Engagement de McGill à l’égard de la santé et de la sécurité de sa communauté

23 septembre 2021

Chers membres de la communauté mcgilloise,

 

Déjà trois semaines sont passées depuis le début de la session d’automne et la reprise des activités d’enseignement et d’apprentissage en présentiel. Nous sommes tous heureux de voir nos campus reprendre vie, mais n’oublions pas que le virus de la COVID-19 n’a pas disparu et que nous devons rester vigilants et respecter toutes les mesures visant à protéger notre communauté.

Les scientifiques, y compris les autorités de santé publique du Québec, s’entendent pour dire que la vaccination est le moyen le plus efficace de nous protéger tous et de prévenir la propagation de la COVID-19. Je suis parfaitement d’accord. Les opinions diffèrent quant à la façon d’atteindre un taux de vaccination optimal, mais notre objectif commun reste clair : poursuivre notre mission d’enseignement tout en protégeant notre communauté.

L’Université a toujours dit clairement qu’elle s’attendait à ce que tous les membres de sa communauté dont l’état de santé le permettait se fassent vacciner. Dès l’arrivée de vaccins approuvés, l’Université s’est engagée dans une campagne de vaccination massive en incitant fortement ses étudiants, ses professeurs et ses membres du personnel à se faire vacciner, peu importe l’endroit où ils se trouvaient dans le monde. McGill a soutenu activement les efforts de vaccination sur les médias sociaux, notamment au moyen de ses très populaires vidéos Ask an Expert et Why I Got Vaxxed. En outre, nous sensibilisons notre communauté à l’importance de la vaccination et aidons les étudiants à se faire vacciner.

Nos efforts collectifs portent leurs fruits, mais il faut persévérer. D’après les chiffres les plus récents fournis par le gouvernement du Québec, nous estimons à près de 90 % le nombre de nos étudiants pleinement vaccinés, et ce pourcentage augmente tous les jours puisque d’autres étudiants se font vacciner ou font enregistrer leurs vaccins reçus à l’extérieur de la province.

Nous avons beaucoup de chance que le gouvernement provincial ait jugé opportun de mettre en place – de façon rapide et rigoureuse – un passeport vaccinal, que nous exigeons pour l’ensemble des activités hors programmes d’études.

Bien que la situation épidémiologique de l’Université demeure très bonne, nous ne pouvons pas prédire la tournure des événements et devons donc nous préparer en fonction de différents scénarios.

C’est pourquoi je me réjouis que notre Sénat ait adopté hier, à une majorité de 94 %, la résolution suivante :

« Qu’il soit résolu que le Sénat préconise la mise en œuvre de mesures de prévention contre la COVID-19 supplémentaires visant à rendre nos installations d’enseignement et d’apprentissage encore plus sûres. Parmi ces mesures, notons le recours possible au passeport vaccinal pour des activités d’enseignement dans les cas où l’Université juge que cette action est justifiée et réalisable. Le Sénat approuve également la création d’un comité consultatif ad hoc sur la planification des activités d’enseignement et les politiques académiques dans le contexte de la COVID et demande au Comité de nomination du Sénat de définir le mandat de ce comité consultatif ad hoc, pour soumission au Sénat ».

Cette résolution témoigne de notre engagement individuel et collectif à adopter les restrictions nécessaires à la protection de notre communauté, et elle confirme notre adhésion à une gouvernance collégiale, principalement sur les questions académiques.

En somme, comme nous le faisons depuis le début de la pandémie, nous devons suivre de près l’évolution de la situation épidémiologique et, si nécessaire, nous adapter avec souplesse afin de protéger la communauté mcgilloise.

Je tiens à remercier les McGillois, et tout particulièrement les membres du Centre des opérations d’urgence, qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour assurer notre sécurité depuis le début de la pandémie et pour préparer la rentrée de l’automne 2021.

Nous avons encore bien des défis devant nous, mais je suis convaincue que nous demeurerons tous solidaires dans la réalisation de la mission d’enseignement et de recherche de McGill, tout en accordant la priorité à la santé et au bien-être de tous.

 

Cordialement,

Suzanne Fortier

Principale et vice-chancelière

 

Back to top