « La Pre Bartlett m’a invitée à rejoindre l’équipe pour un projet pour mon postdoctorat. » La Pre Carver a commencé à développer l’apprentissage en ligne, ce qu’elle n’avait jamais fait auparavant. « J’ai contacté les Services de soutien pédagogique (TLS) de McGill pour obtenir de l’aide. » Elle a reçu des formations hebdomadaires de l’équipe de TLS. « J’ai pu appliquer mes nouvelles compétences au Département de médecine de famille, puis cela s’est développé de plus en plus. » En 2017, la Pre Carver a été certifiée comme conceptrice pédagogique, ce qui a joué un grand rôle dans la création du programme FMIL cette même année. Le programme vise à promouvoir l’innovation dans l’enseignement, l’apprentissage et la conception des programmes d’études en créant une réflexion prospective, des approches avant-gardistes et interactives en éducation et en médecine de famille à l’Université McGill, au Québec et dans le monde. Le Département a commencé à offrir des cours d’apprentissage hybride pour les programmes d’études supérieures, puis pour le développement professoral et les programmes internationaux en Chine et au Brésil. « J’ai eu le plaisir de travailler avec la Dre Audrey Juras, ancienne directrice du développement professoral dans notre département, pour concevoir et développer ce programme d’études important et novateur. »

« L’existence de TLS et de son service de formation sur la technologie pédagogique est l’une des raisons pour lesquelles le programme FMIL a vu le jour. Sans cette équipe, je n’aurais pas appris comment faire tout cela », dit la Pre Carver. « J’aime mon travail et j’aime les gens incroyables avec qui je collabore. Je me sens privilégiée d’avoir découvert une carrière qui conjugue mes passions pour l’enseignement, la communication et la technologie. » La Pre Carver attribue le succès continu du programme FMIL à l’équipe au sein du Département de médecine de famille : Dr Howard Bergman, Mme Rachel Simmons, Mme Devon McIntyre, M. Dylan Sheper et Mme Manxi Guo. « Cette équipe rend le travail possible et nous avons beaucoup de plaisir à le faire. »

Les initiatives du programme FMIL durant l’épidémie de coronavirus

Lorsque la pandémie de COVID-19 a commencé, l’équipe FMIL est rapidement intervenue pour jouer un rôle important. « Il était très clair dès le début que le plus grand besoin serait pour les cliniciens enseignants, ils sont en première ligne », explique la Pre Carver. L’équipe FMIL, en collaboration avec la Dre Catherine Jarvis, directrice du programme de développement professoral, a créé « Soutien et ressources pédagogiques pendant la pandémie de COVID-19 », une plateforme sur myCourses pour s’informer sur les ressources pédagogiques et médicales, ainsi que sur la télémédecine. « Les cliniciens enseignants n’avaient peut-être jamais fait cela auparavant, et en quelques jours, on leur demanderait de le faire. » Sur cette plateforme, les enseignants ont accès au module en ligne sur les bases de la télémédecine, créé par les docteures Catherine Jarvis, Mylène Arseneault et Barbara Evans. « Elles ont travaillé avec mon incroyable équipe, et en quelques jours, le module en ligne a été produit. » La plateforme offre également des ressources sur le bien-être des médecins et vise à fournir un soutien, par le biais de forums de discussion en ligne, aux cliniciens enseignants qui doivent relever le défi de traiter les patients et d’enseigner pendant une pandémie. « Ma plus grande passion est d’aider nos cliniciens enseignants. Nous avons les compétences nécessaires pour possiblement leur faciliter un peu la vie en cette période effrayante », ajoute la Pre Carver. « En utilisant la technologie et l’innovation, nous sommes en mesure d’utiliser la maison de chacun comme studios d’enregistrement. »

De plus, l’équipe FMIL a travaillé avec le Dr Rob Carlin, directeur adjoint du programme postdoctoral, pour développer le cours « Demi-journée académique pour les résidents » où les résidents ont accès aux modules en ligne nouvellement conçus. « Cela a été un autre défi et une autre opportunité passionnante pour mon équipe de travailler avec des cliniciens enseignants, en leur offrant une formation pour transformer leurs présentations en un format en ligne. » Dans le module « Enseignement en ligne », l’équipe de la Pre Carver a ajouté des liens vers TLS et a également créé plusieurs vidéos montrant comment enregistrer en utilisant PowerPoint, comment télécharger Camtasia, et comment utiliser Camtasia et Zoom pour s’enregistrer soi-même. Après avoir créé leurs vidéos, les enseignants peuvent les renvoyer à l’équipe FMIL pour le montage. « Nous rencontrons les présentateurs par voie électronique et les guidons à travers les étapes pour nous assurer qu’ils sont à l’aise avec la technologie. C’est passionnant. »

Le module « Enseignement en ligne » et le soutien de son équipe ont également profité aux programmes d’études supérieures du Département de médecine de famille. Le programme FMIL a contribué à ce que les cours de la session d’hiver 2020 se terminent à temps, ainsi qu’à résoudre les problèmes liés au lancement des cours en ligne de l’été 2020. Les demandes sont traitées individuellement pour chaque professeur; certains souhaitent simplement obtenir des conseils sur la façon d’utiliser Zoom pour donner un cours ou organiser des discussions avec un petit groupe, tandis que d’autres peuvent vouloir savoir comment enregistrer et préparer des cours magistraux à afficher sur myCourses. « Nous devons également planifier en vue de donner la session d’automne 2020 à distance », souligne la Pre Carver. « C’est une occasion de concevoir des cours novateurs et attrayants en utilisant les technologies pédagogiques afin que les étudiants puissent terminer leurs études sans interruption. »

La Pre Carver essaie de voir le bon côté des choses dans une période aussi difficile. « Je pense que la partie qui me touche est la façon dont, dans une crise comme celle-ci, tout le monde se mobilise très rapidement pour aider. Pour moi, c’est une question de connexion avec les gens. Malgré le fait que nous ne nous voyons pas physiquement, nous pouvons faire beaucoup virtuellement. En travaillant sur tous ces projets, je sais que j’ai établi des liens nouveaux et plus profonds avec un grand nombre de mes collègues. »

 

Back to top