Faits saillants de la réunion du Conseil des gouverneurs tenue le 22 mai 2014

Chers membres de la communauté mcgilloise, 

Les membres du Conseil des gouverneurs de l’Université McGill se sont réunis le jeudi 22 mai 2014. Voici les faits saillants de cette rencontre, la dernière de l’année de gouvernance 2013-2014. 

Le Conseil a approuvé la permanence de 71 candidats, à l’issue de ma recommandation et de celle du vice-principal exécutif Anthony C. Masi. Le processus menant à la permanence pour cette cohorte de professeurs et bibliothécaires a été entrepris en juin 2013.

Mon allocution d’ouverture a porté essentiellement sur les trois questions suivantes :

  • Relations gouvernementales :

Le 1er mai, je me suis jointe à des dirigeants des 15 principales universités à forte intensité de recherche au Canada (U15) afin de rencontrer le premier ministre Stephen Harper, qui a affirmé sa ferme volonté de soutenir les universités et la recherche. Le premier ministre Harper a souligné que l’excellence sera l’unique critère dont tiendra compte le nouveau Fonds d’excellence en recherche « Apogée Canada », qui constitue le plus récent exemple des investissements substantiels du gouvernement fédéral dans les établissements d’enseignement postsecondaire.

Le 9 mai, je me suis également jointe aux dirigeants des universités à charte du Québec afin de rencontrer Yves Bolduc, le nouveau ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Science du Québec, qui a exprimé le désir de bâtir une relation positive et constructive avec les universités. Soulignant l’état précaire des finances québécoises, le ministre Bolduc a indiqué que l’on pouvait vraisemblablement s’attendre à une baisse des réinvestissements promis par l’ancien gouvernement pour l’exercice financier 2015. Nous connaîtrons les montants exacts au moment où le nouveau gouvernement déposera son budget, le 4 juin. 

  • Engagement communautaire :

L’engagement communautaire est un thème que je priorise depuis mon arrivée, en septembre dernier. En compagnie d’Ollivier Dyens, premier vice-principal exécutif adjoint (études et vie étudiante), j’ai collaboré étroitement avec des étudiants et leaders étudiants à de nombreux projets ainsi qu’à la résolution de diverses problématiques. J’ai également rencontré à plusieurs reprises des membres d’associations d’employés, dont l’Association des professeurs et bibliothécaires de l’Université McGill, l’Association du personnel non enseignant de l’Université McGill et l’Association accréditée du personnel non enseignant de l’Université McGill afin de discuter d’enjeux d’intérêt commun. Le vice-principal exécutif Tony Masi et le vice-principal (administration et finances) Michael Di Grappa se sont joints à moi lors de plusieurs de ces rencontres. À l’externe, j’ai travaillé de près avec les vice-principaux Michael Di Grappa et Olivier Marcil (communications et relations externes) en vue de discuter, avec les principales parties intéressées, de la vision de notre institution à l’égard du site de l’Hôpital Royal Victoria qui sera vacant sous peu. De plus, j’ai participé à de nombreux événements au sein de la communauté montréalaise organisés notamment par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et Montréal International. Enfin, j’ai échangé avec quelques-uns de nos diplômés à Montréal, Toronto, New York, Boston, ainsi qu’en Californie.

  • Réalisations d’étudiants et de professeurs :

J’ai eu l’occasion de féliciter plusieurs membres de notre communauté, dont les professeurs Alan Evans et Nahum Sonenberg, à qui le Fonds canadien de recherche sur le cerveau a remis plus de 3,7 millions de dollars. Les professeurs Murray Humphries et Stephen Yue ont quant à eux obtenu plus de 3 millions de dollars du programme FONCER du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie pour deux nouveaux projets qui permettront d’offrir un cadre d’apprentissage novateur aux étudiants de 1er, 2e et 3e cycles ainsi qu’aux candidats postdoctoraux. Le premier cours en ligne offert à tous de l’Université McGill, conçu par un groupe de professeurs et l’équipe du Centre d’enseignement supérieur, a été un succès – plus de 27 000 personnes issues de plus 150 pays y ont participé. Enfin, j’ai eu l’occasion de féliciter Laurent Duvernay-Tardif, étudiant en médecine et joueur de ligne offensive pour les Redmen, à la suite de son repêchage au sein de la Ligue nationale de football par les Chiefs de Kansas City. 

Plusieurs rapports ont été soumis. Parmi les sujets d’intérêt pour la communauté mcgilloise dans son ensemble, mentionnons :

  • Pierre Moreau, directeur général (planification et analyse institutionnelle) et conseiller principal (élaboration des politiques), a présenté les indicateurs de rendement clés pour l’année 2013-2014. Des paramètres formés de 22 indicateurs de rendement clés soutiennent la quantification du rendement de la recherche, de la gouvernance, de la philanthropie, du profil des étudiants et des professeurs, du financement et de l’infrastructure. Les indicateurs de rendement clés aident McGill à encadrer ses progrès vers l’atteinte de priorités stratégiques.
  • Le Conseil a approuvé le renouvellement du contrat de licence de McGill avec Copibec, un organisme sans but lucratif qui agit au nom d’auteurs et d’éditeurs lorsque des œuvres protégées par le droit d’auteur sont reproduites dans le cadre d’activités d’enseignement. Le vice-principal exécutif Masi a expliqué qu’en vue de restreindre les coûts, McGill a conclu une entente de trois ans de 15 $ par étudiant à temps plein, soit presque 30 pour cent de moins que l’entente précédente. 
  • Rose Goldstein, vice-principale (recherche et relations internationales), a présenté aux membres du Conseil des gouverneurs les plus récentes informations sur les progrès accomplis par le Quartier de l’innovation au cours de sa première année d’existence, de même que sur les objectifs et les priorités fixés pour l’an prochain. Le rapport était similaire à celui que la docteure Goldstein a présenté au Sénat le mois dernier.
  • Le vice-principal Di Grappa et Martin Krayer von Krauss, directeur du Bureau de la durabilité, ont présenté la Stratégie Vision 2020 axée sur le développement durable de l’Université. La vision, les objectifs et les initiatives qui y sont liés sont conçus de façon à arrimer les mesures prises par McGill en matière de durabilité à cinq domaines : recherche, éducation, gouvernance et administration, ainsi que connectivité et exploitation.
  • Le Conseil des gouverneurs a entériné le rapport du Comité des candidatures, de la gouvernance et de l’éthique traitant des nominations au sein de divers comités et autres organismes internes et externes.
  • Michael Boychuk, directeur du Comité de vérification, a soumis un rapport traitant notamment d’audits internes, de la gestion du risque d’entreprise et du rapport annuel du régime de retraite de l’Université McGill.
  • J’ai discuté de certains points soulevés lors de la réunion du Sénat du 14 mai 2014, notamment de l’approbation de ce dernier au sujet des recommandations du Comité des politiques académiques quant à l’adoption de cinq principes touchant la supervision d’étudiants aux cycles supérieurs. En ce qui a trait aux recommandations du Sénat, le Conseil des gouverneurs a approuvé plusieurs motions, dont la création du Centre de biologie structurelle de l’Université McGill, un centre de recherche autofinancé.
  • Stephen Strople, secrétaire général, a présenté le rapport annuel sur la Politique sur la divulgation sans risque d’actes fautifs pour 2012-2013. Cette politique de dénonciation permet aux membres de la communauté mcgilloise de communiquer, en toute confidentialité, sans craindre quelque conséquence que ce soit, un geste qu’il croit malhonnête ou un manque de transparence. Au cours de l’exercice 2012-2013, un rapport de cette nature a été soumis. 

Le professeur Alan Evans a donné une présentation sur les travaux qu’il mène sur l’imagerie cérébrale au Centre Ludmer en neuroinformatique et santé mentale, une plateforme de recherche multidisciplinaire axée sur l’établissement de facteurs de risque au cours de la petite enfance.

Stuart H. Cobbett, président du Conseil des gouverneurs, a conclu la réunion en remerciant H. Arnold Steinberg d’avoir assumé avec brio le rôle de chancelier durant cinq années. Le mandat de monsieur Steinberg prend fin le 30 juin, mais ce dernier poursuivra son engagement auprès de l’Université à titre de chancelier émérite et de membre émérite du Conseil. 

Le procès-verbal de cette rencontre sera disponible peu après le retour du Conseil pour l’année 2014-2015, le 2 octobre prochain. La totalité du procès-verbal de la séance ouverte du Conseil qui s’est tenue le 29 avril dernier, ainsi qu’un résumé de la séance à huis clos, sont maintenant en ligne

Les résumés de l’ensemble des séances du Conseil des gouverneurs de cette année sont archivés en ligne. Je vous remercie pour les commentaires positifs que nous avons reçus au sujet de ces résumés. Je continuerai de vous communiquer les faits saillants des réunions du Conseil l’année prochaine. Je vous souhaite un excellent été au cours duquel vous pourrez prendre un repos bien mérité après une année fort remplie. Je profite de l’occasion pour vous rappeler que c’est toujours avec plaisir que je reçois vos questions, commentaires et suggestions. N’hésitez pas à m’en faire part à suzanne.fortier [at] mcgill.ca.

Cordialement,

Suzanne Fortier

Principale et vice-chancelière

Back to top