Vote étudiant

27 février 2016

Chers membres de la communauté mcgilloise,

Lors de sa plus récente assemblée générale, l’Association étudiante de l’Université McGill (AÉUM) a présenté une motion visant à appuyer le mouvement de boycottage, de désinvestissement et de sanctions (BDS) contre Israël. Cette motion a été rejetée à la suite d’un processus de ratification en ligne.

Jusqu’à maintenant, l’Université en tant qu’institution ne s’était pas prononcée publiquement sur ce sujet par respect pour le processus de gouvernance étudiante. Les étudiants respectent nos processus de gouvernance, nous respectons les leurs ainsi que leur droit de présenter de telles motions dans le cadre de leurs activités.

Le vote en ligne étant maintenant terminé, je tiens à préciser les raisons pour lesquelles la direction de l’Université continue de s’opposer fermement au mouvement BDS au sein duquel s’inscrit cette motion.

Le mouvement BDS, qui demande notamment aux universités de couper les liens avec leurs homologues israéliennes, va à l’encontre des principes de tolérance et de respect, valeurs fondamentales qui définissent nos universités. Il propose de poser des actes qui s’opposent aux principes de la liberté universitaire, de l’équité, de l’inclusion et du partage des opinions et des idées dans le cadre de discussions responsables et ouvertes. Ce sont là les principes fondamentaux de l’Université McGill, attestés par son Sénat et son Conseil des gouverneurs, et qui devraient toujours guider les membres de la communauté mcgilloise.

Notre mission est de favoriser l’acquisition de connaissances, ainsi que la création et la transmission du savoir, en offrant la meilleure instruction possible, en effectuant de la recherche et des travaux savants jugés excellents selon les normes internationales les plus rigoureuses, et en étant au service de la société.

Pour toutes ces raisons, et bien qu’elle respecte la liberté d’expression de tous les membres de sa communauté, la direction de l’Université ne souscrit pas au mouvement BDS.

Cordialement,

Suzanne Fortier
Principale et vice-chancelière