Le CRIEM accueille Alex Gaio et Fabio Scetti, chercheurs invités pour l’été 2022

Nouvelles

Publié: 20juil2022

Cet été, le Centre de recherches interdisciplinaires en études montréalaises (CRIEM) a le plaisir d’accueillir le doctorant en géographie Alex Gaio et l’enseignant-chercheur en sociolinguistique Fabio Scetti dans le cadre de séjours de recherche d’une durée d’un et trois mois, respectivement!

Alex Gaio

Alex GaioLes recherches d’Alex Gaio portent sur les véhicules autonomes (VA) et sur le cyclisme urbain. Les VA deviennent de plus en plus aptes à se piloter dans des environnements complexes. Toutefois, jusqu’à ce qu’il y ait une adoption généralisée de la nouvelle technologie et que celle-ci se développe pleinement, il y aura une période de transition où les véhicules conventionnels et autonomes fonctionneront simultanément. Durant cette période de transition, il restera plusieurs facteurs inconnus pour les usager·ère·s occupant·e·s et les usager·ère·s non occupant·e·s, en particulier les usager·ère·s vulnérables de la route (UVR). Le projet d’Alex, intitulé Conduire dans la ville autonome, vise à combler les lacunes de recherche sur les perceptions, les opinions, les attitudes ainsi que les préférences d’infrastructure des cyclistes en ce qui concerne les VA. Le travail qu’il effectue au CRIEM est principalement axé sur les tests des VA en cours dans la Plaza Saint-Hubert et aux alentours. Accéder à plus d’information sur ce projet.

Sondage sur le cyclisme autour de la Plaza St-Hubert

Si vous fréquentez habitez le quartier Rosemont près de la Plaza St-Hubert, quelques minutes de votre temps pourront aider Alex Gaio à connaître votre point de vue sur les infrastructures relatives aux véhicules autonomes. Merci à l’avance à toutes les personnes qui prendront le temps d’enrichir sa recherche. Répondre au sondage.

Fabio Scetti

Fabio ScettiLes travaux de Fabio Scetti dans le domaine de la sociolinguistique et de la lexicographie se concentrent plus particulièrement sur les migrations, les variations de langage et les langues minoritaires en danger (notamment le valoc’ et le ladin en Italie du Nord, ainsi que l’arbëresh en Italie du Centre et du Sud). Son plus récent ouvrage, La communauté portugaise de Montréal. Langue et identité, constitue une enquête ethnographique sur le statut et l’évolution de la langue portugaise à travers les pratiques langagières quotidiennes des membres de la communauté portugaise de Montréal et leurs dynamiques identitaires. Depuis son doctorat en sciences du langage à l’Université Paris-Descartes (2016), M. Scetti s’est intéressé à l’immigration portugaise aux États-Unis et en Australie puis, plus récemment, à l’immigration brésilienne au Japon. Au cours de son séjour au CRIEM, Fabio continuera ses recherches sur la communauté italienne de Montréal commencées en 2018, son but étant d’analyser les pratiques langagières et les représentations que les membres de ladite « communauté » ont de ces pratiques.

Back to top