Avis spéciaux : Mises à jour de la FMPD sur la COVID-19

Avis spéciaux : Mises à jour sur la COVID-19

Dernières informations sur la réponse de McGill à la COVID-19

Pour obtenir les dernières informations sur la réponse de McGill à la COVID-19, veuillez consulter le site Web d’information sur le coronavirus.

Bourse de la Fondation de l’AMC pour les apprenants en médecine dans le contexte de la COVID-19

Le Bureau de la formation médicale postdoctorale (FMPD) de McGill a reçu un don important de la Fondation de l’AMC pour la création de la Bourse de la Fondation de l’AMC pour les apprenants en médecine dans le contexte de la COVID-19

La bourse est destinée à couvrir des frais supplémentaires encourus par les résidents durant la pandémie de COVID-19. Pour plus d'information pour soumettre une demande, veuillez cliquer ici

Dépistage pour la COVID

Les résidents passent en priorité dans les centres de dépistage de la COVID. Les résidents doivent montrer leur carte d’identité d’hôpital et leur carte d’assurance maladie de la RAMQ. Les résidents non-RAMQ doivent fournir leur date de naissance avec leur carte d’identité d’hôpital.

  • CUSM : Veuillez appeler le service de Santé au travail au 514-934-1934 poste 44FLU (44358). Une clinique de dépistage au volant est disponible au stationnement de l’HRV de 10 h à 19 h 30 (7 jours/semaine). Pour plus d’informations, veuillez visiter ce lien.
  • HGJ : Veuillez appeler le service de Santé, sécurité et bien-être au travail au 514-731-7343 de 8 h à 18 h (7 jours/semaine). Les résidents qui sont connectés à l’intranet de l’HGJ peuvent également visiter http://co.intra.mtl.rtss.qc.ca/index.php?id=30592 pour plus d’informations

Redéploiement - Initiative pour la relève en contexte de COVID

Q. Est-ce qu’on considérera que les résidents qui ont été redéployés durant l’année de formation 2019-2020 ont rempli les exigences de redéploiement pour l’année 2020-2021?

R. Non. Tous les résidents seront susceptibles d’être redéployés dans la nouvelle année de formation. Si le volume de cas diminue, nous pourrons peut-être éviter de faire appel à ces résidents, mais nous ne pouvons rien garantir à ce stade-ci.

Q. Combien de temps à l’avance comptez-vous aviser les résidents et les directeurs de programme de leur semaine de redéploiement? Peut-on demander d’être redéployé durant une période en particulier?

R. Le CRIC visera à informer les directeurs de programmes et les résidents des affectations le plus tôt possible.

Q. Si on demande 10-12 résidents en tout par semaine, comptez-vous désigner le nombre de résidents que chaque programme devra envoyer chaque semaine?

R. La CRI désignera le nombre de résidents qui seront disponibles pour les affectations en redéploiement par chaque programme, chaque semaine. Nous comptons sur les directeurs de programmes pour nous informer des résidents disponibles. La règle de proportionnalité, la taille du programme et les compétences des résidents seront prises en considération.

Q. À quoi ressembleront les horaires des semaines de redéploiement? Peut-on prévoir seulement des quarts de travail de jour ou de nuit, au lieu d’un mélange des deux?

R. Les affectations en redéploiement se déroulent à temps plein, c.-à-d. de 5 à 7 journées de travail sur 7 jours. La semaine de travail est du lundi au dimanche. Si plus de 5 journées de travail sont effectuées, les journées excédentaires seront considérées comme des gardes. Le nombre maximal de gardes par période qui est prévu dans l’entente collective de la FMRQ doit être respecté (les gardes doivent donc être coordonnées avec le stage régulier du résident). Les quarts de travail incluront des quarts de travail de jour, de soir et de nuit. La durée des quarts de travail sera de 8 à 12 heures, conformément à l’entente collective de la FMRQ.

Q. Dans certains petits programmes, tous les résidents en service doivent être totalement fonctionnels, et toute absence d’un résident pose problème. Est-ce que vous prendrez cela en considération?

