McGill reçoit un don de 3 M$ pour créer une chaire de recherche en oncologie psychosociale

News

McGill et L’espoir, c’est la vie visent à faire avancer la recherche sur la survie et le rétablissement des patients cancéreux

Forte d’un palmarès exemplaire d’innovations et de recherche dans le domaine du cancer, l’Université McGill, en collaboration avec l’organisme L’espoir, c’est la vie de l’Hôpital général juif, va créer une chaire d’oncologie psychosociale, grâce à un don de 3 millions de dollars de Christine et Herschel Victor et de L’espoir, c’est la vie. Cette chaire permettra de mener des recherches sur la survie et le rétablissement des patients cancéreux, dans une optique communautaire. Le versement de ce don majeur s’inscrit dans le cadre de la campagne historique de financement de McGill, qui a permis de recueillir jusqu’à présent 457 millions de dollars sur les 750 millions qu’elle s’est donné pour objectif. Plus de 64000 donateurs du monde entier ont témoigné de leur générosité à ce jour.

« Bien que le cancer soit la principale cause de mortalité prématurée dans ce pays, des données historiques montrent que de plus en plus de personnes y survivent chaque année», a souligné le D r Richard I. Levin, vice-principal (Santé et affaires médicales) et doyen de la Faculté de médecine de McGill. « La chaire d’oncologie psychosociale permettra d’étudier le cancer selon une perspective élargie et pluridisciplinaire, dans le but d’améliorer la qualité de vie générale des patients. Celle-ci prendra en outre appui sur les partenariats remarquables qui ont déjà été conclus entre L’espoir, c’est la vie, l’Hôpital général juif et McGill et sur le travail visionnaire accompli par ces trois entités».

« Depuis 1981, L’espoir, c’est la vie propose des soins psychosociaux avant-gardistes aux patients cancéreux et aux membres de leur famille. Nous sommes déterminés à approfondir les recherches dans ce domaine», a déclaré Sheila Kussner, fondatrice et présidente de L’espoir, c’est la vie.

«Il s’agit d’une première dans l’histoire d’un organisme communautaire et cela témoigne des liens solides que nous avons noués avec les autres organismes et réseaux de soins anticancéreux», a ajouté Suzanne O’Brien, directrice générale de l’organisme.

En collaboration avec L’espoir, c’est la vie, cette nouvelle chaire permettra d’accélérer le transfert des résultats de recherche et des nouvelles connaissances vers les patients, tout en favorisant l’adoption et le partage de bonnes pratiques entre les organismes de soutien implantés dans la collectivité. Sa création vient s’ajouter aux nouveaux programmes d’enseignement en oncologie psychosociale de McGill et les initiatives innovantes que propose L’espoir, c’est la vie pour venir en aide aux patients, à leurs familles et à leurs amis, à toutes les étapes de la maladie, du diagnostic au traitement, en passant par le rétablissement, la survie et au besoin, les soins palliatifs et le deuil.

Grâce à des initiatives essentielles dans les domaines de la recherche, de l’enseignement et des soins, la nouvelle chaire devrait retenir l’intérêt de jeunes chercheurs et étudiants de talent du monde entier, en vue d’assurer la formation de la future génération d’enseignants universitaires et de cliniciens dans une discipline clinique essentielle.

« Le don de Christine et Herschel Victor pour la dotation d’une chaire de recherche en oncologie psychosociale nous permettra de donner un nouvel élan à la lutte contre le cancer, en fédérant la masse critique de chercheurs, cliniciens et particuliers engagés dans ce combat, et de concevoir des traitements qui garantissent la continuité des soins», affirme le docteur Hartley Stern, directeur général de l’Hôpital général juif. «Elle nous donne les moyens de matérialiser une vision qui devrait avoir des répercussions utiles dans la communauté que nous desservons».

À propos de l’Université McGill

Fondée à Montréal, au Québec, en 1821, l’Université McGill se classe comme chef de file parmi les universités canadiennes. McGill compte deux campus, 11 facultés, 10 écoles professionnelles, 300 programmes d’études et au-delà de 34 000 étudiants, originaires de 160 pays. L’Université accueille au-delà de 6 400 étudiants étrangers, qui composent près de 20 pour cent de sa population étudiante. Près de la moitié de ses étudiants ont une langue maternelle autre que l’anglais – dont 6 000 francophones.

À propos de L’espoir, c’est la vie

L’espoir, c’est la vie est un organisme bénévole unique en son genre qui offre des soins psychosociaux aux patients cancéreux et à leurs familles dans deux lieux différents: le Centre du cancer Segal de l’Hôpital général juif et le Centre de bien-être de L’espoir, c’est la vie HGJ , qui offre des soins destinés à guérir l’âme, le corps et l’esprit. L’espoir, c’est la vie propose des programmes complets et innovants de soutien, d’information, de ressources pratiques et d’orientation aux patients, à toutes les étapes de leur maladie. Pour plus de renseignements, prière de visiter jgh.ca/hopecope

À propos de l’Hôpital général juif

Oeuvrant pour une 75 e année à prodiguer des soins «Au service de tous», l’Hôpital général juif a été un pilier du traitement médical de niveau supérieur pour des générations de patients de toutes origines, de Montréal et de partout au Québec, et même de l’extérieur. Un des hôpitaux les plus grands et les plus achalandés de la province offrant des soins de courte durée, l’HGJ reste déterminé à améliorer le niveau de soins pour tous les Québécois. L’HGJ a été en mesure d’offrir ces services pionniers et novateurs en renforçant son rôle comme hôpital d’enseignement affilié à l’Université McGill, en agrandissant et en modernisant ses installations, et en réalisant des études de pointe à l’Institut Lady Davis pour la recherche médicale. Pour en savoir davantage, veuillez consulter jgh.ca .

Contact Information

Contact: 
Suzanne O'Brien
Organization: 
Hope & Cope
Email: 
sobrien [at] onc.jgh.mcgill.ca
Office Phone: 
514.340.8222 ext. 5532