Annonce du lauréat du tout premier Prix international Cundill en histoire

News

Un livre explorant la tolérance religieuse sous un angle étonnant remporte le prix de 75000$

Stuart B. Schwartz est le lauréat du premier Prix international Cundill en histoire, qui sera décerné annuellement à l’Université McGill, pour son livre intitulé All Can Be Saved: Religious Tolerance and Salvation in the Iberian Atlantic World, publié aux Presses de l’Université Yale. Le doyen de la Faculté des arts de l’Université McGill, Christopher P. Manfredi, en a fait l’annonce cet après-midi, lors d’une conférence de presse tenue au Club Mont-Royal de Montréal.

Il peut sembler improbable que l’on découvre l’existence de comportements tolérants à l’égard de la religion en Espagne, au Portugal et dans les colonies du Nouveau Monde durant l’Inquisition, alors que l’orthodoxie catholique était appliquée de force à l’ensemble de la population. C’est exactement ce que l’historien Stuart Schwartz est parvenu à faire grâce à son travail qui sort des sentiers battus. À partir d’une quantité impressionnante de preuves historiques, dont des archives de l’Inquisition elle-même, Schwartz étudie la notion de tolérance religieuse et son évolution dans le monde hispanique de 1500 à 1820.

«C e sujet suscite beaucoup d’intérêt, la tolérance étant l’un des principaux enjeux de notre époque» a mentionné l’éminent historien et membre du jury Roger Chartier. «D’abord, le travail de recherche est remarquable, car il se fonde sur une longue connaissance et des lectures originales d’archives de l’Inquisition provenant du monde entier. Ensuite, l’étude revêt une portée internationale, rejoignant nos intérêts et nos préoccupations à l’égard de la mondialisation. Enfin, la leçon que l’on en tire est profonde : même l’être de la plus humble origine et dans la pire situation qui soit a la possibilité de défendre ses convictions morales et ses valeurs de générosité.» Le sénateur canadien Serge Joyal, également membre du jury, a poursuivi en ajoutant « L’ouvrage de M. Schwartz nous révèle que même pendant l’infâme Inquisition – l’une des périodes les plus sombres de l’histoire de la religion – la liberté de conscience et l’esprit de tolérance faisaient partie des préoccupations des êtres humains ordinaires. Il offre une lueur d’espoir dans le contexte de guerres de culture religieuse qui prévaut actuellement».

M. Schwartz est professeur d’histoire et titulaire de la chaire George Burton Adams à l’Université Yale. Avant d’occuper ce poste, il a enseigné à l’Université du Minnesota, a été récipiendaire d’une bourse Guggenheim ainsi que d’une bourse de l’Institute for Advanced Study (Université Princeton), en plus d’obtenir à deux reprises une bourse décernée par l’American Council of Learned Societies (ACLS). Son premier livre Sovereignty and Society in Colonial Brazil (1973) lui a valu une mention d’honneur au prix Bolton en 1974, prix qu’il a par la suite remporté pour son livre intitulé Sugar Plantations in the Formation of Brazilian Society (1984). Il a publié plus de 70articles dans des revues spécialisées ainsi que des anthologies, et siège présentement au comité de rédaction de 12revues savantes de sept pays du monde. En 2000, le P r Schwartz a été décoré de l’Ordre de la Croix du Sud, la plus grande distinction étrangère décernée par le Brésil.

Plus important prix attribué à des o uvrages didactiques en histoire dans le monde, le Prix annuel Cundill d’une valeur de 75000$ US récompense un auteur qui a publié un livre se démarquant par ses importantes répercussions sur les plans littéraire, social et didactique sur un sujet donné . Deux prix d’excellence de 10000$US ont également été attribués. La liste abrégée des livres en finale, sélectionnés parmi plus de 170 œ uvres provenant du monde entier, avait été annoncée le 20octobre dernier. Les finalistes étaient les suivants :

  • Matters of Exchange: Commerce, Medicine, and Science in the Dutch Golden Age par Harold J. Cook (Presses de l’Université Yale)
  • Life and Death in the Third Reich par Peter Fritzsche (Presses de l’Université Harvard)
  • All Can Be Saved: Religious Tolerance and Salvation in the Iberian Atlantic World par Stuart B. Schwartz (Presses de l’Université Yale)

Le jury de cette année se composait notamment du président de la Beaverbrook Canadian Foundation, Timothy Aitken; de l’écrivaine canadienne Denise Chong; du sénateur canadien Serge Joyal; ainsi que des professeurs Angela Schottenhammer (de Munich), Roger Chartier (de Paris) et Natalie Zemon Davis (de Toronto).

Le Prix international Cundill en histoire de McGill a été établi en avril dernier par un ancien élève de McGill, Monsieur Peter Cundill , gestionnaire d’investissements de renommée internationale. Le Prix est administré par le doyen de la Faculté des arts de l’Université McGill avec l’aide de l’Institut d’études canadiennes de McGill (IECM) .

Pour des renseignements sur le Prix Cundill, se rendre à l’adresse:

https://mcgill.ca/cundillprize

On peut consulter le résumé des livres et des auteurs de la liste abrégée à l’adresse: https://mcgill.ca/cundillprize/shortlist

Contact Information

Contact: 
Pascal Zamprelli
Organization: 
Service des relations avec les médias
Email: 
pascal.zamprelli [at] mcgill.ca
Office Phone: 
514 398-1385