R. On attend de tous les programmes qu’ils mettent en disponibilité tous les résidents qui le peuvent pour assurer une répartition juste et équitable du fardeau lié aux soins aux patients COVID-19. Certains programmes, compte tenu de leur taille, des disponibilités saisonnières et des compétences des résidents devront fournir des disponibilités tout au long de l’année, tandis que d’autres se verront demander de le faire pour une partie de l’année seulement. Il faut toutefois organiser le redéploiement en tenant compte des compétences des résidents pour assurer la sécurité des patients. Nous demandons aussi aux résidents de respecter les délais prévus dans l’entente de la FMRQ pour leurs demandes de vacances et de congés.

Q. Qu’en est-il des résidents en oncologie qui travaillent avec des patients immunodéprimés? Faisons-nous partie du processus de redéploiement?

R. Selon l’évolution de la pandémie, les résidents potentiellement exclus du redéploiement (en fonction des besoins de soins liés à la COVID-19) incluent les résidents de certaines spécialités dont les patients sont immunodéprimés.  Plus précisément, les résidents en hématologie et oncologie.

Q. Q. Les résidentes enceintes sont-elles exemptées des affectations de relève COVID?

R. Oui. Les résidents enceintes sont exclues des listes de disponibilité pour la relève COVID.

Q. Dans le cadre de la planification des effectifs en santé, a-t-on évalué les diverses conséquences de la pandémie sur des services autres que les unités COVID et les USI? Par exemple, une vague anticipée de problèmes de santé mentale et une augmentation des consultations en psychiatrie?

R. Si vous êtes en stage en USI, vous ne devez pas être redéployés.

Q. Je crois qu’à ce stade-ci le redéploiement devrait se faire sur une base volontaire au lieu d’être obligatoire. Je suggère d’ouvrir la porte aux étudiants en médecine qui se porteraient volontaires.

R. C’est une expérience obligatoire et une responsabilité partagée entre tous les résidents.

Q. Pourquoi certains grands programmes sont-ils exclus alors que des petits programmes comptant moins de 15 résidents se voient demander de redéployer leurs résidents?

R. Tous les grands programmes contribuent au redéploiement.

Q. Question au sujet des stages manqués durant la pandémie : ces 3 derniers mois, certains d’entre nous avons raté des stages qui auraient pu être obligatoires pour les exigences du Collège royal. Notre directeur de programme nous a dit que nous n’avions pas nécessairement à les reprendre? Je crains que ce soit principalement pour assurer la couverture des unités principales, pouvez-vous confirmer que le Collège royal permet une certaine souplesse dans les stages obligatoires qui auraient pu être manqués en raison de la pandémie?

R. Le Collège royal a fourni un document qui donne aux directeurs de programme la responsabilité de l’informer si les compétences ont été atteintes. Vous devez en discuter avec votre directeur de programme et si vous ne parvenez pas à vous entendre, soumettez la question au Bureau de la FMPD.

Q. Comment les affectations en redéploiement affecteront-elles les prochains examens du Collège royal?

R. Selon l’évolution de la pandémie, les résidents potentiellement exclus du redéploiement (en fonction des besoins de soins liés à la COVID-19) incluent les résidents qui préparent leurs examens de certification (ce groupe de résidents ne doit avoir aucune tâche liée à la COVID durant les 2 périodes précédant leur examen).

Quarantaine - isolement

Q. Comme résidents, peut-on se déplacer entre les régions? Par exemple, un résident qui travaille à Gatineau, Valleyfield ou Châteauguay peut-il venir à Montréal ou voyager à l’extérieur de sa région?

R. Les résidents devraient éviter de voyager pour des raisons personnelles. S’ils le font, ils doivent suivre les recommandations établies par le gouvernement.

Q. Les résidents doivent-ils se mettre en isolement lorsqu’ils se rendent en stage dans des endroits comme Hull ou Amos?

R. Les résidents doivent contacter leur directeur de programme pour obtenir des informations spécifiques.

Les résidents devraient consulter le COVID-19 : Recommandations pour lever les mesures d’isolement des travailleurs de la santé.

