Tricératops

Aucune visite au Musée Redpath ne serait complète sans voir le crâne de Triceratops déterré en Saskatchewan et minutieusement reconstruit par les propres paléontologues du Redpath.

Surnommée Sara, cette herbivore préhistorique est devenue une attraction phare parmi les expositions de dinosaures du Musée depuis sa première présentation au public en 2008.

Explorez les ressources ci-dessous pour en savoir plus sur la vie de Sara à la fin du Crétacé et comment elle a été redécouverte quelque 65 millions d'années plus tard.


Rencontrez « Sara », le tricératopsSara, le tricératops

Le Triceratops horridus peuplait la Terre il y a 65 millions d’années, soit à la fin de la période crétacée. Ce tricératops a été reconstitué par le Musée Redpath et le Musée royal de la Saskatchewan à partir d’un crâne original trouvé près d’Eastend, au sud-ouest de la Saskatchewan.

De nombreux visiteurs, conservateurs et employés du Musée Redpath ont surnommé ce tricératops « Sara », bien que les paléontologues ne disposent d’aucune preuve permettant d’établir avec certitude le sexe de ce reptile dinosaurien. À l’instar des autres tricératops, « Sara » était quadrupède (se déplaçait sur quatre pattes) et herbivore (se nourrissait de plantes). Son bec corné permettait à ce tricératops d’arracher les plantes qui poussaient au ras du sol, et les muscles de sa mâchoire étaient assez puissants pour couper les petits arbres et les dévorer.

En plus de sa grande collerette osseuse, il possédait trois grandes cornes crâniennes, d’où son nom de « tricératops » qui signifie littéralement « face à trois cornes ». Les cornes ne servaient donc pas seulement à se défendre mais peut-être bien aussi à attirer un partenaire. De même, la collerette rigide à l’arrière de la tête du Tricératops changeait de forme et d'orientation, peut-être aussi dans le but d’attirer un partenaire.

Image: Mike Chung (Musée Redpath)


Quelques statistiques

Espèce : Triceratops horridus
Famille : Cératopsidés
Sous-ordre : Cératopsiens
Taille adulte : 9 mètres de long (30 pieds)
Poids : 6 à 12 tonnes
Période : Fin de la période crétacée
Fossiles : Découverts de l’Alberta au Colorado et de la Saskatchewan au Dakota du Sud.
Régime alimentaire : Herbivore. Régime de plantes et p ossiblement de petits arbres.
Comportement: Les tricératops vivaient par centaines ou par milliers.

Triceratops size comparison

Image: Marmelad. Wikipedia Commons (informations sur la licence incluses).

​Sara: la biographie

Âge au moment du décès : probablement à l’adolescence (10 à 15 ans)
Taille : environ 6 mètres
Poids : de 3 à 5 tonnes environ
Taille du crâne fossilisé : 2 mètres de longueur sur 1,35 mètre de hauteur sur 1,05 mètre de largeur
Poids du crâne fossilisé : 275 kilos. Le crâne a été retrouvé en plus de 400 morceaux. Trois années ont été nécessaires à la technicienne en paléontologie Chantal Montreuil pour nettoyer et reconstituer le crâne, véritable casse-tête en trois dimensions. Encore aujourd’hui, plusieurs pièces sont toujours manquantes.
Âge du crâne fossilisé : environ 65 millions d’années

Découverte : Le professeur Hans Larsson et son équipe sur le terrain ont découvert le tricératops « Sara » à Eastend, dans le sud de la Saskatchewan (exhumation avec la permission du Musée royal de la Saskatchewan).

Saskatchewan on a map of Canada

Image: EOZyo. Wikipedia Commons (informations sur la licence incluses)

Reconnaissance des Terres

L’Université McGill est située sur un territoire qui a longtemps servi de lieu de rencontre et d’échange autochtone, notamment pour les Haudenosaunee et les Anishinaabeg. Nous saluons et remercions les divers peuples autochtones qui ont enrichi de leur présence ce territoire qui accueille aujourd’hui des gens de partout dans le monde.

Lisez le mot du directeur du Musée concernant l'EDI

Back to top