Faits saillants de la réunion du Conseil des gouverneurs tenue le 29 avril 2014

Chers membres de la communauté mcgilloise,

Les membres du Conseil des gouverneurs de l’Université McGill se sont réunis le mardi 29 avril 2014. Comme je le fais après chaque réunion du Conseil, je vous écris aujourd’hui afin de vous communiquer les faits saillants de cette rencontre. 

Michael Di Grappa, vice-principal (administration et finances), et moi avons amorcé la séance à huis clos par une mise à jour sur la possible acquisition par McGill du site de l’Hôpital Royal Victoria qui sera bientôt vacant. Comme M. Di Grappa l’a mentionné lors de discussions précédentes, cet espace de 111 000 mètres carrés pourrait constituer la solution aux problèmes d’espace chroniques du campus du centre-ville. Toutefois, ce projet d’envergure doit être viable  financièrement et il ne doit pas constituer une entrave à la poursuite de notre mission fondamentale. McGill a déjà réalisé plusieurs études préliminaires. Nous sommes dans l’attente d’une décision du gouvernement du Québec en vue de réaliser une étude de faisabilité plus exhaustive plus tard au cours de l’année.

Mon allocution d’ouverture a porté essentiellement sur les trois questions suivantes :

  • Relations avec le gouvernement provincial : heureusement, le premier ministre Philippe Couillard est profondément convaincu de l’importance des universités, et je suis heureuse de constater que trois diplômés de McGill occupent des postes importants au sein de son cabinet. Toutefois, jusqu’à ce qu’un budget soit déposé, de nombreuses incertitudes demeurent, notamment, le nouveau gouvernement ira-t-il de l’avant avec l’engagement de son prédécesseur de réinvestir près de 1,8 milliard de dollars dans les universités au cours des quatre prochaines années. Indépendamment de ce changement de gouvernement, la situation financière du Québec demeure préoccupante. Puisque le Bureau de coopération universitaire, anciennement la CREPUQ, n’a plus pour mandat de défendre les universités, McGill devra travailler encore plus étroitement avec d’autres établissements à des initiatives conjointes visant à faire valoir nos intérêts.
  • Éthique de la recherche : En 2014, nous procéderons à une révision triennale des règlements entourant la réalisation des travaux de recherche, sous la direction de la vice-principale (recherche et relations internationales). Un groupe de travail formé de membres du corps professoral, d’étudiants et d’employés se pencheront spécifiquement sur l’éthique dans le cadre de travaux menés en partenariat. Cet examen, qui devrait prendre une année, inclura notamment des consultations auprès de l’ensemble de la communauté mcgilloise. Il s’agit là d’un bon exemple de la façon dont les membres de notre communauté peuvent participer à l’identification de problématiques liées à nos politiques et occuper un rôle de premier plan dans le déploiement d’initiatives d’envergure.
  • Associations universitaires : J’ai présenté un résumé de réunions qui se sont tenues récemment, soit celles de l’Association des universités et collèges du Canada (AUCC) et de l’Association des universités américaines (AUA). Dans le cadre de l’assemblée annuelle de l’AUCC, qui avait pour thème L’Ouest nouveau, le Canada nouveau, les discussions ont porté notamment sur l’éducation des Autochtones. La réunion de l’AUA s’est tenue à Washington D.C. La nécessité de clarifier le rôle des universités dans le domaine du transfert des technologies s’est révélée un sujet particulièrement intéressant pour McGill. Pendant mon séjour à Washington, j’ai également participé à un atelier sur la recherche internationale organisé par l’Association américaine pour l’avancement des sciences. 

J’ai conclu mon allocution en félicitant les membres de la communauté mcgilloise dont les réalisations ont été saluées par la remise de distinctions et de prix prestigieux. Huit chercheurs de McGill sont devenus titulaires d’une chaire de recherche du Canada, et quatre chaires ont été renouvelées, ce qui représente un soutien additionnel pour la recherche de plus de 11 millions de dollars pour les cinq à sept prochaines années. Heather Munroe-Blum, principale émérite, a récemment reçu le Prix d’honneur du Forum des politiques publiques du Canada lors de son 27e Banquet annuel, en reconnaissance de sa contribution en enseignement supérieur et dans la mise sur pied de politiques publiques ayant trait à la science, à la technologie ainsi qu’à l’innovation. Le Forum des politiques publiques a également rendu hommage à deux diplômées de McGill, Sheila Fraser et Erin Freeland Ballantyne. Enfin, j’ai rappelé aux membres du Conseil la tenue du Banquet des prix et distinctions de l’Association des diplômés de l’Université McGill qui se tiendra le 8 mai prochain. Cet événement permet de rendre hommage aux anciens et aux amis de McGill qui ont exercé une influence déterminante sur les diplômés et la vie de l’Université.

