Plan d’action pour la réduction des blessu res et des décès chez les conducteurs âgés

News

Le comité national ayant établi le plan d’action est dirigé par une chercheure de l’Université McGill

Les personnes âgées forment le segment de la population de conducteurs le plus en croissance et la conduite représente pour elles un outil essentiel pour préserver leur autonomie. Il n’en demeure pas moins que la mortalité et la morbidité sont en hausse chez les conducteurs âgés. En effet, actuellement, les accidents de la route sont la première cause de décès accidentel chez les personnes âgées entre 65 et 75 ans. Plusprécisément, le taux d’accident est 3,5 fois plus élevé chez les personnes de plus de 75ans que chez les conducteurs âgés de 35 à 44 ans.

«Les initiatives visant à renforcer la sécurité de la population en général sur les routes, comme la promotion de l’usage de la ceinture de sécurité et les campagnes contre l’alcool au volant, ont eu beaucoup de succès, explique M me Nicol Korner-Bitensky, professeure à la Faculté de médecine de l’Université McGill, École de physiothérapie et d’ergothérapie. Maintenant, nous devons adopter une approche nouvelle et dynamique pour renforcer la sécurité des conducteurs âgés au Canada. Avec l’augmentation de la population des aînés, le nombre de personnes âgées au volant devrait presque doubler d’ici 2040 au Canada .»

Comme première étape visant à réduire les blessures et les décès parmi les personnes âgées, l’Association canadienne des ergothérapeutes (ACE) a lancé aujourd’hui à Ottawa le Plan d’action national pour la prévention des blessures chez les conducteurs âgés. Une équipe de projet de l’ACE dirigée par M me Korner-Bitensky de l’Université McGill a élaboré le plan d’action en collaboration avec les 21 membres d’un comité consultatif national et grâce à l'aide financière de l'Agence de la santé publique du Canada. Le plan d’action offre une vision et une orientation à la promotion de la sécurité au volant des conducteurs âgés au Canada.

Dans le but de bénéficier d’une vision élargie, l’équipe de projet a sollicité les contributions de différents intervenants dans l’ensemble du Canada, a mis en place des groupes de discussion avec des conducteurs âgés afin de déterminer leurs besoins en matière de programmes de recyclage et a mené une étude scientifique des cours de recyclage existants dans le monde, entre autres.

«La stratégie du Plan d’action est motivée notamment par la reconnaissance que si la conduite constitue un privilège, la mobilité est un droit pour tous les Canadiens», explique M me Claudia von Zweck, directrice générale de l’Association canadienne des ergothérapeutes.

«Le but du Plan d'action consiste à élaborer et à mettre en œuvre une stratégie complète visant à aider les aînés à conserver leur aptitude à la conduite automobile aussi longtemps que possible, ce qui leur permettra de participer aux activités qui donnent un sens et un but à leur vie, affirme M me Nicol Korner-Bitensky, chercheure principale du Plan d'action. Les aînés que nous avons interviewés de Victoria à Fredericton nous ont dit que la conduite automobile était importante à la fois pour leur autonomie et pour les nombreux membres de leur famille et amis qui ne peuvent conduire et qu'ils aident en les conduisant bénévolement.»

Le Plan d’action s’adresse aux conducteurs âgés, aux ergothérapeutes, aux médecins et autres professionnels de la santé, aux organismes nationaux et locaux pour les aînés, aux groupes communautaires, aux ministères des Transports, aux compagnies d'assurance et à l'industrie de l'automobile, aux professionnels de la sécurité routière et aux instances décisionnelles de tous les ordres de gouvernement concernés par la réduction des accidents chez les conducteurs âgés.

Pour accéder au plan d’action, consulter le site www.mcgill.ca/spot/ot/driving ou http://www.caot.ca/default.asp?pageid=2190&francais=1

 

L’Association canadienne des ergothérapeutes (ACE)

L’ACE est l’organisme professionnel national sans but lucratif qui représente plus de 12000ergothérapeutes. Le groupe professionnel des ergothérapeutes est intéressé à promouvoir la santé et le bien-être par des moyens comme l’autogestion de santé, le travail, les études, le bénévolat et les loisirs. Pour obtenir de plus amples renseignements sur l’ergothérapie ou pour télécharger le Plan d’action relatif aux conducteurs plus âgés, veuillez consulter http://www.caot.ca/default.asp?pageid=2190&francais=1 . Pour trouver un ergothérapeute dans votre collectivité, veuillez consulter http://www.otworks.ca/default.asp?pageid=1 et cliquer sur Trouver GO .

L’Université McGill

Fondée à Montréal, au Québec, en 1821, l’Université McGill se classe comme chef de file parmi les universités canadiennes. McGill compte deux campus, 11 facultés, 10 écoles professionnelles, 300 programmes d’études et au-delà de 34 000 étudiants, originaires de 160 pays. L’Université accueille au-delà de 6 400 étudiants étrangers, qui composent près de 20 pour cent de sa population étudiante. Près de la moitié de ses étudiants ont une langue maternelle autre que l’anglais – dont 6 000 francophones.

L’Agence de la santé publique du Canada (ASPC)

La création de l’ASPC signale le début de la nouvelle démarche du gouvernement fédéral en matière de leadership et de collaboration avec les provinces et les territoires dans ses efforts pour renouveler le système de santé publique au Canada et soutenir un système de santé durable. L’ASPC collabore étroitement avec les provinces et les territoires pour protéger la santé des Canadiens et pour atténuer les pressions qui s’exercent sur le système de santé. Pour obtenir de plus amples renseignements sur l’ASPC, veuillez consulter www.phac-aspc.gc.ca

*(Le Conseil canadien de la sécurité, 2005)

Contact Information

Contact: 
Julie Fortier
Organization: 
Service des relations avec les médias
Email: 
julie.c.fortier [at] mcgill.ca
Office Phone: 
514.398.6751