Tapisseries

Modern Tapestry (1976), Roy Lichtenstein. Pavillon Arts, 1e étage. © La Succession de Roy Lichtenstein /SODRAC (2014)Modern Tapestry (1976), Roy Lichtenstein. Pavillon des Arts, 1e étage. © La succession de Roy Lichtenstein /SODRAC (2014)L’une des plus grandes tapisseries de la Collection, Modern Tapestry (vers 1976), est exposée dans le corridor du premier étage du Pavillon des arts. Réalisée par Roy Lichtenstein (1923-97), artiste originaire de New York dont l’œuvre se situe au carrefour de la bande dessinée et de la culture pop, Modern Tapestry illustre bien le style truculent qui a valu à Lichtenstein une grande notoriété au 20e siècle. Regina Slatkin, diplômée de McGill, marchande d’art et spécialiste de dessin, a fait don de cette œuvre à son alma mater.

Ces tapisseries étaient généralement tissées par des artistes-peintres sur textile qui s’exécutaient en respectant le dessin de l’artiste. La Collection d’arts visuels de McGill compte d’autres tapisseries, dont plusieurs datent des années 1960 et 1970, ce qui atteste de la popularité du genre à l’époque.