Neuf projets novateurs financés par des subventions de partenariat stratégique du CRSNG

News

L’octroi de 4,1 millions de dollars en subventions de partenariat stratégique du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) permettra de faire progresser la recherche réalisée à l’Université McGill dans de nombreux domaines, dont les nanomatériaux de prochaine génération, les solutions d’infrastructure pour l’Internet des objets ainsi que les technologies de pointe pour la détection des toxines marines.

C’est à l’Université d’Ottawa qu’ont été dévoilés aujourd’hui les 94 projets de recherche réalisés au sein d’universités canadiennes qui recevront un soutien financier du Programme de subventions de partenariat stratégique du CRSNG. Neuf projets de McGill se sont vus octroyer la somme globale de plus de 4,1 millions de dollars pour la création d’un partenariat avec un organisme d’appui axé sur la recherche stratégique, notamment la recherche de pointe sur le stockage de l’énergie verte.

George Demopoulos, directeur du Département de génie des mines et des matériaux, a reçu une subvention de 564 000 $ pour ses travaux sur la mise au point de batteries au lithium-ion rechargeables à la lumière, technologie « invisible » qui alimente les appareils électroniques portables, comme les téléphones cellulaires, les lecteurs multimédias, les tablettes, les ordinateurs et, de plus en plus, les véhicules électriques et hybrides. Grâce au soutien du CRSNG et à la collaboration d’Hydro-Québec, le Pr Demopoulos s’emploiera à mettre au point une nouvelle stratégie permettant d’améliorer les caractéristiques liées à l’énergie et à l’alimentation des batteries au lithium-ion, travaux susceptibles de contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre grâce à l’électrification des transports.

« Les subventions de partenariat stratégique permettent aux chercheurs universitaires et aux organismes d’appui de travailler ensemble, chacun contribuant à sa manière aux nouvelles idées et approches dont bénéficieront la société et l’économie canadiennes », affirme Rosie Goldstein, vice‑principale à la recherche et à l’innovation à l’Université McGill. « Ces neuf projets de recherche constituent des exemples éloquents des travaux novateurs réalisés à McGill en vue d’améliorer l’efficacité énergétique, de réduire l’incidence des procédés de fabrication, d’extraction et de production d’énergie sur l’environnement, et de concevoir de nombreuses applications. Nous tenons à remercier le Conseil de son appui. »

Voici une brève présentation des chercheurs de l’Université McGill à qui une subvention de partenariat stratégique du CRSNG a été accordée :

Kirk Bevan, Département de génie des matériaux

  • Engineering manufacturable next generation photocatalytic nanomaterials for high efficiency hydrogen fuel generation
  • Subvention de 513 000 $ sur trois ans

George Demopoulos, Département de génie des mines et des matériaux

  • Development of light-chargeable lithium ion battery devices
  • Subvention de 564 000 $ sur trois ans

Roderick Guthrie, Département de génie des matériaux

  • Lightweight multi-layer composite metal sheet products for the automotive industry
  • Subvention de 500 500 $ sur trois ans

Yaijing Liu, Département des sciences de la Terre et des planètes

  • Induced earthquake source process imaging and groundwater chemistry monitoring in the Western Canada sedimentary basin
  • Subvention de 676 955 $ sur trois ans

Thomas Szkopek, Département de génie électrique et informatique

  • Advanced manufacturing of InN/Si nanowire tunnelling transistors for energy efficient electronics
  • Subvention de 375 000 $ sur trois ans
  • Ultra-high quality transition metal dichalcogenide synthesis by molecular beam epitaxy for integrated light emitting diodes and ion sensitive transistors
  • Subvention de 343 000 $ sur trois ans

Odile Liboiron-Ladouceur, Département de génie électrique et informatique

  • Software-enable energy-efficient hardware infrastructure for next-generation data centres
  • Subvention de 484 200 $ sur trois ans

David Juncker, Département de génie biomédical

  • Aptamer-based enrichment system and capillary chip for low-abundance water contaminant detection to ensure aquaculture safety and quality
  • Subvention de 552 000 $ sur trois ans

Xinyu Liu, Département de génie mécanique

  • An Ultrasensitive Microfluidic Biosensor Based on Vertically-Aligned MoS2 Nanolayers
  • Subvention de 486 400 $ sur trois ans
Tags: