Rencontrez la Dre Andréanne Lefort, professeure adjointe et médecin de famille au GMF-U de la Vallée-de-l’Or

Nouvelles

Publié: 28oct2020

La Dre Andréanne Lefort, médecin de famille, a fait ses études médicales à l’Université McGill. Elle a rejoint le Département de médecine de famille de McGill en 2011 lorsqu’elle a commencé sa résidence en médecine de famille au GMF-U de la Vallée-de-l’Or. « Durant mon externat en médecine de famille rurale avec l’Université McGill, j’ai eu la chance de découvrir Val-d’Or, un milieu de formation formidable », partage la Dre Lefort. Charmée par l’Abitibi-Témiscamingue, la Dre Lefort s’y est installée en tant que médecin de famille. Elle a établi sa pratique au GMF-U de la Vallée-de-l’Or et est devenue professeure adjointe au Département de médecine de famille, vu sa grande motivation pour l’enseignement. 

L’ainée d’une famille de quatre enfants, la Dre Lefort a grandi à Blainville, sur la Rive-Nord de Montréal. Bien qu’elle ait grandi près de la grande ville, elle se dit tout à fait épanouie dans sa décision de s’installer à Val-d’Or pour exercer. « Ce qui a motivé mon choix de m’installer ici est ma pratique polyvalente, l’ambiance de travail où le respect, l’entraide et l’amitié règnent, et bien sûr, le plaisir de me retrouver en nature en fin de journée et les jours de congés.» Passionnée de la vie, la Dre Lefort est décrite par son entourage comme étant une personne qui aime relever les défis, qui fonce sans hésitation pour réaliser ses rêves, les plus petits comme les plus impressionnants.

« La médecine de famille m’est apparue comme une chance unique de pratiquer une vocation à mon image vu mes intérêts diversifiés en médecine », partage la Dre Lefort. Elle décrit la médecine familiale comme son idéal, à cause de la diversité et des objectifs reliés au métier. Le spectre des connaissances infini est stimulant pour elle – les médecins de famille sont exposés à une multitude de problèmes cliniques qui peuvent toucher les gens de tous les âges et toutes les spécialités médicales. « En second lieu, la prévention et le dépistage auprès de tout âge sont des aspects cruciaux de la médecine de famille auxquels j’adore participer », ajoute-t-elle. La médecin apprécie d’ailleurs le contact avec les patients : « l’écoute et la discussion sont des aspects aussi importants que le soin ». Passionnée par ce qu’elle appelle en riant les « bedaines  et les bébés », elle est médecin accoucheur et responsable du volet de périnatalité dans la formation des résidents. « C’est pour moi un privilège de pouvoir participer à toute la gamme d’émotions fortes qui accompagnent une grossesse, une naissance, un nouveau-né et ses premières années de vie bien remplies! »

En 2019, la Dre Lefort a reçu le Prix de la relève du Collège québécois des médecins de famille (CQMF). Ce prix reconnait les compétences en leadership d’un médecin de famille dans ses premières années de pratique. Le récipiendaire doit faire preuve de leadership dans sa communauté de pratique, d’implication dans des projets ou des initiatives communautaires non médicales, d’humanisme, d’entregent et d’expertise médicale reconnue et reconnue par ses pairs. « Tout comme lorsque j’ai reçu le prix de leadership pour les résidents en médecine familiale du CMFC en 2013, je me suis sentie tellement choyée de recevoir toute cette gratitude. Juste d’être en nomination, c’était déjà incroyable », relate la médecin. « Que mes pairs me sélectionnent, c’était pour moi une reconnaissance inestimable. Alors, d’être nommée lauréate du prix, c’était simplement une marque de reconnaissance supplémentaire, et sincèrement impressionnante du haut de mes quelques années de pratique! »

Maman de trois enfants, la Dre Lefort revient fraichement d’un congé de maternité et se concentre sur la conciliation travail-famille et un équilibre de vie saine dans ce qu’elle appelle « son petit coin de paradis ».

Back to top