Résidents

Bourse de soutien aux apprenants en médecine de la Fondation de l’Association médicale canadienne (AMC)

Le Bureau de la formation médicale postdoctorale (FMPD) de McGill a reçu un don important de la Fondation de l’AMC pour la création de la Bourse de soutien aux apprenants en médecine de la Fondation de l’AMC.

Créé en avril 2020 grâce à un don de la Fondation de l’AMC, ce programme de bourses de soutien offre une aide financière aux résidents de l’Université McGill ayant des besoins avérés. Le programme est administré par la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université McGill.

La bourse est destinée à couvrir des frais supplémentaires encourus par les résidentes et résidents durant la pandémie de COVID-19 ainsi que les besoins financiers non reliés à la COVID-19 des résidentes et résidents qui éprouvent des difficultés financières démontrées. Nous avons déjà distribué plus que les trois quarts du montant total.

Les fonds restants continueront de couvrir les coûts liés à la pandémie et les besoins financiers des résidentes et résidents pendant les périodes suivantes :

Année universitaire 2022-2023

Les résidentes et résidents qui ont amorcé leur formation cette année peuvent maintenant soumettre leur demande de remboursement pour les dépenses engagées depuis le 1er juillet 2022.

Du 1er mai 2022 au 30 décembre 2022

Les résidentes et résidents peuvent soumettre leur demande pour les coûts encourus après le 1er mai 2022 de l’année universitaire 2021-2022.

La date limite pour soumettre votre demande de bourse de la Fondation de l’AMC est le 2 novembre 2022.

Les catégories de dépenses suivantes sont admissibles :

  • NOUVEAUX CRITÈRES D’ADMISSIBILITÉ : COÛTS ENCOURUS EN RAISON DES RÉPERCUSSIONS SUR LA FORMATION ASSOCIÉES À LA PANDÉMIE
    • Stages à option
      • Les résidentes et résidents qui souhaitent suivre des stages à option afin d’accroître leur exposition à des techniques particulières, à des cas spéciaux ou à d’autres facteurs, et qui le font en raison des effets de la pandémie, peuvent maintenant demander une bourse.
        • Les résidentes et résidents qui ont présenté une demande de stage à option depuis le 14 février 2022 doivent joindre une lettre de leur directrice ou directeur de programme confirmant que le stage à option est nécessaire en raison d’une exposition réduite causée par la pandémie.
        • Avec la confirmation écrite, la résidente ou le résident est admissible à une bourse pouvant atteindre 1000 $ afin de couvrir les dépenses encourues en raison du stage à option.
    • Prolongation de la formation
      • Les résidentes et résidents admissibles à une prolongation de leur formation et qui demandent une prolongation en raison de la pandémie peuvent désormais demander une bourse.
        • Les résidentes et résidents qui demandent de prolonger leur formation doivent joindre une lettre de leur directrice ou directeur de programme confirmant que la prolongation est nécessaire en raison d’une exposition réduite causée par la pandémie.
        • Avec la confirmation écrite, la résidente ou le résident est admissible à une bourse pouvant atteindre 1000 $ afin de couvrir les dépenses encourues en raison du stage à option.
    • Frais associés aux stages à option et à la prolongation de la formation couverts par la bourse
      • La bourse peut servir à financer le voyage, le logement ou d’autres frais tels que la licence, le stationnement, etc. Les bourses sont distribuées selon le principe du premier arrivé, premier servi. Les résidentes et résidents ne sont admissibles qu’à une seule bourse (c’est-à-dire une somme unique pouvant atteindre 1000 $).
  • Loyer et frais de subsistance – frais de logement ou de subsistance supplémentaires ou inattendus engagés de façon temporaire et résultant directement de la pandémie (incluant les dépenses engagées pour respecter les directives de quarantaine)
  • Frais de scolarité, formation avancée et fournitures scolaires (p. ex., matériel, équipement) – frais supplémentaires résultant directement de la pandémie
  • Counseling en santé mentale – en raison de l’impact de la pandémie (indiquer les coûts couverts par une assurance privée, remplissez le formulaire de déclaration d'assurance et soumettre avec votre demande. Veuillez inclure votre formulaire d’admissibilité aux avantages sociaux [« Benefit Eligibility »])
  • Autre (les dépenses supplémentaires soumises dans cette catégorie doivent être décrites et leur lien avec la pandémie doit être justifié dans le formulaire de demande; par exemple, un dépistage COVID-19 préalable à l'entrée au Canada pour les résidents arrivant de l'étranger)

