Vous souhaitez en savoir davantage et contribuer au PDS?

Commun Axiom

logoLe progiciel Commun Axiom constitue une plateforme numérique d’indexation, de transformation, d’échange et d’aide à la gouvernance de données pouvant fournir une meilleure compréhension des populations montréalaises. Il englobe les quatre applications suivantes :

  • Profils est une fonction émergente dont relève la création de comptes « organisation » (un compte pour plusieurs utilisateur·rice·s appartenant à un même organisme), « utilisateur » (un compte pour un·e utilisateur·rice individuel·le) et « groupe » (ensemble de comptes « organisation » et « utilisateur ») afin de permettre la collaboration et le partage de données par l’intermédiaire des autres applications;
  • Ententes sert à établir les conditions préalables à la mutualisation de données sensibles sur le plan de l’anonymisation et de la sécurité. Une fois que l’on a défini les transformations à effectuer avant tout partage d’un jeu de données, l’ensemble de ces conditions forme un protocole à signer numériquement afin d’officialiser l’échange entre les parties émettrices et réceptrices;
  • Partages répertorie les jeux de données disponibles et regroupe les outils sécurisés nécessaires au transfert entre utilisateur·rice·s. Les données faisant l’objet d’une requête d’accès sont prétraitées automatiquement en fonction des critères fixés par le protocole d’entente, puis envoyées au moyen d’un chiffrement de bout en bout (end-to-end encryption) asymétrique qui empêche la lecture par un tiers. Elles sont enfin téléchargées par les destinataires et entreposées localement au sein d’un espace chiffré;
  • Grand Livre archive l’ensemble des transactions de données effectuées en s’appuyant sur la technologie de la chaîne de blocs (blockchain). Cela permet d’enregistrer la publication de jeux de données et la signature d’ententes entre utilisateur·rice·s, tout en assurant la traçabilité des auteur·rice·s et propriétaires courant·e·s des jeux de données.

Contexte

Bien que leurs structures, leurs missions ou leurs champs d’intervention puissent différer, les organismes réunis au sein du PDS présentent des besoins communs en ce qui concerne la gestion et la mutualisation des données dont ils disposent. Ceux-ci sont d’abord organisationnels, c’est-à-dire qu’ils visent à aider les organismes à mieux fonctionner. Il s’agit notamment de mettre en place un processus évolutif de gouvernance de données, de garder le contrôle sur ses propres jeux de données, de bénéficier d’une structure indépendante de transfert de connaissances en ce qui a trait à leurs conditions d’utilisation et de s’appuyer sur une catégorisation standardisée à travers les organismes participants.

D’autres besoins se font sentir sur le plan juridique et éthique pour permettre aux organismes de respecter leurs contrats sociaux en assurant la traçabilité des données, en protégeant la propriété intellectuelle autant que la vie privée, en s’appuyant sur le consentement éclairé des individus ou groupes concernés et en formalisant les ententes de partage. Enfin, des besoins techniques se rapportent à la mise en œuvre des pratiques exemplaires en matière de sécurité, au traitement et à l’arrimage de données de nature variable ainsi qu’à la capacité de communiquer entre partenaires sans quitter la plateforme.

Back to top