Quick Links

Un don d’un million de dollars pour d’études coréennes

Nouvelles

Le soutien de la Korea Foundation permettra de réaliser de nouveaux travaux de recherche et des études interculturelles
Publié: 18 Déc 2012

Séoul et Montréal se trouvent peut-être à 10 000 kilomètres l’une de l’autre, mais, grâce à la Korea Foundation, cette distance semblera dorénavant plus courte que jamais. La Faculté des arts de l’Université McGill a reçu un don d’un million de dollars de la Korea Foundation pour créer une nouvelle chaire professorale d’études coréennes qui aura comme rôle de promouvoir l’enseignement, les collaborations de recherche et les bourses d’études en lien avec cette pays dont l’économie progresse rapidement.

La Chaire professorale Korea Foundation d’études coréennes permettra à l’Université d’attirer et de retenir les meilleurs chercheurs-boursiers internationaux, qui feront la promotion d’une compréhension et d’une évaluation approfondies de la Corée, tout en exposant les étudiants à la culture et à l’histoire complexes et riches du pays. Le titulaire de la chaire qui travaillera au Département d’études est-asiatiques aura également comme fonction de développer des collaborations entre l’Université et d’autres établissements d’enseignement et institutions culturelles locales et nationales pour enrichir la discipline au Québec et au Canada.

Le doyen de la Faculté des arts, Christopher Manfredi, est reconnaissant envers la fondation et il croit que cette nouvelle chaire professorale sera essentielle pour que l’Université devienne une autorité en matière de langue et de culture coréennes. « En soutenant le Département d’études est-asiatiques, ce don aura une influence significative et durable sur nos étudiants et sur la collectivité », a-t-il déclaré. « Du point de vue universitaire, il permettra à la Faculté de maintenir un poste d’expert en études coréennes et de confirmer la place de McGill comme étant l’avant-garde de ce domaine d’études essentiel. Par ailleurs, la création de la Chaire professorale Korea Foundation d’études coréennes enrichira notre cursus général d’études est-asiatiques et offrira à nos étudiants les meilleurs et les plus brillants de nouveaux domaines d’études et de recherche. »

La création de ce poste menant à la permanence donnera un important élan au Département d’études est-asiatiques qui ne compte actuellement qu’un membre permanent œuvrant dans le domaine des études coréennes, il enseigne la langue du pays. Le nouveau titulaire devrait offrir des cours qui se concentreront sur des aspects choisis de l’histoire, de la culture contemporaine, des études cinématographiques et médiatiques, de la littérature et (ou) de la société coréenne. Grâce à la nouvelle chaire professorale, le Département travaillera à la création d’un programme de deuxième cycle dans cette spécialité. « Il s’agit d’un pas gigantesque pour notre programme », a affirmé le professeur et directeur du département, Robin D.S. Yates. « Pendant qu’un grand nombre d’universités réduisent la taille de leurs programmes d’études est-asiatiques, McGill renforce et améliore nos propres initiatives. »

Créée en 1991, la Korea Foundation a pour mission d’améliorer l’image de la Corée dans le monde et de promouvoir les programmes d’échanges universitaires et culturels. Elle a soutenu l’étude de la Corée dans 150 universités, réparties dans 50 pays, et a donné généreusement pour financer l’éducation et la recherche à McGill, depuis plus de 15 ans.

Le président de la Korea Foundation, Woosang Kim, est convaincu que ce nouveau partenariat avec McGill contribuera de manière importante à une meilleure compréhension de sa patrie par les Canadiennes et les Canadiens. « J’aimerais témoigner de ma sincère reconnaissance envers McGill pour son engagement à l’approfondissement des études coréennes », a-t-il déclaré. « Nous avons remarqué un intérêt pour les études coréennes à McGill et sommes disposés à créer un poste permanent pour toujours offrir des cours sur la société et la culture coréennes à certains des étudiants parmi les meilleurs et les plus brillants du Canada. Je prévois également qu’à l’avenir, il y aura beaucoup plus de cours et d’activités portant sur les études coréennes à McGill, grâce à la collaboration entre la Korea Foundation et l’éminente université. »

Pour obtenir plus de renseignements sur le Département d’études est-asiatiques de l’Université McGill, veuillez consulter http://www.mcgill.ca/eas/

 

Catégorie:
Site de source: /newsroom
Classification: