Agir contre la violence sexuelle

News

Un message de Christopher Manfredi, vice-principal éxecutif et vice-principal aux études

Récemment, des médias ont fait état d’événements mettant en cause un représentant d’une association étudiante de l’Université McGill. Cette situation a amené des membres de la communauté mcgilloise à s’interroger sur la portée de la Politique contre la violence sexuelle de l’Université – approuvée l’automne dernier par les membres du Sénat et du Conseil des gouverneurs – à savoir si les membres des associations étudiantes y étaient assujettis. Cette Politique a été expressément conçue avec l’objectif de s’appliquer uniformément à toute la communauté mcgilloise. En effet, on peut y lire à l’article 1 : « La présente politique s’applique à tous les membres de la communauté universitaire », ce qui inclut les membres du corps professoral et du personnel ainsi que les étudiants. Par conséquent, cette Politique, de même que le Code de conduite de l’étudiant et procédures disciplinaires, s’applique aux étudiants qui occupent une fonction au sein des organismes de gouvernance des associations étudiantes et qui commettent des gestes qui constituent des actes de violence sexuelle.

L’Université dénonce tout acte de violence sexuelle et réitère son ferme engagement « à créer et à maintenir un milieu sécuritaire par la mise en œuvre d’approches proactives, visibles, accessibles et efficaces qui ont pour but de prévenir la violence sexuelle et d’y réagir », conformément à l’énoncé explicite contenu dans sa Politique. L’Université poursuit ses efforts relativement à la sensibilisation et à l’éducation en matière de violence sexuelle. Je tiens par ailleurs à souligner que toute information indiquant que tout acte de cette nature ait été perpétré est prise très au sérieux et soumise à une enquête rigoureuse, conformément aux règlements et aux politiques dont l’Université s’est dotée. À cet égard, McGill est guidée par trois principes directeurs : assurer le soutien et le respect des survivants, protéger la confidentialité des parties et préserver l’équité procédurale.

En conclusion, j’aimerais vous remercier de votre collaboration quant aux efforts soutenus et essentiels que nous déployons afin de contrer la violence sexuelle. 

Professeur Christopher Manfredi
Vice-principal exécutif et vice-principal aux études  

Ressources :

Bureau d’intervention, de soutien et d’éducation contre la violence sexuelle
Bianca Tétrault, TS, coordonnatrice de liaison à la réduction des méfaits
Tél. : 514 398-3796 ​bianca.tetrault [at] mcgill.ca
Émilie Marcotte, M. Serv. soc., conseillère en intervention en matière de violence sexuelle
Tél. : 514 398-4486 ​emilie.marcotte [at] mcgill.ca
Ressources de soutien de l’Université McGill : https://mcgill.ca/saap/support-resources 

Centre d’intervention en matière d’agression sexuelle de l’Association étudiante de l’Université McGill
514 398-8500
http://www.sacomss.org/wp/

Services de santé mentale et de consultations psychologiques de l’Université McGill
514 398-3601 (campus du centre-ville) ​514 398-7992 (campus Macdonald)
https://mcgill.ca/mentalhealth/home

Services de santé mentale aux étudiants de l’Université McGill
514 398-6017 (campus du centre-ville) ​​514 398-7991 (campus Macdonald)
https://mcgill.ca/studenthealth/healthservices

Programme d’aide aux employés de l’Université McGill (pour l’ensemble des employés de l’Université McGill)​
514 843-7009 ou 1 800 567-2433
https://mcgill.ca/hr/fr/bp/benefits/votre-programme-daide-aux-employes-pae

Centre pour les victimes d’agression sexuelle de Montréal
Ligne secours, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 : 514 934-45041 800 933-9007

 

Tags: