Montréal

La cité des cités

Montréal, à l’instar de plusieurs métropoles, se caractérise à la fois par une identité qui lui est propre, mais aussi par sa grande diversité qui, à travers les années, s’est transposée dans la morphologie même des quartiers : certaines collectivités y ont développé une identité distincte, assumée par leurs résident·e·s et reconnue socialement et institutionnellement. Des formes spécifiques de leadership et de gouvernance y chapeautent aujourd’hui des agencements générés par l'attachement au lieu. Montréal est une cité des cités.

L’existence de quartiers comme le Quartier chinois, la Cité du Multimédia, la Cité des arts et du cirque, le Village gai, le Plateau ou Pointe-Saint-Charles, ainsi que leur affichage public, montrent les marques d’une ville hétérogène qui prend la forme d’une collection urbaine bigarrée, sans être pour autant chaotique. Cette spécificité identitaire des quartiers constitue la richesse et l’unicité de chaque métropole. Dans quelle mesure est-il possible de maintenir ces identités de quartier au sein de métropoles qui cherchent à se positionner sur l’échiquier mondial? Comment appréhender l’évolution des quartiers, évolution propulsée à la fois par les communautés qui y vivent, par les nouveaux·elles arrivant·e·s, et par des individus, processus et politiques qui sont extérieurs aux quartiers? Lorsqu’on évoque la cité des cités, par quels moyens peut-on s’assurer que la cité dans son ensemble tout comme les cités qui la constituent maintiennent une symbiose constructive pour tou·te·s?

Partant des ces questions comme autant de points d’ancrage, le CRIEM vous invite à partir à la découverte des quartiers montréalais dans le cadre d’une série de conférences-expériences inspirée par le livre Montréal : la cité des cités (dir. Juan-Luis Klein et Richard Shearmur).


Pointe-Saint-Charles

12 février 2019 | Bâtiment 7 (Grand Atelier) | 17h30-19h30

Depuis quelques années, différents projets d’aménagement ont contribué à la revitalisation et au réenchantement de l’arrondissement du Sud-Ouest et de Pointe-Saint-Charles, un quartier patrimonial en pleine métamorphose. Comment les projets d’aménagements citoyens participent-ils de la vitalité d’un écosystème garant de la protection du vivre ensemble et d’une justice sociale? Comment concevoir la symbiose entre conservation d’un patrimoine industriel et populaire, et développement résidentiel sous la pression des quartiers limitrophes? À l’occasion d’une visite de terrain du Bâtiment 7 et d’une table ronde en compagnie d’expert·e·s des mondes municipal et universitaire, nous aborderons ces questions d’actualité en regard de l’expérience de Pointe-Saint-Charles.

Panélistes

  • François Croteau (Maire de Rosemont-La Petite-Patrie; membre du comité exécutif; responsable de la ville intelligente, des technologies de l’information et de l’innovation)
  • Juan-Luis Klein (Professeur, Département de géographie de l’UQAM; CRISES; codirecteur de Montréal : la cité des cités)
  • Claire Poitras (Professeure, UCS-INRS; auteure du chapitre « L’axe du canal de Lachine et les quartiers du Sud-Ouest. Grandeur et misère du berceau de l’industrialisation du Pays ? »)
  • Nik Luka (Professeur, École d’urbanisme/École d’architecture Peter Guo-hua Fu de McGill; auteur du chapitre « ‘Midtown’ florissant. La Petite-Patrie aux abords du chemin de fer »)
  • Kevin MacMahon (Chargé de projet aux finances, Bâtiment 7)
  • Nathacha Alexandroff (Présidente, Société d’histoire de Pointe-Saint-Charles)

Animateur

  • Richard Shearmur (Directeur d’axe, CRIEM ; directeur, École d’urbanisme de McGill; codirecteur de Montréal: la cité des cités)

 

 

 

Back to top