Introduction

«Le musée structuré est à la pathologie ce que la salle d’autopsie est à la médecine, ce que la salle de dissection est à l’anatomie, et–pour aller plus loin–ce que voyager dans de nouveaux pays est à la géographie»

Maude Abbott. “The Museum in Medical Teaching.” Journal de l’Association médicale américaine. 1905

L'ouverture de l’Hôpital général de Montréal en 1822 et celle de l’Institut médical de Montréal, l’ancêtre de l’Université McGill en 1823-24 sont à l’origine des collections du Musée médical Maude Abbott. Sa pièce la plus célèbre, le cœur de Holmes, est un spécimen provenant d’une autopsie faite en 1822 par le Docteur Andrew Holmes, premier doyen de la Faculté de médecine de l’Université McGill. Une grande partie des spécimens du musée datent de la fin du 19ème et du début du 20ème siècle. Plusieurs centaines d’entre eux ont d’ailleurs été réunis par  Sir William Osler durant ses huit années de service comme pathologiste à l’Hôpital général de Montréal. Aujourd’hui, cinquante-neuf de ces spécimens font toujours partie de la collection du musée. Plusieurs illustrent des maladies maintenant rares dans les pays développés, puisque traitées, comme la syphilis, la tuberculose extra-pulmonaire, le rachitisme et les maladies cardiaques congénitales.

Moments-clé

1822 Inauguration de l’Hôpital Général de Montréal. Le cœur de Holmes, un des premiers spécimens du musée, est acquis.
1876 William Osler devient pathologiste à l’Hôpital général de Montréal.
1899 Maude Abbott est nommée curatrice du Musée médical McGill.
1906 Maude Abbott, James Carroll and James McCallum fondent l’«International Association of Medical Museums» (IAMM) à Washington, DC.
1907 Un incendie détruit en grande partie le Musée médical McGill.
1909 Le Pavillon de médecine Strathcona ouvre ses portes et est un nouvel espace est aménagé pour les collections d’anatomie et de pathologie.
1923 L’Institut de pathologie ouvre ses portes: les activités d’enseignement de la pathologie et le musée y déménagent. Abbott est toujours curatrice des collections d’un “musée central” situé dans le Pavillon de médecine Strathcona.
1932 Le musée de Maude Abbott devient le Musée d’histoire médicale.
1940 Maude Abbott meurt;  le Musée d’histoire médicale est fermé et ses spécimens sont jetés ou transférés à l’Institut de pathologie.
1947 L’Institut de pathologie est rénové et doté de laboratoires; les spécimens sont déplacés au sous-sol dans une salle de cours.
1965 La salle de cours du sous-sol est transformée en laboratoire; les spécimens sont exposés dans des vitrines pour fins d’enseignement ou remisés.
1996 Les derniers spécimens sont remisés dans le sous-sol de l’Institut de pathologie.
2006

Une exposition recréant le musée de Maude Abbott est mise sur pied pour le 100ème anniversaire de l’«International Academy of Pathology» (anciennement IAMM).

2012

Le Musée médical Maude Abbott devient une entité reconnue par l’Université McGill.

2013

Le musée déménage du Pavillon Duff (médecine) au Pavillon Strathcona de dentisterie et d’anatomie.

Étiquettes: