News

l’Université de Montréal et ses partenaires, y compris McGill, créent le Pôle de préparation aux pandémies de l’Est du Canada

A man receives an injection in his upper arm. He is wearing a short sleeved shit. He is looking down, at the injection site.
Published: 2 March 2023

Un consortium mené par l’UdeM et codirigé par McGill et L’Université Laval reçoit une importante subvention de 2M $ du Fonds de recherche biomédicale du Canada afin de dynamiser l’écosystème de découverte et d’innovation en sciences de la vie.

L’Université de Montréal et ses partenaires, y compris McGill, obtiennent une subvention de deux millions de dollars du Fonds de recherche biomédicale du Canada pour créer le Pôle de préparation aux pandémies de l’Est du Canada. En tout, cinq pôles sont créés au Canada afin de fédérer les acteurs de l’écosystème de recherche et d’innovation en sciences de la vie et accroître la capacité à faire face à de futures pandémies.

Le Pôle de l’Est du Canada regroupe 58 partenaires du secteur des sciences de la vie du Québec et de l’Atlantique, sous la direction de l’Université de Montréal. Les universités Laval et McGill co-dirigeront le Pôle. Parmi les partenaires, on retrouve des universités, des organisations publiques et de nombreuses entreprises en bioinnovation et biofabrication.

Les objectifs du Pôle sont d’augmenter les infrastructures spécialisées et la capacité de recherche appliquée multidisciplinaire, soutenir la formation et accélérer le passage de résultats de recherche à des processus et produits commercialement viables. Le Pôle repose sur les forces de l’écosystème de l’Est du Canada, en lien avec l’ensemble du pays, notamment dans le domaine du RNA messager, des vaccins, des petites molécules, de même qu’en en thérapie cellulaire et génique. À cela s’ajoute les expertises en détection des futures pandémies et en adoption des éventuelles solutions. L’expertise de premier plan en intelligence artificielle qu’on retrouve à Mila et à IVADO, sera également au cœur des activités du Pôle.

Une nouvelle ronde de financement

En annonçant la création des cinq pôles canadiens (hyperlien vers le communiqué gouvernemental), le ministre de l’Innovation, de la Science et de l’Industrie, l’Honorable François-Philippe Champagne, et le ministre de la Santé, Jean-Yves Duclos, ont également lancé une nouvelle ronde de financement du Fonds intégré de recherche biomédicale du Canada et Fonds d’infrastructure de recherche en sciences biologiques à laquelle les Pôles pourront déposer des propositions de projets. Pas moins de 570 millions de dollars sont réservés pour ce deuxième volet de la stratégie canadienne de préparation aux pandémies. Les projets pourront porter sur le développement d’infrastructures, l’accroissement de la formation et du perfectionnement des chercheurs et du personnel hautement qualifié ou sur des projets de recherche de pointe

Back to top