Les araignées venues du froid

News

Une étude révèle la présence d’un grand nombre d’espèces dans des endroits inattendus dans le nord du Canada

Au cours d’une étude de grande envergure réalisée dans le nord du Canada, des chercheurs de l’Université McGill ont découvert plus d’une centaine d’espèces d’araignées dans des provinces et des territoires où leur présence n’avait jamais été observée. Les observations des chercheurs deviendront une référence précieuse pour le suivi de la biodiversité dans les vastes régions sauvages du Nord canadien.

Au moyen de pièges installés dans 12endroits entre le Labrador et les Territoires-du-Nord-Ouest, la doctorante SarahLoboda et le professeur Chris Buddle ont recueilli plus de 23000araignées appartenant à au-delà de 300 espèces. Leurs découvertes, publiées le 20septembre dans le journal scientifique canadien en accès libre FACETS, pourraient aider les scientifiques à surveiller les effets des changements climatiques dans le Grand Nord, région susceptible d’être touchée de manière disproportionnée par le réchauffement climatique.

Les araignées terricoles, c’est-à-dire qui vivent dans la terre, comptent parmi les animaux les plus diversifiés et abondants dans la toundra nordique. Elles sont à la fois des prédateurs pour d’autres insectes et des proies pour les oiseaux insectivores qui se reproduisent dans le Nord. «Nous ne pouvons pas nous intéresser aux effets des changements climatiques sans d’abord savoir où vivent les différentes espèces, explique ChrisBuddle. C’est ce que nous avons fait.»

Les lieux d’échantillonnage ont été choisis dans trois «régions écoclimatiques» du nord du Canada: la région arctique, la région subarctique et le nord de la région boréale.

«Nous avons aussi constaté que les îles arctiques abritent des araignées différentes de celles que l’on trouve sur le continent, fait remarquer ChrisBuddle. Nos découvertes envoient un message important: nous ne devons pas oublier nos écosystèmes nordiques au climat rigoureux dans nos efforts de conservation de la biodiversité.»

L’étude a été réalisée dans le cadre du Northern Biodiversity Program– projet qui a duré plusieurs années et qui a porté sur la collecte d’insectes et d’araignées partout dans le nord du Canada. Elle s’est inspirée du Canadian Northern Insect Survey, réalisé entre les années 1940 et 1960, et les chercheurs ont visité bon nombre des mêmes endroits pour y recueillir des échantillons.


 

L’étude a été financée par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada.

Source: Laboda, S. et Buddle, C.M. (2018).«Small- to large-scale patterns of ground-dwelling spider (Araneae) diversity across northern Canada»,FACETS.http://www.facetsjournal.com/doi/10.1139/facets-2018-0007

Vidéo:Pan Traps on Tundra(2015)

Contact Information

Contact: 
Vincent Campbell Allaire
Organization: 
Service des relations avec les médias
Email: 
vincent.allaire [at] mcgill.ca
Office Phone: 
514-398-6693
Mobile Phone: 
514-704-6693