Une nouvelle espèce d’ichtyosaure découverte dans la collection d’un musée

Nouvelles

Un fossile de reptile marin vieux de 182 millions d’années accroît la diversité des espèces d’ichtyosaures du jurassique
Publié: 2juil2020

Une nouvelle espèce d’ichtyosaure, l’Hauffiopteryx altera (du latin « différent de »), a été découverte par des chercheurs de l’Université McGill et du musée national d’histoire naturelle de Stuttgart, en Allemagne.

Les ichtyosaures (« lézard-poisson »), un groupe de reptiles ressemblant au thon qui peuplaient les mers de la Terre durant l’ère mésozoïque, ont été découverts par les scientifiques au début du 19e siècle. Semblables aux dauphins modernes, les ichtyosaures ont subi de profondes transformations pour s’adapter aux milieux aquatiques. Par exemple, leurs pattes sont devenues des nageoires et un aileron et une nageoire caudale sont apparus.

À la suite d’un examen méticuleux de tous les spécimens d’Hauffiopteryx typicus, une petite espèce de deux mètres de long, on a constaté qu’un spécimen particulier en Allemagne était en fait différent.

« Même si les écosystèmes marins étaient généralement semblables partout en Europe à cette époque, on remarque qu’il y avait quelques espèces rares et possiblement endémiques », explique Dirley Cortés, étudiante aux cycles supérieurs sous la supervision du professeur Hans Larsson au Musée Redpath de l’Université McGill et coauteure de l’étude publiée dans Palaeontologia Electronica. « Cette découverte nous en dira beaucoup sur le fonctionnement de ces anciens écosystèmes. »

Les fossiles ont été exhumés du schiste à posidonies, une formation géologique du début de l’ère jurassique située à la croisée de l’Autriche, de la République tchèque, de l’Allemagne, du Luxembourg, des Pays-Bas et de la Suisse. On a déterré dans ce site exploité depuis plus de 200 ans des milliers de squelettes d’ichtyosaures magnifiquement bien préservés mesurant entre deux mètres et plus de dix mètres de longueur et appartenant à sept espèces. Des tissus mous fossilisés, le contenu d’estomacs et des embryons y ont également été découverts.

« Nous avons été surpris de découvrir que ce petit spécimen de la taille d’un dauphin, qui avait été trouvé il y a des décennies, était une nouvelle espèce », raconte Erin Maxwell, conservatrice des fossiles de vertébrés aquatiques au Musée national d’histoire naturelle de Stuttgart et principale auteure de l’étude. « Il y a une grande diversité d’espèces dans les vastes collections de notre musée qui attend encore d’être découverte. »

L’Université McGill

Fondée en 1821 à Montréal, au Québec, l’Université McGill figure au premier rang des universités canadiennes offrant des programmes de médecine et de doctorat. Année après année, elle se classe parmi les meilleures universités au Canada et dans le monde. Établissement d’enseignement supérieur renommé partout dans le monde, l’Université McGill exerce ses activités de recherche dans deux campus, 11 facultés et 13 écoles professionnelles; elle compte 300 programmes d’études et au-delà de 40 000 étudiants, dont plus de 10 200 aux cycles supérieurs. Elle accueille des étudiants originaires de plus de 150 pays, ses 12 800 étudiants internationaux représentant 31 % de sa population étudiante. Au-delà de la moitié des étudiants de l’Université McGill ont une langue maternelle autre que l’anglais, et environ 19 % sont francophones.

Coordonnées

Contact: 
Frederique Mazerolle
Organisation: 
Université McGill
Courriel: 
frederique.mazerolle [at] mcgill.ca
Téléphone au bureau: 
(514) 398-6693
Téléphone cellulaire: 
(514) 617-8615
Back to top