« Remettre à l’heure » l’horloge cellulaire déréglée pour traiter le cancer

News

« Des indices laissaient penser que cela contribuait à une croissance rapide des tumeurs, mais cela n’avait jamais été prouvé. » Dr. Nicolas Cermakian, laboratoire de chronobiologie moléculaire de l’Institut universitaire en santé mentale Douglas. 

Lire la suite: Radio-Canada

Tags: