Promotions to Associate Professor with Tenure!

Nouvelles

Publié: 18juin2020

 

Félicitations de la part du corps professoral et du personnel de SPOT pour les promotions suivantes au poste de professeur agrégé avec permanence:

Marie-Helene Boudrias - Le principal objectif de recherche du Dr Boudrias vise à comprendre les mécanismes neurophysiologiques qui sous-tendent l'interaction entre les zones cérébrales chez les sujets vieillissants et les patients ayant subi un AVC. Elle utilise la neuroimagerie fonctionnelle multimodale et des techniques électrophysiologiques ainsi que des méthodes d'analyse de données de pointe pour mesurer la dynamique précise de ces interactions.

Laurence Roy - La recherche du Dr Roy se concentre principalement sur la façon dont les communautés façonnent et sont façonnées par l'engagement, l'inclusion et les professions des personnes qui vivent dans ou près de la marge. Plus précisément, son équipe mène des projets sur la réadaptation psychosociale, l'intégration communautaire, l'engagement professionnel et le rétablissement des adultes qui vivent avec une maladie mentale ou qui éprouvent des difficultés psychosociales, en particulier dans les domaines du logement, de l'itinérance, de l'éducation et de la justice.

Keiko Shikako-Thomas - La recherche du Dr Shikako-Thomas se concentre sur la promotion de modes de vie sains et des droits humains des enfants handicapés ET sur la science et la pratique de l'application des connaissances. Son programme de recherche adopte une approche participative pour impliquer différentes parties prenantes, y compris les décideurs, les enfants et leurs familles dans la recherche de solutions pour changer l'environnement, éclairer l'élaboration des politiques et promouvoir la participation des enfants handicapés à différents rôles et activités dans la vie.

Timothy Wideman - La recherche du Dr Wideman vise généralement à aider les chercheurs et les cliniciens à mieux comprendre et gérer les handicaps associés à la douleur musculo-squelettique. Pour atteindre cet objectif, ses recherches se sont concentrées sur l'exploration des facteurs de risque biopsychosociaux des incapacités persistantes liées à la douleur et sur l'étude des interventions qui ciblent ces facteurs. Ses recherches actuelles étudient pourquoi certaines personnes souffrant de douleurs musculo-squelettiques sont plus sensibles à l'activité physique et comment cette sensibilité accrue influence l'engagement et la réponse aux programmes de réadaptation basés sur l'activité.

Back to top