Pendant combien de temps avez-VOUS été sans électricité et téléphone durant la crise du verglas de 1998 au Québec?

Habitiez-vous en Montérégie en janvier 1998? Veuillez prendre 5 minutes de votre temps pour nous aider à comprendre les effets sur la santé de la pire catastrophe naturelle de l’histoire du Québec.

QU’EST-CE QUE TOUT CELA? Entre le 6 et le 10 janvier 1998, 130 mm de pluie verglaçante sont tombés sur le sud du Québec, laissant environ 4 millions de personnes sans électricité. La région située au sud de Montréal (Montérégie) a été la plus touchée par la tempête. L'électricité dans cette région n'a pas été entièrement restaurée pendant plusieurs semaines. Le Projet Verglas a été créé peu de temps après cette catastrophe naturelle dans le but de déterminer si le stress qu’ont vécu les femmes enceintes lors de cette catastrophe naturelle aurait un impact sur le Ice Storm mapdéveloppement de leur enfant à naître. Les résultats de notre étude suggèrent que le stress vécu par les mères a affecté le développement de leur enfant sur le plan psychologique et physique. Cependant, la cohorte du Projet Verglas n’est pas représentative de la population québécoise. Nous étudierons à cet effet les données sur la santé obtenues auprès de la Régie de l’Assurance Maladie du Québec (RAMQ) et de l’Institut de la statistique du Québec ainsi que les données sur l’éducation obtenues auprès du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement Supérieur (MESS) pour déterminer s'il y a eu des changements au niveau de la population dans les données en matière de santé et d'éducation qui peuvent être attribués à l'exposition à la tempête de verglas avant la naissance.. Nous y parviendrons en comparant les données sur la santé et l’éducation de l’ensemble des enfants nés en Montérégie en 1998 aux enfants nés dans la même région administrative au cours des trois années avant et après 1998, ainsi qu’aux enfant nés dans deux autres régions administratives (Bas-St-Laurent et Capitale-Nationale) entre 1995 et 2002. Les résultats que nous avons trouvés grâce au Projet Verglas indiquent que le nombre de jours pendant lequel les femmes enceintes étaient sans électricité et sans téléphone à domicile prédisait l’état de santé physique et psychologique chez les enfants. Pour l’étude à l’échelle de la population sur les données de la RAMQ, nous devons associer chaque naissance de 1998 à un code postal et au nombre de jours sans électricité et sans téléphone à cette adresse. Nous n'avons pas pu obtenir ces données d'Hydro-Québec, alors nous nous tournons vers vous, les gens qui habitaient en Montérégie pendant la tempête de verglas, de nous aider à combler cette lacune. Pour ce faire, nous demandons aux personnes qui habitaient en Montérégie de nous aider en complétant une brève enquête sur leur durée de panne d’électricité et de téléphone pendant la crise. Ces données seront combinées à des cartes détaillant la quantité de pluie verglaçante tombée pendant la crise pour créer un indice de sévérité du stress pour chaque code postal de la Montérégie.

Nous vous remercions pour votre aide.

Suzanne King, PhD et l'équipe du Projet Verglas

Passer au questionnaire

Organisme de financement