Quick Links

2011-2012 : Message de fin d'année de la principale

Message aux étudiants et employés de l’Université McGill

Alors que la période des examens tire à sa fin, je m’adresse à vous afin de revenir sur l’année qui vient de s’écouler et pour vous remercier des efforts, de l’engagement et du dévouement dont vous avez de nouveau fait preuve en 2011-2012.

Avec tout ce que nous avons vécu cette année, l’avenir s’annonce résolument prometteur.

Une fois de plus, les étudiants affichent un parcours remarquable, pendant lequel ils ont consacré temps et énergie à l’essor de l’Université et de la collectivité mcgilloise dans son ensemble, notamment sur le plan des études et des sports, grâce au bénévolat et à l’engagement social. L’équipe de hockey des Redmen a célébré sa première victoire nationale en 135 ans. En fait, 16 équipes mcgilloises ont pris part à des championnats nationaux cette année, ce qui représente un record pour l’Université. Et, pour la première fois en 20 ans, les meilleurs athlètes canadiens – tant chez les femmes que chez les hommes – proviennent d’une seule université : McGill. Nos étudiants ont par ailleurs recueilli le montant le plus élevé de toutes les universités canadiennes pour le projet Un filet d’espoir, mis sur pied par Rick Mercer et visant à lutter contre la malaria en Afrique.

Nos professeurs continuent de servir le progrès et de mettre au jour les solutions qui contribueront à l’essor du Québec, du Canada et du monde. Leur indéfectible engagement à l’égard de l’enseignement, de la recherche et de la réalisation de travaux savants a de nouveau été couronné par d’importants prix. Par leur travail, ils consolident notre société et améliorent la qualité de vie des communautés pour lesquelles œuvre l’Université.  

Mes sincères félicitations à chacun d’entre vous pour tout ce que vous accomplissez, jour après jour.

Grâce à vous, McGill a mené ses activités conformément aux normes d’excellence élevées qu’elle s’est fixées et qui lui confèrent une solide réputation à l’échelle nationale et internationale. Au cours de l’année, j’ai eu l’occasion d’échanger avec de multiples institutions, organismes et gouvernements sur plusieurs continents et j’ai chaque fois été touchée du prestige dont jouit l’Université.

L’université demeure un espace privilégié, voué à la réflexion et à l’étude, de même qu’à la prise de position et au débat. L’université offre maintes occasions d’exercer notre jugement critique, d’étoffer graduellement notre savoir, de nous exposer à divers points de vue, expériences et connaissances qui incitent à réévaluer nos opinions et envisager le monde sous un angle nouveau. Selon moi, l’un des traits distinctifs de McGill est l’étonnante variété des individus qui en font partie.

Bien que de nombreuses institutions se soient trouvées dans la même situation, McGill a vécu, cette année, des moments particulièrement difficiles. L’Université a pris part à de vastes discussions et consultations d’une portée considérable quant aux moyens d’assurer la libre expression, tout en en respectant sa mission et en préservant les droits et la sécurité de l’ensemble de sa communauté. Elle s’y est engagée en vertu du principe que la tenue de débats est au cœur de toute grande université, au même titre que les responsabilités qui lui incombent. C’est une réalisation dont je suis extrêmement fière. À mes yeux, ces expériences viennent étayer les écrits de feu Eric Hoffer, auteur américain qui, dans son ouvrage intitulé Reflections on the Human Condition, soutenait que : « Le rôle principal de l’éducation est de nourrir la volonté d’apprendre. Ce n’est pas de former des gens instruits, mais bien des gens qui ont soif d’apprendre. En période de grands changements, c’est à celui qui cherche à apprendre que sont léguées les rênes de l’avenir ».

Au cours de cette année, nous aurons beaucoup appris, et je sais que ce désir d’apprendre sera encore présent l’an prochain.

À l’automne, nous accueillerons de nouveaux étudiants, déploierons de nouvelles stratégies en matière d’enseignement et de recherche et recevrons la réponse du vice-principal exécutif au Groupe de travail de la principale sur la diversité, l’excellence et l’engagement communautaire. Chacune de ces initiatives est une étape essentielle pour l’avenir de l’Université. Nous conclurons également nos échanges sur la libre expression et les réunions pacifiques et mettrons la dernière main aux recommandations du doyen Jutras. Par ailleurs, les initiatives de recadrage stratégique donneront lieu à une efficacité accrue quant à la prestation de services et de ressources, en appui au personnel et à la mission d’enseignement de McGill.

À ceux qui terminent une première année à McGill, je vous souhaite de retirer de cette période pour le moins haute en couleurs un bagage dans lequel puiser durant votre parcours universitaire.

J’adresse aussi mes plus sincères félicitations aux étudiants qui disent au revoir à McGill. À l’instar de 220 000 diplômés, vous avez déjà marqué l’histoire de mille et une façons. McGill est extrêmement fière d’avoir fait partie de votre formation. Je vous souhaite la meilleure des chances dans tous les projets que vous entreprendrez.

Aux étudiants et collègues que nous reverrons à l’automne, je vous souhaite un été sous le signe du bonheur et de la détente.

Cordiales salutations,

 

Heather Munroe-Blum
Principale et vice-chancelière
Le 1er mai 2012