Abonnez-vous à l'infolettre du RCR!

Initiatives 2018

 

Mesurer et signaller le rendement

NOUS ÉVALUONS LES MESURES QUI SONT IMPORTANTES AUX YEUX DES PATIENTS ET NOUS PARTAGEONS LES DONNÉES COMPILÉES AFIN DE S’ASSURER QU’ELLES SOIENT PARTAGÉS AVEC LES PROFESSIONNELLES DE LA SANTÉ DE NOS HÔPITAUX PARTENAIRES.

  • 28 indicateurs de qualité de mesure active définis en collaboration avec les équipes de sites tumoraux et le Conseil de la qualité du RCR pour déterminer les améliorations à apporter et développer les initiatives d’amélioration de la qualité.
  • 10 indicateurs communiqués publiquement sur le site du RCR. Deux mises à jour publiques des données sur mcgill.ca/rcr-rcn/scorecard en décembre 2017 et en septembre 2018, incluant :
    • 1 rapport spécial sur l’expérience-patient reposant sur cinq années de données et plus de 3 000 réponses compilées du questionnaire standardisé Ambulatory Oncology Patient Satisfaction Survey (AOPSS).

Améliorer la qualité par des initiatives

NOUS TRAVAILLONS DE PAIR AVEC LE PERSONNEL DE SOINS DE SANTÉ À LA MISE EN OEUVRE D’AMÉLIORATIONS DURABLES EN MATIÈRE DE SERVICES AUX PATIENTS.

3 projets à impact élevés

  • Fournir un parcours de soins intégré aux patient atteints du cancer du poumon : réduire les inefficacités du système actuel en harmonisant l’accès aux soins de santé dans nos hôpitaux partenaires. Les principaux domaines d’intervention incluent le dépistage et la prévention, le diagnostic, le traitement, la survie, le suivi médical et la surveillance ainsi que l’implantation d’un système informatique intégré.
  • Centre de soins d’urgence personnalisé pour les patients atteints d’un cancer : réduire les complications et les visites à l’urgence en mettant sur pied un système téléphonique de triage permettant de gérer les symptômes reliés aux traitements oncologiques.
  • Mesures de résultats des patients pour le dépistage et l’évaluation de la détresse : Accroissement de l’initiative pilotée par le RCR à un plus grand nombre de types de cancer pour améliorer la gestion des symptômes avec un dépistage de routine et la mise en place de discussions et d’interventions entre le patient et le médecin traitant.

7 améliorations au niveau du parcours du patient

  • Soins palliatifs précoces pour les patients atteints de cancer du poumon de stade IV. Élaboration d’un processus visant à définir les objectifs de traitement fondés sur les préférences du patient dans les deux mois suivant le diagnostic dans l’optique de mieux gérer les symptômes et d’améliorer la qualité de vie du patient.
  • Protocoles de récupération améliorée après la chirurgie pour les patients ayant subi une cystectomie. Nous avons démontré que ces protocoles viennent réduire les complications et la durée du séjour hospitalier.
  • Préservation de la fertilité chez les femmes atteintes de cancer. Accès optimisé aux options de préservation de la fertilité par le biais de ressources d’éducation des patients et de séances d’information destinées aux professionnels de soins.
  • Optimisation de la gestion des comités de tumeurs (CDTC : comité de diagnostic et de traitement du cancer). Création d’un outil administratif et d’un bulletin CDTC automatisé pour tous les sites de tumeurs. *Projet aligné avec la Direction générale de cancérologie.
  • Amélioration de la communication et réduction des complications liées à la GEP pour les patients atteints de cancers de la tête et du cou. Élaboration de nouveaux outils d’éducation des patients subissant un traitement de chimioradiothérapie et d’une carte de soin visant à informer les équipes du service d’urgence ou les médecins de famille du statut du traitement et de l’équipe précise de soins.
  • Dépistage et surveillance de l’hépatite B avant l’amorce d’un traitement par rituximab. Normalisation du dépistage optimal chez les patients atteints d’une hématopathie maligne visant à éliminer les complications potentiellement mortelles liées à la réactivation de l’hépatite B.
  • Préparer les aidants à aborder le cancer auprès des enfants. Donner aux professionnels de la santé et aux individus atteints de cancer les outils adéquats pour aborder le sujet du cancer auprès des enfants grâce à des modules en ligne accessibles sur Parlonsen.ca.

3 projets de faisabilité

  • Optimiser l’accès aux infirmières pivots en oncologie. Évaluation de l’état actuel du recours aux infirmières pivots au sein de chacun des hôpitaux partenaires du RCR, y compris le nombre de patients qui les consultent parmi les différents groupes tumoraux. 
  • Le cannabis médical comme traitement complémentaire. Offrir une supervision médicale spécialisée et une surveillance continue aux patients admissibles pour aider à soulager leurs symptômes.
  • Prédépistage des patientes atteintes de cancer du sein en prévision d’essais cliniques. Accroître la participation aux essais cliniques interventionnels des patientes atteintes de cancer du sein grâce au prédépistage systématique.

Relier les professionnels de la santé 

  • 8 groupes de sites tumoraux : collaborent sur 19 indicateurs de mesure ainsi que sur 11 efforts d’amélioration de la qualité menés à travers les hôpitaux, 4 résidents impliqués dans des indicateurs de mesure et 2 affiches approuvées à présenter dans le cadre de congrès internationaux. Ajout du nouveau groupe tumoral du sarcome dirigé par Dr Robert Turcotte.
  • Groupe de gouvernance du RCR : approuve la direction générale du RCR et le budget d’exploitation (liste des membres, page 4). Anciennement présidé par le doyen de la faculté de médecine de l’Université McGill, le comité sera maintenant présidé à tour de rôle par le président-directeur général de chacun des hôpitaux partenaires.
  • Comité exécutif du RCR : approuve tous les nouveaux projets; les nouveaux membres de cette année comprennent des chefs clinico-administratifs (soins infirmiers) provenant des trois hôpitaux partenaires. 
  • Conseil de la qualité du RCR (QC) : examine et approuve les nouveaux indicateurs, les rapports publics et toutes les autres initiatives du RCR. Le Conseil de la qualité est composé de cliniciens, d’experts en matière d’amélioration de la qualité et de représentants des patients provenant des trois hôpitaux partenaires du RCR

Financer la recherche et l'éducation

NOUS APPUYONS LA RECHERCHE QUI VISE L’AMÉLIORATION DE LA QUALITÉ DES SOINS POUR LES PATIENTS ATTEINTS DE CANCER ET NOUS PARTICIPONS À LA FORMATION DE LA PROCHAINE GÉNÉRATION DE PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ.

  • Plus de 500 000 $ investis dans la dernière année
  • 4 subventions de recherche octroyées (CQI)
  • 3 subventions octroyées pour des initiatives d’amélioration de la qualité
  • 130 infirmières formées dans le cadre d’une certification ou d’une formation spécialisée en d’oncologie ou en soins palliatifs grâce au Programme d’actualisation des compétences en soins infirmiers. Le RCR a reçu une mention honorable en lien avec le Prix de reconnaissance aux employeurs du Programme de certification de l’Association des infirmières et infirmiers du Canada.
  • 2 Bourses Kuok décernées visant à appuyer une étudiante au doctorat en épidémiologie et une étudiante à la maîtrise en psychologie de l’orientation.

 

 

 

 

 

 

 

Latest news

Back to top