La fontaine des Trois Nus

L’une des œuvres les plus populaires de la collection, connue sous le nom des « Trois nus », est une fontaine et statue de marbre de dix pieds représentant trois hommes nus tenant une vasque. Cette fontaine se trouve devant le Pavillon des arts et a été réalisée par la renommée Gertrude Vanderbilt Whitney, personnalité new-yorkaise.

L’histoire de la fontaine est unique. Ellen Ballon, qui étudiait au Conservatoire de McGill au début du 20e siècle, quitta Montréal pour New York et devint une pianiste accomplie (un buste d’Ellen Ballon par Sir Jacob Epstein se trouve dans le Pavillon de musique Strathcona). Selon la légende, elle s’était liée d’amitié avec Gertrude Vanderbilt Whitney et lui proposa d’offrir la fontaine à l’Université McGill afin de souligner la bonne entente entre les États-Unis et le Canada.

En 1931, John Finley, rédacteur en chef du New York Times, a offert la sculpture à McGill de la part des États-Unis, et le gouverneur général du Canada, le comte de Bessborough, l’a acceptée au nom de la nation. La fontaine ne sera toutefois pas terminée avant 1933. Aujourd’hui, elle est parfois surnommée « fontaine de la bienveillance », « fontaine de l’amitié », « fontaine Whitney » et « fontaine des Trois Nus ». Chaque année, à la rentrée des classes, la sculpture devient un point de ralliement pour des centaines d’étudiants dans le cadre de la Semaine d’orientation. Ils se rassemblent au pied de la fontaine pour écouter de la musique, pique-niquer et participer à diverses activités.


Video: L'histoire des Trois nus, entrevue avec Gwendolyn Owens, directrice de la collection d’arts visuels.