You would like to learn more about and contribute to the DSH?

Blog post | Gouvernance des données: les choix humains derrière les données et les technologies

News

Published: 20May2022
Préparation (Planification > Classification) Vie opérationnelle (Acquisition > Stockage > Traitement > Analyse > Partage) Fin de vie (Archivage > Destruction)

Écrit par l’équipe de coordination du PDS* en collaboration avec Samuel Kohn, directeur des programmes chez Nord Ouvert

An English version of this post will be published shortly.


Ce billet est le premier d’une courte série née d’une collaboration entre le Pôle d’analyse de données sociales (PDS) et Nord Ouvert (NO), porteur du chantier sur la gouvernance des données pour Montréal en commun. À ce titre, l’équipe de NO accompagne celle du PDS dans ses travaux visant à concevoir et à développer une gouvernance de données collaborative, cohérente et robuste. Cette série de billets traitera des liens unissant gouvernance et technologie, des besoins propres aux partenaires du PDS et de l’opérationnalisation du cadre choisi.


On l’a déjà ditla mutualisation de données implique des enjeux interorganisationnels, éthiques et juridiques importants. Pour cette raison, la solution développée au sein du Pôle d’analyse de données sociales (PDS) doit s’accompagner d’un cadre de gouvernance des données visant à orienter les aspects techniques et humains de leur gestion et de leur utilisation.

Données et technologies au service du PDS

«Les données peuvent être utilisées pour s’informer, tirer des conclusions et éclairer la prise de décision individuelle ou collective. Les technologies de l’information et de la communication, quant à elles, permettent de collecter, d’héberger, de transformer et de partager ces données. Les données et les technologies vont de pair, mais doivent avant tout répondre à des besoins concrets», fait valoir notre collaborateur Samuel Kohn, directeur des programmes chez Nord Ouvert (NO). Il rappelle que les données sont construites avec une intention qui n’est pas neutre: une ou plusieurs personnes prennent des décisions concernant ce que les données représentent ou non, et comment elles sont utilisées [1].

La solution technologique développée par le PDS vise à mutualiser les données sur Montréal provenant de secteurs variés. Nous cherchons à valoriser ces données à travers les projets individuels ou collectifs des organismes partenaires afin de contribuer au bien-être de la population. Notre succès dépend de plusieurs éléments. Samuel en identifie deux qui se rapportent aux données: «le premier, susciter la confiance des parties prenantes à l’égard des outils proposés pour la prise de décisions et l’usage responsable des données; le second, s’assurer que les données sont exploitables

 

 

Back to top