Marché du carbone : une transparence souhaitable

News

Christopher Barrington-Leigh, professeur en environnement à l’Université McGill, croit aussi que la bourse du carbone devrait être plus transparente. Il ajoute qu’au Québec, « le gouvernement n’a jamais vraiment eu à exposer clairement  le marché du carbone à l’industrie ou la population. » Gaïa Presse

Tags: