METRO | Les enfants impassibles devant la cyberintimidation, selon une étude

News

Les enfants et les adolescents témoins de cyberintimidation seraient peu enclins à intervenir ou à réprimander l’intimidateur, selon une étude menée par une équipe de recherche de l’Université McGill.

L’étude, conduite sur une année auprès de 100 élèves âgés de 8 à 16 ans, visait à recueillir la réaction des jeunes comme témoins et comme intimidateurs dans une situation de cyberintimidation. 

Pour conduire l’étude, les chercheuses ont présenté à chaque enfant quatre récits où le témoin restait neutre. Dans deux d’entre eux, les participants devaient justifier la réaction du témoin, et, dans les deux autres, celle de l’intimidateur.

Dans près de 60% du temps, les participants ont justifié le comportement du témoin sur les bases de règles morales, tandis qu’environ la moitié des jeunes interrogés ont utilisé la même justification pour l’intimidateur. La majorité des données justifiait l’impassibilité du témoin. En lire plus.

Tags: