Message à la communauté mcgilloise concernant la COVID-19 (le 22 avril 2020)

À tous les membres de la communauté mcgilloise,

Je suis une éternelle optimiste, et malgré les difficultés qu’elle entraîne, la crise de la COVID-19 n’a rien changé à cette disposition naturelle.

Cela dit, en cette période de turbulences, j’ai cru bon de m’assurer que cet optimisme était toujours de circonstance. Je me suis donc tournée vers le Pr Charles Taylor, « optimiste impénitent » et l’un des grands penseurs de notre époque.

Au sujet des inégalités de plus en plus présentes dans le monde, et encore plus criantes en ces temps de pandémie, le Pr Taylor a eu la réflexion que voici : « Est-ce trop demander qu’après la pandémie, nous soyons non seulement soulagés de revenir dans la norme, mais également déterminés à nous attaquer à ces iniquités? L’optimiste en moi pense que nous pourrions fort bien nous montrer à la hauteur de la situation ».

Dans l’adversité, chacun d’entre nous doit, a fortiori s’il a la chance d’être à l’abri des pires aspects de la crise, suivre cette voix intérieure qui le pousse à « être à la hauteur de la situation ».

Comme l’a fait observer le Pr Taylor, il y a des leçons à tirer de cette pandémie, et au sortir de la crise, il n’en tiendra qu’à nous de refaçonner l’avenir de notre monde en repensant et en redéfinissant notre humanité. Véritable appel à l’action, cette pandémie nous exhorte à plus de justice, d’empathie et de bienveillance. Chose certaine, malgré l’éloignement physique de rigueur en temps de pandémie, nous avons vu d’innombrables manifestations de soutien et d’entraide.

Ces derniers jours, de nombreuses personnes se sont montrées à la hauteur de la situation en allant donner un coup de main dans les résidences pour personnes âgées, durement touchées par la pandémie. Je suis fière de voir notre société se mobiliser ainsi, et fière tout particulièrement des membres de la communauté mcgilloise qui ont accouru en première ligne pour prendre soin de nos aînés.

Au cours des dernières semaines, j’ai remercié beaucoup de membres de notre communauté universitaire – étudiants, professeurs, personnel administratif et de soutien, diplômés, amis – pour leur résilience, leur courage et leur collaboration. Aujourd’hui, je veux lever mon chapeau aux McGillois qui sont encore présents sur le campus pour assurer la bonne marche des services et des activités indispensables, qu’il s’agisse d’être auprès des étudiants en résidence qui ne peuvent rentrer au bercail, d’offrir des services de recherche essentiels ou de veiller à la sécurité des lieux, notamment.

Je vous invite à vous laisser gagner par ce vent d’optimisme et à demeurer résolument axés sur vos objectifs. Portez-vous bien!

Cordialement,

 

Suzanne Fortier

Principale et vice-chancelière

Professeure McCall MacBain

Back to top