Deux diplômés nommés boursiers de la Fondation Pierre Elliot Trudeau

Nouvelles

Publié: 8juin2021

La Faculté de droit a le plaisir d’annoncer que deux diplômés, Étienne Cossette-Lefebvre, BCL/LLB’14, et Raphaël Grenier-Benoît, BCL/LLB’19, sont parmi les 15 personnes sélectionnées comme récipiendaires des bourses 2021 de la Fondation Pierre Elliott Trudeau pour son programme de leadership. Les candidatures des 15 finalistes ont été retenues pour la démonstration de leur excellence universitaire, leur leadership et leur engagement, ainsi que leur ouverture à une pluralité de perspectives, leur audace et leur résilience.

Étienne Cossette-Lefebvre poursuit un doctorat à l’Université de Toronto. Sa dissertation offre des perspectives transsystémiques sur l’idée d’une propriété de soi afin d’expliquer les droits d’une personne sur son corps, son image, sa voix et ses informations personnelles. Il a été nommé directeur adjoint du Centre Paul-André Crépeau de droit privé et comparé en 2020.

Raphaël Grenier-Benoît entame un doctorat à la Faculté de droit de l’Université d’Oxford. Fasciné par les enjeux qui se trouvent à l’intersection entre le droit, la politique et la morale, il concentre sa recherche sur l’interprétation constitutionnelle et le rôle que le système judiciaire peut jouer dans l’harmonisation des lois avec les changements sociaux.

« Avec ses assises qui intègrent théorie et pratique, notre programme d’étude en droit offre une formation qui permet aux membres de notre communauté diplômée d’envisager à la fois des carrières professionnelles et universitaires, a déclaré le doyen Robert Leckey. À titre de doyen et d’ancien boursier de la Fondation Trudeau, je félicite chaleureusement Étienne et Raphaël et j’ai hâte de voir où leurs recherches les porteront. »

À propos du programme de bourses de leadership de la Fondation Pierre Elliot Trudeau

En plus des bourses, les récipiendaires amorceront un parcours de leadership de trois ans ancré dans le curriculum de leadership de la Fondation, afin d’apprendre à traduire leur recherche en action. Ils et elles acquerront le leadership de soi, le leadership parmi les autres et le leadership des systèmes. La cohorte 2021 pourra ouvrir ses horizons au-delà des champs d’études individuels et plonger dans des sujets d’une importance critique à un moment où la communication et l’ouverture interdisciplinaires sont essentielles pour rebâtir la communauté mondiale.

Back to top