Doit-on avoir peur de la Corée du Nord?

News

Pour Jean-François Bélanger, chercheur au Centre d’études sur la paix et la sécurité internationale de l’Université McGill, le président Trump cherche peut-être à détourner l’attention des Américains de ses problèmes de politique intérieure :

« Ce qui est dangereux avec Trump, c’est que c’est un président faible aux yeux de l’opinion publique. On a déjà vu des guerres déclenchées pour rallier la population à un leader. L’idée est de créer un conflit à l’extérieur pour faire oublier les problèmes à la maison. On sait que les présidents américains ont toujours un regain de popularité durant des conflits. »

Lire la suite: La Presse

Tags: