Infolettre du Programme de formation sur les troubles neurocognitifs

Communauté des jeunes proches aidants

­Illustration de la communauté des jeunes proches aidants

Communauté des jeunes proches aidants
Un espace de soutien pour les proches aidants qui soutiennent une personne atteinte d’un trouble neurocognitif majeur à début précoce.­

Le Centre de recherche et d’études sur le vieillissement de l’Université McGill et le Programme de formation sur la démence ont uni leurs forces pour offrir gratuitement sur une base mensuelle des groupes de soutien virtuels aux jeunes proches aidants qui soutiennent une personne atteinte d’un trouble neurocognitif majeur à début précoce, c’est-à-dire ayant eu des symptômes de la maladie avant l’âge de 65 ans.

Animée par Mallery Landry, cette initiative de sensibilisation communautaire offre aux proches aidants un espace en ligne sécuritaire et sans jugement où ils peuvent échanger sur leur vécu, exprimer leurs préoccupations et discuter avec leurs pairs des joies et des défis liés à leur rôle. Notre objectif est de donner une voix aux proches aidants qui font face à une réalité unique, soit celle d'avoir un parent, un conjoint, un frère ou une sœur ayant un trouble neurocognitif majeur précoce.

Nous vous invitons à rejoindre notre communauté de jeunes proches aidants.

Depuis septembre 2023, nous offrons six communautés de soutien différentes pour les groupes suivants :

Public cible

Âge

Heure

Durée

Langue

Adolescents

13 à 19*

Non proposé pour le moment. N'hésitez pas à nous contacter par courriel si vous êtes intéressé.

1 h

Français

Jeunes adultes

20 à 40

19 h
Dernier mercredi du mois

1,5 h

Français

Jeunes adultes

20 à 40

19 h
Dernier jeudi du mois

1,5 h

Anglais

Conjoints/Partenaires

30 à 65

19 h
Dernier lundi du mois

1,5 h

Français

Conjoints/Partenaires

30 à 65

19 h
Premier mercredi du mois

1,5 h

Français

Conjoints/Partenaires

30 à 65

19 h
Premier lundi du mois

1,5 h

Anglais

* Veuillez noter que le consentement parental est requis pour tous les jeunes de moins de 14 ans.

Pour rejoindre l’un de nos groupes, la personne proche aidante doit répondre aux critères suivants :

  1. Elle doit soutenir une personne atteinte d’un trouble neurocognitif majeur à début précoce;
  2. Elle doit répondre aux critères d’âge pour participer au groupe (définis dans le tableau précédent);
  3. Elle doit disposer d’un ordinateur ou d’un appareil numérique avec une connexion Internet pour accéder à la plateforme Microsoft Teams.

Veuillez prendre note que les inscriptions aux groupes de soutien de la Communauté des jeunes proches aidants pour la session du printemps commenceront en mars 2024. Mallery Landry est actuellement en congé et reviendra à l’automne 2024. En son absence, les prochaines rencontres en anglais seront animées par Miranda Potts et les rencontres en français seront animées par Lydia Trudel.

Cliquez ici pour vous inscrire.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec nous par courriel :  dementia [at] mcgill.ca (subject: Communaut%C3%A9%20des%20jeunes%20proches%20aidants)


Miranda Potts

Miranda Potts s’investit avec passion pour défendre les personnes marginalisées tout en favorisant l’inclusion et la diversité par son activisme social et son engagement dans le travail communautaire. Elle a suivi une formation en soutien aux personnes à besoins particuliers au Collège Vanier et a participé activement à des programmes de sensibilisation pour de nombreux organismes communautaires, dont Fondation de la Visite, Prévention CDN-NDG, Réseau intergénérationnel WIN, et Gay & Grey Montreal. Miranda siège au conseil d’administration de plusieurs organismes, comme le Comité des usagers de Cavendish du CIUSSS du Centre-Ouest de Montréal, le Groupe de travail Communautés ethnoculturelles minoritaires du CIUSSS et Bienvenue à Notre-Dame-de-Grâce. En 2021, elle a été nommée Femme de l’année par le Conseil des femmes de Montréal en reconnaissance de son leadership communautaire enthousiaste. Miranda est actuellement conseillère en santé communautaire et intervenante au Centre Eva Marsden pour la justice sociale et le vieillissement.


Lydia Trudel

 

Lydia Trudel, M. Sc. est une étudiante au doctorat inscrite au programme « Integrated Program in Neuroscience » de l'Université McGill. Elle a complété une maîtrise en sciences biomédicales. Ses recherches portent sur les biomarqueurs de la maladie d'Alzheimer et utilisent des techniques d’imagerie pour élucider les mécanismes sous-jacents de la maladie. Les travaux de Lydia visent à faire progresser notre compréhension de la maladie d'Alzheimer, dans le but d'améliorer les diagnostics et les stratégies de traitement.


Mallery Landry

Mallery Landry termine un baccalauréat multidisciplinaire en sciences sociales à l’Université Laval. Elle travaille au Centre de recherche et d’études sur le vieillissement de l’Université McGill (CMEV) depuis 2017 et occupe son poste actuel de coordonnatrice clinique depuis 2020. Dans ce rôle, elle a acquis une expérience pratique dans la gestion des activités cliniques, le soutien aux familles, l’administration de tests cognitifs standardisés et la collaboration avec les chercheurs. Récemment certifiée en tant que prestataire de soins aux personnes atteintes de démence, Mallery a également travaillé à la Société Alzheimer des Cantons de l’Est en tant qu’animatrice de groupe au centre de jour.

À l’automne 2022, avec l’aide du Dre Dolly Dastoor, ancienne administratrice clinique de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas, Mallery a créé au CMEV les premiers groupes de soutien destinés aux adolescents, aux jeunes adultes et aux conjoints qui soutiennent une personne atteinte d’un trouble neurocognitif majeur à début précoce. Cette initiative novatrice marque son rôle important dans le domaine et s'ajoute à ses réalisations.

 

Back to top