Anonymous, des sales coups à l’activisme global

News

Comment des cybermilitants sans nom et sans visage sont-ils passés du pur plaisir de nuire à la défense d’une cause? L’anthropologue Gabriella Coleman enquête en immersion. Le Temps

Tags: