Félicitations aux récipiendaires Mcgillois de la société royale du canada pour l’année 2015

News

 

Liste des nouveaux membres: Académie des arts, des lettres et des sciences 

Professeur William Caplin – École de musique Schulich

La relance Caplinienne de l’étude de la forme musicale a transformé la compréhension - et l’écoute - de l’organisation de la musique classique. Ses théories génèrent des méthodologies analytiques marquant profondément la recherche et l’enseignement musicaux. Également historien de la théorie musicale, Caplin est leader dans l’étude du rythme et de l’harmonie; il contribue aussi à la théorie des topiques et des schémas, et à la perception et cognition musicales.

Professeur David Davies – Département de philosophie

David Davies compte parmi les philosophes de l’art les plus actifs et les plus renommés au monde. Il a développé une théorie à la fois originale et influente sur l’ontologie des oeuvres d’art qui constitue à présent une référence incontournable dans le domaine. On lui doit en outre de nombreuses contributions significatives en méta-ontologie de l’art ainsi qu’en théorie de la fiction. Au fil de trois monographies et de 90 articles savants, il a écrit de manière pénétrante et stimulante sur la littérature, la peinture, la photographie, le cinéma, le théatre, la musique et la danse.

Professeur Maggie Kilgour – Département d'anglais

L’oeuvre éminente de Maggie Kilgour se caractérise par sa profondeur et son ampleur intellectuelles et par sa préoccupation pour les traditions littéraires d’une période à  l’autre. Elle a publié des monographies innovatrices sur la signification culturelle du cannibalisme et son rôle en littérature depuis l’ancien monde jusqu’au présent, sur la fiction gothique. 

Professeur Michel Biron – Département de langue et littérature françaises

Michel Biron est un spécialiste internationalement reconnu de littérature belge et québécoise. Prenant appui sur les liens entre la société et la littérature, ses travaux sur l’histoire de la littérature québécoise ont permis de renouveler la compréhension des relais par lesquels cette histoire s’est construite et l’unité qui la définit. Michel Biron est également reconnu pour ses études sur la modernité belge et le roman contemporain (québécois et français).

Professeur Philippe Leroux – École de musique Schulich

L’un des compositeurs les plus joués de sa génération, Philippe Leroux a changé notre perception de la musique. Plutôt qu’être une suite d’éléments discrets, elle convoque les notions de geste, mouvement et transformation, à travers la voix humaine, les instruments acoustiques, et les possibilités infinies de l’informatique musicale. Bien qu’il utilise les nouvelles technologies d’une façon innovante, ses idées ont toujours une origine humaine: souffle, trait de pinceau, écriture et mouvement.

Professeur Laurence Kirmayer – Département de psychiatrie 

Laurence J. Kirmayer est une figure internationale de premier plan dans le domaine de la psychiatrie culturelle. Il a grandement contribué à approfondir notre compréhension de l’influence qu’exerce la culture sur la santé mentale, la résilience et le bien-être des peuples autochtones, des immigrants et des réfugiés. Son travail met en lumière la signification culturelle des symptômes physiques communs et le rôle de la métaphore dans l’expérience de la maladie et de la guérison. Il a fait progresser notre compréhension de la psychiatrie en tant qu’institution culturelle et a élaboré de nouvelles stratégies visant à intégrer la culture et le contexte à la théorie de la santé mentale et la pratique.

Professeur Bartha Maria Knoppers – Département de génétique humaine

Bartha Knoppers a contribué aux politiques sur les questions éthiques, juridiques et sociales de la recherche biomédicale en génétique humaine. Elle a contribué à l’harmonisation et l’interopérabilité des politiques internationales en construisant des cadres éthico - juridiques et les outils nécessaires pour promouvoir la science pour les citoyens. Son travail sur les questions de consentement, confidentialité, discrimination, les biobanques, et le partage des données est central aux lois et réglementations à travers le monde.

Professeur Claudia Mitchell – Département des études intégrées en sciences de l'éducation

Le travail innovateur de Claudia Mitchell en méthodologies de recherche visuelle participative sur le VIH, le SIDA et la violence liée au genre en Afrique subsaharienne, a démocratisé la recherche afin de promouvoir le changement social. Sa recherche révolutionnaire menée sur deux décennies et ses publications prolifiques ont aussi permis d’établir les études sur la jeunesse féminine comme nouveau champ d’interrogation orienté sur l’action et de faire avancer les politiques.

Professeur Alan C. Evans – Département de neurologie

Alan Evans est une autorité mondiale en calcul de neuro-imagerie, avec plus de 500 publications et de nombreux prix. En 2014, il a été reconnu dans la tranche supérieure de 1 % des travailleurs hautement scientifiques internationaux cités en Neuroscience et comportement. Il a été un pionnier de l’utilisation des techniques informatiques et mathématiques avancées pour étudier la structure du cerveau et la fonction Utiliser la neuroimagerie, particulièrement dans le neurodéveloppement et des troubles neurodégénératifs. Il a construit un réseau international à l’aide d’un concentrateur de calcul haute performance à l’Université McGill.

Nada Jabado – Professeure agrégée de pédiatrie; membre associée aux départements de la génétique médicale, d’oncologie et de la médecine expérimentale

Nada Jabado a été la première à identifier une mutation d’histone chez l’homme, entrainant un changement de paradigme dans notre compréhension de la biologie du cancer. Son travail démontre une dérégulation de l’épigénome à l’origine des tumeurs du cerveau chez les enfants et les jeunes adultes. Grace à sa recherche fondamentale en cancer, elle a avancé la connaissance du rôle de l’épigénome dans sa genèse et sa progression.

Professeur Catherine Potvin – Département de biologie 

Catherine Potvin est une tête de file en biologie des changements globaux documentant le lien entre la diversité des plantes, le fonctionnement d’un écosystème et la teneur atmosphérique en dioxyde de carbone. Elle a travaillé sur l’adoption de méthodes statistiques pour l’analyse des phénomènes écologiques. Elle est actuellement une personne clé de plusieurs efforts d’atténuation des changements climatiques au niveau local national et international. 

Professeur Robert Branddenberger–  Département des sciences physique

Robert Brandenberger a fait d’importantes contributions à la cosmologie du début de l’univers. En particulier, il a participé à l’élaboration de la théorie de la formation des structures dans la cosmologie inflationniste. En plus, il est en grande partie responsable de l’élaboration de la théorie du réchauffement durant inflation et est bien connu pour son travail de pionnier dans le l’application de la théorie des supercordes à la cosmologie.

Professeur Christian Genest – Département de mathématiques et statistique

Christian Genest a eu un impact considérable sur le développement des sciences statistiques. Il est l’auteur d’influents travaux sur les modèles de dépendance, les copules, la théorie des valeurs extrêmes et l’inférence semi-paramétrique ; ses écrits sur la modélisation d’avis d’experts ont aussi eu de nombreuses répercussions en sciences de la décision et en inférence bayésienne. Les techniques qu’il a développées sont très répandues en statistique et dans d’autres domaines tels l’informatique, la finance, l’assurance et l’hydrologie.

Membres à titre spécial

Professeur Suzanne Fortier – Principale et vice-chanceliére

Le leadership de Suzanne Fortier a profondément marqué l’univers de la recherche et des études postsecondaires au Canada. Par les rôles importants qu’elle a occupé aux grandes universités canadiennes, son engagement public influent à l’échelle nationale et internationale, et sa présidence du CRSNG pendant huit ans, elle a fait de l’excellence le centre de l’attention de la culture canadienne de la recherche et de la science.


Lauréats 2015 des médailles et distinctions

Professeur Aashish Clerk - Département de science physique: La médaille commémorative Rutherford en physique 

Aashish Clerk est un physicien théoricien d’envergure internationale travaillant conjointement en optique quantique et en physique de la matière condensée. Ses recherches sur les systèmes optomécaniques quantique ont donné lieu à une nouvelle manière de penser la mesure, le contrôle et la dissipation, et ont influencé un nombre d’expériences. Il a aussi apporté des contributions importantes sur l’étude du bruit quantique et des effets de la mesure dans les circuits supraconducteurs et les circuits électroniques quantiques en général.


Collège de nouveaux chercheurs et créateurs en art et en science - Cohorte 2015

Professeur Mathieu Blanchette - École des sciences de l'information

Mathieu Blanchette est un pionnier de la reconstruction algorithmique de génomes et l'auteur de contributions importantes reliées au domaine de la biologie moléculaire. Son travail construit des ponts entre l’informatique et la biologie, incluant la génomique, l’interaction entre protéines, la régulation des gènes et l'analyse de structures 3D. Il est également un mentor et enseignant exceptionnel, et le récipiendaire de plusieurs fonds de recherche et prix de sa communauté scientifique.

Professeur Myriam Denov - École de service social

Myriam Denov est professeure titulaire et titulaire d’une chaire de recherche du Canada de niveau 1 en Youth, Gender and Armed Conflict (la jeunesse, les femmes et les conflits armés) à l’Université McGill. Ses travaux s’articulent autour des effets à long terme de la guerre sur les enfants et les familles. À l’aide de ses méthodes de recherche participative et axées sur les arts, ses études sur les enfants-soldats et les réalités de la guerre propres à chaque sexe, ses travaux ont apporté de nouvelles pistes d’enquête et attiré l’attention internationale sur les enfants victimes de la guerre.

Professeur Matt Dobbs - Département de physique

Matt Dobbs est une personnalité de premier plan à l’international en cosmologie expérimentale. Il a développé une nouvelle instrumentation qui a permis de créer une toute nouvelle génération de radiotélescopes utilisant les longueurs d’onde millimétriques. Le professeur Dobbs a apporté une contribution canadienne sur plusieurs projets d’envergure internationale et a été au centre de l’analyse et de la publication de certains des plus importants résultats en cosmologie au cours des dernières années.

Professeur Erin Hurley - Département d'anglais

L’œuvre remarquable et innovatrice d’Erin Hurley est caractérisée par une préoccupation pour les aspects esthétique, politique et social du théâtre contemporain. Elle a publié des monographies pionnières sur l’histoire du théâtre québécois et les propriétés affectives du théâtre. Sa recherche porte sur la relation entre le théâtre et les identités nationales, sur le rôle des émotions en théâtre, ainsi que sur la représentation des femmes sur scène.

Professeur Russel G. Jones - Départements de physiologie

Le programme de recherche de Russell Jones est focalisé sur l’étude des programmes moléculaires qui régulent la croissance et la prolifération cellulaires et leur modification dans le cancer. Ses travaux de recherche décortiquent les processus moléculaires fondamentaux qui intègrent le métabolisme cellulaire avec différentes cascades de signalisation.  Dr. Jones identifient quels sont les éléments de contrôle des cellules normales et cancéreuses. Il étudie  les molécules contribuant à la survie des lymphocytes T, à l’homéostasie, à la tumorigenèse et la progression métastatique du cancer du sein.

Professeur Hans Carl Erling Laarson - Musée Redpath 

Le professeur Hans Larsson se concentre sur les questions d’envergure concernant l’évolution biologique, la paléontologie à l’embryologie. Il cherche à trouver un lien entre les dynamiques de l’écologie et la biologie du développement et les modèles et processus évolutifs. Il y parvient en cherchant et en collectionnant de nouveaux fossiles, en consultant les collections des musées, en développant des méthodes afin d’explorer les changements anatomiques, en générant des modèles de rapports évolutionnaires et de la diversité écologique et en examinant les mécanismes développementaux chez les embryons vivants.