FMPD : Groupe d'entraide pour les résidents et fellows TDAH

Évènement

Faire sa résidence ou son fellowship en vivant avec un TDAH peut apporter son lot de stress et créer un sentiment d'isolement. Si c'est votre cas, sachez que vous n'êtes pas seul.

Nous souhaitons offrir aux résidents et fellows mcgillois ayant reçu un diagnostic de TDAH un espace sûr, confidentiel et collégial pour discuter de leurs difficultés sur les plans de l'attention, de l'organisation ou de l'impulsivité, ainsi que de l'incidence de ces problèmes sur leur travail et leur bien-être général.

Ce groupe d'entraide dirigé par les pairs vise à permettre aux participants d'échanger avec d'autres apprenants aux prises avec des défis semblables et de créer une communauté de soutien en formation médicale postdoctorale. De brèves capsules d'information sur des sujets pertinents seront également présentées pour donner des trucs pratiques et alimenter la discussion.

Les rencontres de groupe auront lieu virtuellement de 11h - 12h30, aux dates suivantes :

  • December 11
     

Les résidents et fellows actuels sont invités à se joindre à autant de rencontres que leur horaire le permet. Veuillez noter que les rencontres auront lieu en anglais.

Pour vous inscrire, cliquez ICI.

** Si vous soupçonnez avoir un TDAH, mais n'avez pas reçu de diagnostic officiel, veuillez écrire à l'animatrice du groupe à nina.dinicola [at] mail.mcgill.ca pour en discuter.

*****

À propos de l'animatrice du groupe

La Dre Nina Mara Di Nicola est une R4 en médecine d'urgence à l'Université McGill et a réalisé un programme de perfectionnement en santé et bien-être des médecins à la UC Davis. Son diagnostic de TDAH en première année de résidence l'a menée à explorer les diverses options pharmacologiques et non pharmacologiques pour optimiser son fonctionnement et surmonter les obstacles. Ayant un intérêt particulier pour le bien-être des résidents, elle est devenue la première ambassadrice de son programme en la matière et axe ses recherches sur le harcèlement/l'intimidation envers les résidents.

Elle est ravie de pouvoir offrir son soutien et partager des ressources et des conseils pratiques avec d'autres apprenants en formation médicale postdoctorale à McGill qui ont reçu un diagnostic de TDAH. Lorsqu'elle prend une pause d'étude pour les examens du Collège royal, elle aime courir le long du canal Lachine, jouer du piano, apprendre le cantonais, pratiquer le yoga et méditer avec son chat, Levophed.

 

 

 

 

Étiquettes: 
Back to top