Message du président

 jeune homme souriant avec ses bras croisésAlors que notre monde est aux prises avec les circonstances sans précédent de la pandémie du nouveau coronavirus, des millions de personnes continuent de décéder de maladies cardiovasculaires. L’arrêt cardiaque est l’une des principales causes de décès au Canada et dans le monde, et la grande majorité des cas se produisent dans les foyers ainsi que dans les lieux publics. Jusqu’à 55 % des cas sont constatés par un membre de la famille, un collègue ou un ami. Pourtant, le taux de survie des victimes d’arrêts cardiaques survenant à l’extérieur des hôpitaux demeure lamentablement bas, à moins de 10 %. Porter assistance à une victime d’un arrêt cardiaque en pratiquant une réanimation cardiorespiratoire (RCR) peut tripler les chances de survie. Si la défibrillation est effectuée lors des cinq premières minutes suivant l’effondrement, les chances de survie peuvent approcher 50 %. L’amélioration de la compréhension et des connaissances des individus en ce qui concerne la réponse aux arrêts cardiaques est un investissement crucial en matière de santé publique, et possiblement l’approche la plus efficace pour réduire la morbidité et la mortalité associées aux arrêts cardiaques.

Au cours des derniers mois, des étudiants de la Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) ont coordonné la campagne « World Restart a Heart » (WRAH) 2020 de l’Université McGill dans le cadre d’une initiative mondiale visant à donner aux individus les moyens de réagir à un arrêt cardiaque. Notre comité d’étudiants a produit une campagne numérique fascinante, inspirée par les défis extraordinaires auxquels nous sommes confrontés. Ils ont conçu tous les aspects d’une stratégie influente de médias sociaux, recruté des ambassadeurs, coordonné des événements virtuels en direct, créé une série de vidéos percutantes, construit un eModule de réanimation pour les secouristes non professionnels, conçu un guide d’éducation des patients et lancé des efforts de sensibilisation gouvernementaux, avec incroyables diligence, passion et perfection.

Notre comité directeur, composé de dirigeants de l’Université McGill, de médecins de soins intensifs et d’urgence, d’une survivante d’un arrêt cardiaque et de membres de l’équipe de communication de la FMSS, du Centre de simulation et d’apprentissage interactif Steinberg et du Centre universitaire de santé McGill, a apporté une expertise, un soutien et une crédibilité inestimables à ces efforts. Notre comité directeur comprend également des membres de la direction de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada et de la Fondation Jacques-de Champlain.

L’alliance de notre équipe dynamique en ces temps sans précédent témoigne de la pertinence perpétuelle de favoriser un monde propice à la réanimation. Les résultats favorables pour les patients reposent sur une « chaîne de survie » coordonnée avec succès, dont les interventions de santé publique axées sur les secouristes non professionnels constituent un facteur limitant le taux de survie. La Campagne WRAH 2020 de McGill fait des progrès incroyables dans la prévention des décès dont les effets sont dévastateurs pour les familles dans notre propre communauté et dans le monde entier.

Nous vous invitons à visiter le site web pour découvrir la campagne, ses vidéos et ses événements en direct, et à suivre #McGillWRAH sur les plateformes de médias sociaux.

Bienvenue à la campagne « World Restart a Heart » 2020 de McGill.

Jeremy Levett
Candidat MDCM | Classe de 2023
Président de la campagne WRAH 2020 de McGill

Nous joindre

Back to top