Un fossile trouvé en Argentine renforce l'hypothèse d'un lien évolutionnaire entre les dinosaures et les oiseaux modernes

News

La découverte des restes d'un dinosaure prédateur de 10 m (33 pieds) sur une rive du Rio Colorado en Argentine soulève un autre coin de voile sur l'évolution qui a mené au système respiratoire inusité des oiseaux. Le Pr Hans Larsson, de l'Université McGill, était membre de l'équipe qui a fait cette découverte annoncée lors d'une conférence de presse à Mendoza (Argentine) et dont les détails ont été publiés dans le numéro du 29 septembre 2008 de la revue électronique PLos ONE. L'article porte la signature de Paul Sereno, de l'Université de Chicago, qui en est l'auteur principal, et de chercheurs de l'Université du Michigan, de l'Universidad Nacional de San Juan (Argentine) et de l'Université d'état du Montana.