Faits saillants de la séance de réflexion du Conseil des gouverneurs tenue le 16 janvier 2014

Chers membres de la communauté mcgilloise,

Je vous ai présenté un bref compte rendu de chaque réunion du Conseil des gouverneurs de l’Université McGill depuis le début de mon mandat. Je tiens aujourd’hui à vous faire part des faits saillants de la demi-journée de réflexion que le Conseil a tenue sur le campus le 16 janvier 2014.

Chaque année, les membres du Conseil se réunissent avec les représentants de la haute direction de McGill afin de traiter d’un sujet d’intérêt pour notre institution. Cette année, les discussions étaient placées sous le thème « Accroître les revenus provenant des sources existantes et en trouver de nouvelles ».

Notre invité, l’honorable Kevin G. Lynch, vice-président du conseil de BMO Groupe financier et ancien greffier du Conseil privé, a parlé des réalités et des avantages liés au leadership dans un monde en constante évolution. Il a notamment évoqué le déplacement des centres du pouvoir géopolitique, les changements démographiques, et la nécessité pour les entreprises et les sociétés de faire preuve de souplesse et d’adaptabilité. 

Quatre membres de la haute direction ont présenté de brefs exposés sur la situation actuelle de McGill en matière de financement :

  • j’ai d’abord parlé de l’appui financier dont nous disposons pour les priorités de l’Université;
  • Michael Di Grappa, vice-principal à l’administration et aux finances, a parlé des sources actuelles de revenus;
  • Olivier Marcil, vice-principal aux relations externes, a parlé des possibilités et des contraintes de nature gouvernementale;
  • Tony Masi, vice-principal exécutif, a parlé de la nécessité d’accroître les revenus provenant des sources existantes et d’en trouver de nouvelles.

Après les présentations, les participants ont formé de petits groupes et pris part à une séance de remue-méninges afin de déterminer quelle devrait être la situation de McGill dans cinq ans et les mesures qu’elle devra adopter pour y arriver. Les groupes ont ensuite dressé la liste des domaines où McGill excelle. Les participants ont également discuté des mesures que McGill devrait adopter, mais qu’elle n’adopte pas, ainsi que des choses qu’elle pourrait changer ou carrément éliminer.

À la fin de la séance de réflexion, Kip Cobbett, président du Conseil, nous a demandé d’examiner les idées suggérées et de proposer des mesures concrètes permettant de les réaliser. Je soumettrai un plan de suivi au Conseil des gouverneurs lors de sa prochaine réunion, qui se tiendra le 27 février 2014.  

Je vous ferai part des faits saillants de cette réunion au cours de la première semaine de mars. Entre-temps, je vous invite de nouveau à me transmettre vos questions, commentaires et idées en m’écrivant à suzanne.fortier [at] mcgill.ca.

Cordialement,

Suzanne Fortier

Principale et vice-chancelière

Back to top