Quick Links

La tête dans les étoiles au prix de l'angoisse existentielle

News

Published: 6Feb2007
Victoria Kaspi rit volontiers quand elle relit ce qu'elle a écrit dans son album de fin d'études secondaires : « Je veux devenir une scientifique célèbre et avoir six enfants. » À 39 ans, c'est chose faite à demi. Ses travaux novateurs sur les pulsars ont valu à l'astrophysicienne de l'Université McGill de nombreuses distinctions, notamment la médaille Herzberg de l'ACP et le prix Steacie, deux distinctions de niveau national.