Exemples de frais non couverts par la bourse :

  • Perte de revenus (les apprenants qui nécessitent une aide directe au revenu doivent demander une aide gouvernementale, p. ex. la PCU, le cas échéant)
  • Paiements manqués (ou arriérés de paiements) pour le remboursement de prêts
  • Dépenses discrétionnaires
  • Autres dépenses personnelles non essentielles non liées à la COVID-19

La date limite de soumission des bourses de la Fondation de l'AMC est le 2 novembre 2022. Le Bureau de la FMPD évalue la qualité et la pertinence de chaque demande. Les dépenses soumises seront examinées de façon continue jusqu'à l'épuisement des fonds.

Démarche de demande de bourse pour les résidentes et résidents :

Pour présenter une demande de bourse, vous devez : 

  1. Remplir le formulaire de demande de bourse de la Fondation de l'AMC
  2. Remplir le formulaire d'autorisation de paiement des bourses d'études (nom, signature et date uniquement)
  3. Une lettre de votre directrice ou directeur de programme, si vous demandez une bourse pour un stage à option ou une prolongation de la formation (NOUVEAU CRITÈRE)
  4. Un formulaire de déclaration d’assurance dûment rempli et signé, si votre demande concerne des frais de counseling en santé mentale
  5. Envoyer à votre administratrice ou administrateur de programme, regroupés en un seul fichier PDF :
    • Les deux formulaires indiqués aux points 1 et 2
    • Lettre indiquée au point 3, seulement si cette demande concerne une prolongation de formation ou de stage
    • Formulaire de déclaration d’assurance, seulement si votre demande concerne des frais de counseling en santé mentale
    • Tous les reçus et preuves de paiement pour les dépenses soumises

Si vous avez des questions concernant le processus de demande, veuillez contacter votre administratrice ou administrateur de programme.

Processus de soumission des bourses pour l’administration de programme :

Pour compléter le processus de demande, les administratrices et administrateurs de programme doivent :

  1. Vérifier les reçus et preuves de paiement
  2. Joindre le PDF (Nom_ prénom _ programme) que vous recevrez de la résidente au formulaire MS, lien ci-dessous 
  3. Entrer les informations tirées du formulaire de bourse de la Fondation de l’AMC de la résidente ou du résident dans le formulaire MS et soumettez

Initiative pour la relève en contexte de COVID (CRI) de la FMPD

Initialement, le redéploiement des résidents comblait des besoins urgents et recueillait l’appui des résidents et directeurs de programme. Le Bureau de la FMPD l’a implanté de façon compatible avec la formation en cours, dans un contexte de délestage des activités dans nos hôpitaux. Maintenant que le nombre de patients COVID-19 dans nos hôpitaux a diminué, nous n'avons redéployé aucun résident depuis le 13 juin 2021.

Aujourd’hui, il est clair que la COVID ne disparaîtra pas de sitôt. Elle tombera sans doute dans la catégorie des maladies qui reviennent périodiquement dans nos hôpitaux et sont prises en charge par les équipes cliniques habituées à traiter les complications de la grippe.

L’équipe du redéploiement créera une liste de résidents pouvant agir en renfort pour les trois prochaines périodes, jusqu’au 26 septembre 2021. Les résidents doivent continuer à suivre le processus de redéploiement en place (voir ci-dessous). Jusqu'à la fin de septembre, nous essaierons d’avoir deux résidents sur cette liste chaque semaine, idéalement un pouvant travailler en USI, et l’autre pouvant aider dans les unités COVID. Après cela, à moins d’une catastrophe majeure nécessitant la mobilisation de notre système de santé, comme il y a 15 mois, le redéploiement des résidents géré par le Bureau de la FMPD prendra fin.

Les trois prochaines périodes donneront l’occasion aux hôpitaux et unités de soins qui prennent normalement en charge les complications de la grippe de se réorganiser et de proposer une vision à long terme des soins COVID.

Les résidents et directeurs de programme savent très bien que des soins COVID seront toujours nécessaires dans les hôpitaux; notre initiative centralisée de redéploiement a toutefois fait son temps, et nous passons à une nouvelle phase chronique de prestation des soins aux patients atteints de la COVID.

Le CRI et le Bureau de la FMPD tiennent à remercier toutes les personnes engagées dans cet effort massif pour assurer la prise en charge des patients dans le contexte de la pandémie COVID-19. Aux résidents, administrateurs, directeurs de programme, chefs de service, médecins superviseurs, chefs et directeurs de département - merci!

Pour plus de détails, veuillez consulter le bulletin hebdomadaire de la CRI.

Pour un aperçu des MESURES DE RELÈVE EN CONTEXTE DE PANDÉMIE du Bureau de la FMPD, cliquez ici.

Rétroaction

Si vous avez été redéployé, veuillez répondre au sondage qui vous a été envoyé via le bulletin de la CRI. Vos commentaires aideront le Bureau de la FMPD à améliorer le processus de redéploiement, comme expliqué ci-dessous.

Résumé de la structure de la CRI du Bureau de la FMPD

  • La participation est obligatoire.
  • Les résidents qui refusent d’être redéployés seront considérés comme étant en congé non autorisé.
  • Les affectations en redéploiement sont à temps plein, c.-à-d. de 5 à 7 journées de travail sur 7 jours.
  • Si plus de 5 journées de travail sont effectuées, les journées excédentaires seront considérées comme des gardes.
  • Le nombre maximal de gardes par période qui est prévu dans l’entente collective de la FMRQ doit être respecté (les gardes doivent donc être coordonnées avec le stage régulier du résident).
  • Durant leur affectation en redéploiement, les résidents redéployés sont libérés du service de garde de leur stage régulier.
  • Une collaboration étroite sera nécessaire entre le Bureau de la FMPD et la direction des hôpitaux afin d’éviter toute pression indue pour la couverture des services.
  • Le calendrier de redéploiement (sauf pour la période 1) sera établi suffisamment d’avance pour permettre la réorganisation de l’horaire de garde.
  • Les stages en redéploiement incluront des quarts de travail de jour, de soir et de nuit.
  • La durée des quarts de travail sera de 8 à 12 heures, conformément à l’entente collective de la FMRQ.

Dépistage de la COVID-19

Les résidents passent en priorité dans les centres de dépistage de la COVID-19. Les résidents doivent montrer leur carte d’identité d’hôpital et leur carte d’assurance maladie de la RAMQ. Les résidents non-RAMQ doivent fournir leur date de naissance avec leur carte d’identité d’hôpital.

CHUM Appeler le service de Santé au travail au 514-934-1934, poste 44FLU (44358). Une clinique de dépistage au volant est disponible au stationnement de l’Hôpital Royal Victoria de 10 h à 19 h 30 (7 jours par semaine). Pour plus d’information, veuillez visiter ce lien.
HGJ Appeler le service de Santé, sécurité et bein-être au travail au 514-731-7343 de 8 h à 19 h 30 (7 jours par semaine). Les residents qui sont connectés à l’intranet de l’Hôpital général juif peuvent également visiter http://co.intra.mtl.rtss.qc.ca/index.php?id=30592 pour plus d’informations.

Redéploiements : points clés

Le Bureau de la FMPD et les coordonnateurs de l’Initiative pour la relève en contexte de COVID (CRI, pour COVID Relief Initiative) continueront d’assurer un suivi hebdomadaire de la disponibilité des résidents et des besoins des hôpitaux même en l’absence de redéploiement.

Les R-1 ne peuvent être de garde sans la supervision sur place d’un médecin superviseur ou d’un résident senior, conformément à l’article 12.08 de l’entente collective de la Fédération des médecins résident du Québec (FMRQ) :

Lorsque le service de garde s’effectue dans l’établissement, le résident, dans les six (6) mois suivant le début de sa résidence, doit pouvoir compter en tout temps sur la présence, sur place, d’un médecin membre du Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens ou d’un résident autre qu’un résident 1.

Les résidents devraient être libérés pour leurs demi-journées d’enseignement théorique durant leur affectation CRI.
N’oubliez pas de vous assurer que votre travail en redéploiement est évalué – connectez-vous à one45 et envoyez un formulaire d’évaluation au médecin superviseur qui vous a supervisé durant votre redéploiement.
En cas de problème lié au milieu de travail ou d’apprentissage, discutez-en avec votre superviseur, le chef de service de l’unité ou les coordonnateurs de la CRI (CRIC).

Congés

Veuillez confirmer tout congé avec votre bureau de programme dès que possible en respectant les délais que prévoit l’entente collective de la FMRQ :

  • Vacances : la demande doit être adressée au minimum 60 jours avant le début du congé
  • Libération pour congrès : la demande doit être adressée au minimum 30 jours avant le début du congé
  • Congé pour étude : la demande doit être adressée au minimum 30 jours avant le début du congé

Les affectations CRI sont considérées comme un stage officiel

Le temps passé en affectation CRI est comptabilisé comme faisant partie du stage régulier du résident, et n’est pas compté comme une absence du stage. Cependant, le directeur de programme, en consultation avec le comité de compétence et le directeur du stage accueillant le résident en redéploiement, doivent s’assurer que l’expérience d’apprentissage soit utile au résident.

  • Prenons l’exemple suivant : Un résident fait un stage d’une période (4 semaines) pendant lequel il a prévu une semaine de congé et se voit désigner pour une semaine CRI, ce qui laisse deux semaines de stage régulier.
  • Dans le scénario ci-dessus, il serait sans doute préférable de ne pas redéployer le résident durant ce stage et de le redéployer à une date ultérieure.
  • Les affectations CRI sont considérées comme un stage officiel pour le résident redéployé; à ce titre, il faut documenter les absences et respecter la règle des 75 %.

  • La participation est obligatoire. Les résidents qui refusent d’être redéployés seront considérés comme étant en congé non autorisé.

Disponibilité pour la CRI

  • Votre directeur de programme validera votre affectation CRI avec vous avant d’en aviser la CRIC – vous devez confirmer votre disponibilité.
  • Veuillez aviser votre directeur de stage que vous avez été mis en disponibilité pour une affectation CRI, et vous assurer que vous n'êtes pas sur l'horaire de garde durant la semaine qui vous a été assignée, que votre redéploiement ait été confirmé ou non. S'il y a une augmentation soudaine de patients hospitalisés, vous pourriez être redéployés en milieu de semaine.
  • Les résidents qui sont mis en disponibilité pour un redéploiement éventuel une semaine donnée ne seront pas nécessairement redéployés, mais doivent tout de même être relevés de leurs obligations de garde cette semaine-là. Ils doivent néanmoins se présenter à leurs tâches et activités de formation dans leur stage habituel, à moins que leur redéploiement soit confirmé par un chef de service COVID.

    Liens importants 

    Les professionnels de la santé en première ligne comme les résidents, les infirmières, les médecins superviseurs et les préposés aux bénéficiaires commencent à montrer des signes de fatigue – nous vous invitons à consulter cette page du Bureau SOURCES.

    Pour en savoir plus sur la réponse du Bureau de la FMPD à la COVID-19, cliquez ici.

    Pour communiquer avec les services de santé et sécurité au travail, cliquez ici.

     

    Back to top