Règle du 75% – congés – vacances

Q. La règle du 50 % s’applique-t-elle toujours pour les résidents redéployés?

R. La règle du 50 % s’appliquait dans le contexte de la pandémie, mais elle n’est plus valide depuis le 1er juillet 2020.

Q. Si un résident a été redéployé pour 2 semaines, doit-il rattraper le temps manqué dans son stage régulier en raison du redéploiement?

R. Les affectations en redéploiement devraient normalement durer une semaine. Le temps passé en affectation CRI est comptabilisé comme faisant partie du stage régulier du résident, et n’est pas compté comme une absence du stage; à ce titre, il faut documenter les absences et respecter la règle des 75 %.

Stages à option et en région

Q. Quelles sont les règles actuelles concernant les stages à option et en région?

R. Veuillez consulter les informations ici pour tous les résidents.

Veuillez noter que TOUS les stages à option des résidents de McGill qui doivent se rendre à l’extérieur de la province pour les périodes 8, 9 et 10, ainsi que TOUS les stages à option des résidents qui doivent venir à McGill pour les périodes 8, 9 et 10, sont maintenant ANNULÉS. 

Nous sommes en attente de consignes du ministère au sujet des déplacements des résidents AU QUÉBEC (c’est-à-dire pour des stages à l’extérieur de l’Université, mais dans la province). Nous vous transmettrons ces renseignements le plus rapidement possible, dans les jours à venir.

Veuillez également noter que pour un résident qui a prévu d’effectuer un stage à option ici à la période 8 (qui commence lundi prochain, le 11 janvier), qui est déjà arrivé au Québec et qui achève sa période d’isolement de deux semaines, nous pourrions faire une exception. Si c’est votre cas, veuillez communiquer directement avec la Vice-doyenne (adpgme.med [at] mcgill.ca) afin d’en discuter.

Q. Si les résidents doivent se mettre en isolement avant de commencer leur stage dans des milieux comme Hull ou Amos, qui peuvent-ils contacter pour savoir où loger pendant leur quarantaine?

R. Les résidents doivent contacter le bureau de santé et sécurité au travail de l’hôpital où ils feront leur stage.

Évaluations

Q. Les affectations de relève COVID doivent-elles être évaluées?

R. Oui. L'évaluation de toutes affectations de relève COVID est obligatoire. Les résidents sont responsables d’envoyer le formulaire d’évaluation du redéploiement à leur superviseur principal via one45 (envoi direct via TO DOs). Les évaluations des stages CRI sont considérées comme contribuant à l’évaluation du stage régulier du résident (ITER).

Santé et sécurité

Q. Quels types de soutien et de ressources le RRH offre-t-il aux résidents qui attrapent la COVID à la suite d’un redéploiement, étant donné les divergences dans l’information fournie par les services de santé et sécurité, le gouvernement et la santé publique?

R. Suivez les directives établies par votre employeur, l’hôpital, en consultant la Santé au travail.

Q. Si nous tombons malades en raison du redéploiement et devons manquer des stages obligatoires, est-ce que notre formation sera prolongée?

R. Nous espérons que non. Tout dépendra de la durée du congé de maladie. Les compétences seront davantage prises en compte que la durée de la formation. La protection et les soins relèveront du directeur de programme. Si les stages font partie des exigences de formation, le directeur de programme sera responsable d’éviter de redéployer les résidents durant les stages obligatoires.

Activités académiques

Q. Puis-je assister à ma demi-journée académique si je suis redéployé?

R. Les résidents devraient être libérés pour leurs demi-journées d’enseignement théorique durant leur affectation CRI.

Archives

Liens

INSPQ: COVID-19 : Recommandations pour la levée des mesures d’isolement des travailleurs de la santé

CMQ: Permis restrictif pour résident finissant (PRRF)

Voici les plus récentes mises à jour au sujet de la COVID-19 propres à la formation médicale postdoctorale (FMPD). Dans la plupart des documents, la version française suit l'anglais :


Notes officielles du gouvernement :


De plus, vous trouverez les dernières informations de la Faculté de médecine, de l'Université McGill et d'autres sources sur les sites suivants :

Back to top