Le Conseil a approuvé le budget du professeur Tony Masi pour l’exercice financier 2014-2015. Le vice-principal exécutif a précisé que l’Université est en voie de clôturer l’exercice financier en cours avec un déficit prévu de 10,4 millions de dollars. Il s’attend également à un déficit de 7 millions de dollars pour la fin de l’an prochain, tout en soulignant l’incertitude qui demeure en ce qui a trait au financement gouvernemental, puisque nous sommes toujours en attente du dépôt du nouveau budget provincial. Le Livre du budget pour l’exercice financier 2014-2015 pourra être consulté en ligne plus tard au cours du mois. Entretemps, nous vous invitons à en lire les faits saillants ici.

Afin d’obtenir leur avis, j’ai présenté aux membres du Conseil ma vision et mes cinq priorités, de même que les mesures à instaurer en conséquence, lesquelles ont été soumises à la collectivité mcgilloise et à ses diplômés plus tôt cette année.

Six comités et organes de gouvernance ont soumis des rapports. Les sujets suivants sont particulièrement susceptibles d’intéresser la communauté mcgilloise :  

  • Le Comité de gouvernance, de nomination et d’éthique a présenté une recommandation unanime visant à élever H. Arnold Steinberg au rang de chancelier émérite à compter du 1er juillet 2014. Le Conseil a également approuvé la recommandation de ce comité relative à la composition du Comité de consultation pour la sélection d’un nouveau vice-principal exécutif et d’un nouveau doyen de la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’environnement en remplacement de MM. Anthony C. Masi et Chandra Madramooto, dont les mandats respectifs de cinq ans prendront fin le 30 juin 2015.
  • Le Comité consultatif sur les questions de responsabilité sociale a entrepris de réviser son mandat afin de tenir compte des récentes consultations publiques.
  • Le Comité de direction a autorisé l’Université McGill à lancer une soumission pour la prestation de services alimentaires pour une période de quatre ans.
  • Le Comité des placements a approuvé une modification au portefeuille de McGill, réduisant ainsi la part du capital-actions tout en augmentant de façon correspondante la part des titres à revenu fixe. Cette modification permettra de protéger nos gains récents sur le marché des actions, tout en nous assurant une meilleure gestion du risque.
  • Les membres du Comité directeur et du Comité de direction du Sénat ont proposé un thème pour la réunion conjointe du Conseil et du Sénat en 2015, soit Renforcer l’engagement de McGill au sein de la communauté externe. Cette réunion est prévue provisoirement pour novembre 2014.
  • Le Sénat a approuvé le rapport sur le Comité spécial sur l’amélioration des réunions du Sénat. Certaines de ces améliorations sont similaires à celles qu’a adoptées le Conseil des gouverneurs. 

Ollivier Dyens, vice-principal exécutif adjoint (études et vie étudiante), a présenté un rapport issu de la réunion conjointe du Conseil et du Sénat sur les initiatives en santé mentale qui a eu lieu en novembre dernier. Il a souligné les mesures adoptées par l’Université McGill pour améliorer le bien-être de sa communauté, y compris une diminution remarquable du temps d’attente avant l’obtention de services d’aide en santé mentale, ainsi qu’une nouvelle liste des services-conseils offerts aux étudiants aux différentes étapes de leurs parcours universitaire. Le Service de soutien pédagogique travaille à la conception de cet outil qui pourrait être offert aux étudiants à la fin du printemps 2014. 

Le vice-principal exécutif adjoint a également présenté son rapport sur la mise en œuvre du Plan de gestion stratégique du recrutement de l’Université McGill qui tient compte des nouvelles réalités régionales et internationales en éducation postsecondaire.

Le procès-verbal de la séance de la réunion du Conseil qui s’est tenue le 27 février dernier, ainsi qu’un résumé de la séance à huis clos, peuvent maintenant être consultés en ligne; le procès-verbal de la réunion de cette semaine sera publié après avoir été approuvé par les membres du Conseil lors de leur dernière réunion de 2013-2014, le 22 mai prochain. 

Je vous invite de nouveau à me transmettre vos questions, commentaires et suggestions en m’écrivant à suzanne.fortier [at] mcgill.ca. J’espère que vous avez connu un trimestre fructueux et que vous profiterez bientôt de vacances bien méritées. 

Cordialement,

Suzanne Fortier

Principale et vice-chancelière

 

Back to top