Abonnez-vous à l'infolettre du RCR!

Guider les discussions importantes sur les soins de cancer au Canada

  

En avril dernier, le Partenariat canadien contre le cancer présentait sa toute première conférence annuelle intitulée « Approches novatrices à l'égard de l'optimisation des soins en oncologies au Canada ». Le Partenariat est un organisme financé par le gouvernement fédéral qui travaille en collaboration avec les gouvernements, les agences de cancer et les organismes de santé nationaux à l'amélioration des soins contre le cancer d'un bout à l'autre du pays.

« La conférence du Partenariat constitue une excellente occasion de faire du réseautage avec les collègues à travers le Canada, de discuter des défis communs liés à la prestation de soins de santé et d'identifier les solutions potentielles », explique le chef clinique du RCR, Dr Wilson Miller. « Il s'agissait d'une occasion de diffuser les efforts du RCR par le biais d'affiches et de discours présentés par le personnel du RCR et deux résidents en médecine. Pour ces futurs leaders surtout, la conférence a mis en lumière un autre aspect de la médecine : la qualité de la gestion et des pratiques novatrices, chose qui n'est typiquement pas abordée à l'école de médecine. »

Parmi les chefs nationaux invités à présenter dans le cadre de la conférence figuraient deux des membres du Comité exécutif du RCR. Dr Armen Aprikian, le chef de l'oncologie du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), a abordé l'expérience québécoise en matière d'implantation des recommandations visant à améliorer la qualité des soins contre le cancer de la vessie, et Dr Ari Meguerditchian, chirurgien oncologue du CUSM, a participé à un débat d'experts explorant des solutions faciles visant à améliorer les soins contre le cancer partout au Canada, y compris l'expansion des programmes d'évaluation diagnostique, le partage plus efficace des données existantes, l'implantation plus élargie de portails destinés aux patients et l'intégration plus précoce aux soins palliatifs.

De plus, le RCR a également présenté cinq affiches scientifiques. Parmi les sujets abordés, on pouvait compter les réussites et les défis liés au jumelage de patients aux essais cliniques d'un bout à l'autre des hôpitaux affiliés à l'Université McGill, la reconception du modèle de soins offerts aux adolescents et aux jeunes adultes visant à rehausser la qualité de vie, ainsi que l'évaluation des résultats du sondage de satisfaction des patients visant à définir de nouvelles perspectives d'amélioration.

Deux des groupes de sites tumoraux du RCR ont présenté des affiches portant sur les récentes trouvailles de leur équipe. Le groupe du cancer de la sphère ORL a procédé à l'évaluation de son approche de traitement multidisciplinaire, alors que le groupe du cancer gastro-intestinal s'est penché sur l'amélioration du taux d'adhésion aux lignes directrices de traitement recommandées pour les patients atteints de cancer du côlon de stade III.

« La conférence a permis au RCR de guider les discussions portant sur les défis importants à relever qui devraient être d'ordre prioritaire partout à travers le Canada au cours des prochaines années, conclut Dr Miller,  comme, par exemple, comment améliorer les soins de cancer offerts aux patients en implantant des changements systémiques, et comment accélérer l'adoption des avancées les plus prometteuses d'aujourd'hui en matière de cancérologie afin de faire profiter les patients. »

 

Latest news

Back to top