Quick Links

Exemples de Plagiat

Des exemples de citations, de paraphrases et de résumés sont fournis dans cette section. Lesquels de ces exemples sont acceptables? Pour chacun, veuillez consulter le texte original suivant:

« D’abord confinée dans les monastères et limitée essentiellement au domaine religieux, la traduction s’étend au domaine profane dès le Xe  siècle. Bientôt apparaissent en langue romane des fabliaux, comédies ou romans imités d’oeuvres de l’Antiquité, et les premiers grands poètes – Chrétien de Troyes, Marie de France, Rutebeuf, Jean de Meung – sont avant tout traducteurs (à une époque où traduction, imitation et création ne sont guère différenciées). Ce n’est toutefois qu’au XIVe siècle, marqué par la création des premières universités, que la traduction quitte les monastères et connaît un bref essor grâce à la protection de la cour. »


-
Tiré de : Nama, Charles A., avec la collaboration d’Anneliese Abramowski, Paul A. Horguelin, Moses Nunyi Nintai, Rachel Weissbrod, Lars Wollin et Judith Woodsworth. « Chapitre 2 : Bâtisseurs de langues nationales », dans Jean Delisle et Judith Woodsworth (dir.), Les traducteurs dans l’histoire, Presses de l’Université d’Ottawa, Éditions UNESCO, coll. « Pédagogie de la traduction – no 2 », 1995, p. 49.


Exemple 01

D’après Nama et al., la traduction a joué un rôle important dans l’évolution de la langue française. D’abord confinée dans les monastères et limitée essentiellement au domaine religieux, la traduction s’étend au domaine profane dès le Xe  siècle. Bientôt apparaissent en langue romane des fabliaux, comédies ou romans imités d’oeuvres de l’Antiquité, et les premiers grands poètes – Chrétien de Troyes, Marie de France, Rutebeuf, Jean de Meung – sont avant tout traducteurs (à une époque où traduction, imitation et création ne sont guère différenciées). Ce n’est toutefois qu’au XIVe siècle, marqué par la création des premières universités, que la traduction quitte les monastères et connaît un bref essor grâce à la protection de la cour. Pendant ces quelques siècles, la réflexion sur la traduction comme pratique évolue elle aussi.

Cet exemple est-il acceptable?

Non.

Vous devez mettre des guillemets lorsque vous citez un texte « mot à mot ». Rédigé correctement, l’exemple ci-dessus devrait se lire comme suit:

D’après Nama et al., la traduction a joué un rôle important dans l’évolution de la langue française : « D’abord confinée dans les monastères et limitée essentiellement au domaine religieux, la traduction s’étend au domaine profane dès le Xe  siècle. Bientôt apparaissent en langue romane des fabliaux, comédies ou romans imités d’oeuvres de l’Antiquité, et les premiers grands poètes – Chrétien de Troyes, Marie de France, Rutebeuf, Jean de Meung – sont avant tout traducteurs (à une époque où traduction, imitation et création ne sont guère différenciées). Ce n’est toutefois qu’au XIVe siècle, marqué par la création des premières universités, que la traduction quitte les monastères et connaît un bref essor grâce à la protection de la cour. » Pendant ces quelques siècles, la réflexion sur la traduction comme pratique évolue elle aussi.

 

Exemple 02

D’après Nama et al., la traduction a joué un rôle important dans l’évolution de la langue française. Elle était d’abord confinée dans les monastères et limitée dans la plupart des cas au domaine religieux. À partir du Xe siècle, elle s’étend au domaine profane. Des textes littéraires écrits en langue romane et imités d’oeuvres de l’Antiquité commencent alors à apparaître. Les premiers grands poètes – Chrétien de Troyes, Marie de France, Rutebeuf, Jean de Meung – sont surtout traducteurs (à une époque où traduction, imitation et création sont peu différenciées). Ce n’est cependant qu’au XIVe siècle, marqué par l’établissement des premières universités, que la traduction quitte les monastères. Elle connaît un bref essor grâce à la protection de la cour. Pendant ces quelques siècles, la réflexion sur la traduction comme pratique évolue elle aussi.

Cet exemple est-il acceptable?

Non.

L’exemple contient une paraphrase mineure, mais elle est trop proche du texte original. Rédigé correctement, l’exemple ci-dessus devrait se lire comme suit :

D’après Nama et al., la traduction a joué un rôle important dans l’évolution de la langue française. Elle était « [d]’abord confinée dans les monastères et limitée [dans la plupart des cas] au domaine religieux[...] ». À partir du Xe siècle, « [elle] s’étend au domaine profane [...]. » Des textes littéraires écrits en langue romane et « [...] imités d’oeuvres de l’Antiquité [...] » commencent alors à apparaître. « [L]es premiers grands poètes – Chrétien de Troyes, Marie de France, Rutebeuf, Jean de Meung – sont [surtout] traducteurs (à une époque où traduction, imitation et création [...] sont [peu] différenciées). Ce n’est [cependant] qu’au XIVe siècle, marqué par [l’établissement] des premières universités, que la traduction quitte les monastères[. E]lle connaît un bref essor grâce à la protection de la cour. » Pendant ces quelques siècles, la réflexion sur la traduction comme pratique évolue elle aussi.

 

Exemple 03

La traduction a joué un rôle important dans l’évolution de la langue française. Avant le Xe siècle, elle se met surtout au service de la religion; par la suite, elle se pratiquera de plus en plus en dehors des monastères, entre autres par des littérateurs. L’établissement des premières universités au XIVe siècle et l’appui de mécènes royaux marqueront des moments importants dans cette migration. Pendant ces quelques siècles, la réflexion sur la traduction comme pratique évoluera elle aussi.

Cet exemple est-il acceptable?

Non.

Cet exemple est un bon résumé, mais il ne contient aucune référence.

 

Exemple 04

La traduction a joué un rôle important dans l’évolution de la langue française. D’après Nama et al., avant le Xe siècle, elle se met surtout au service de la religion; par la suite, elle se pratiquera de plus en plus en dehors des monastères, entre autres par des littérateurs. L’établissement des premières universités au XIVe siècle et l’appui de mécènes royaux marqueront des moments importants dans cette migration. Pendant ces quelques siècles, la réflexion sur la traduction comme pratique évoluera elle aussi.

Cet exemple est-il acceptable?

Oui.

Cet exemple est un bon résumé et inclut une référence.

 

Exemple 05

Le Canada s’étend de l’océan Pacifique à l’océan Atlantique. Il a une superficie de 9 984 670 kilomètres carrés (3 854 085 milles carrés) et une population de 33 930 830 habitants (estimation datant de 2008).

Cet exemple est-il acceptable?

Non.

Puisque ces informations ne sont pas connues de tous – sauf la partie portant sur les océans –, leurs sources doivent être citées, même si elles sont utilisées pour une présentation PowerPoint®. Rédigé correctement, l’exemple ci-dessus devrait inclure les sources de données officielles du gouvernement, telles que Ressources naturelles Canada (pour la superficie) et Statistique Canada (pour la population):

Ressources naturelles Canada, www.nrcan.gc.ca, page consultée le 1er juin 2011.

Statistique Canada, www.statcan.gc.ca, page consultée le 1er juin 2011.

La plupart des enseignants n’accepteront pas une source comme la suivante:

Wikipédia, page consultée le 1er juin 2011.

 

Exemple 06

La ville de Montréal se situe sur le fleuve Saint-Laurent dans la province de Québec. Elle est reconnue pour sa population multiculturelle, sa vie nocturne animée, ses longs hivers ainsi que ses festivals d’été.

Cet exemple est-il acceptable?

Oui.

Cet exemple fournit des renseignements notoires.